NUMERO : Janvier-Février 2015

ARCYVERT : l’efficacité du naturel au service de l’hygiène de la maison

Cuisine, salle de bains, WC : les éco-produits ARCYVERT prennent soin de la maison  en mariant efficacité et respect de l’environnement et de la santé.

Un engagement familial

ARCY Int. peut s’enorgueillir sans fausse modestie d’avoir été le précurseur dans bien des domaines touchant l’hygiène et l’entretien de la maison. « Tout le mérite du succès et de la qualité actuelle de nos produits revient à mon oncle Daniel Mauban qui m’a cédé l’entreprise en 2012, raconte Thierry Mauban, le dirigeant actuel de la société, Ayant une formation en commerce et marketing international, Daniel travaillait dans une importante société de produits chimiques. Sa mission portait sur la revalorisation des déchets des usines. Mais parce qu’il était issu d’une famille d’agriculteurs, il était particulièrement sensible aux déchets partant dans la nature. Il avait notamment constaté que l’efficacité des fosses septiques était de moins en moins grande, en raison des résidus de produits chimiques et pharmaceutiques de plus en plus nombreux dans les eaux usées. Ces résidus empêchaient en fait le bon fonctionnement du système naturel de dégradation enzymo-bactérien. Il s’est donc intéressé de près aux propriétés des enzymes et des bactéries, et tout est parti de là ».

Se rapprochant alors de spécialistes des enzymes et des bactéries, Daniel Mauban testa différents mélanges et dosages capables de redonner leur efficacité aux fosses septiques, de « doper » leur système enzymo-bactérien. De là naquirent la société D’ARCY Int. et ses premiers produits ARCYVERT, avec le souci permanent de faire des produits 100 % naturels, sans le moindre recours à la chimie. Des éco-produits avant l’heure…

Une gamme née en collaboration avec le circuit bio

Mais à l’époque, les fosses septiques se font moins nombreuses dans le paysage, au profit du tout-à-l’égout. Daniel Mauban, toujours soucieux de rendre l’hygiène de la maison plus « verte », se diversifie et trouve une autre application à ses enzymes, le débouchage des canalisations. Il n’existe alors pas de déboucheur ménager liquide ou en poudre de ce type, et D’ARCY Int. est un véritable pionnier sur ce marché. Or c’est justement l’époque de la naissance des premiers magasins bio, des magasins parfaitement en phase avec les convictions personnelles de Daniel Mauban, et qui sont intéressés par ce genre de produits sur base naturelle.

Il se tourne alors exclusivement vers ce réseau montant, et ce de façon originale comme il l’explique lui-même : « Plutôt que d’essayer de créer une demande artificielle de produits, je suis allé voir à chaque fois les réseaux bio pour écouter quels étaient leurs besoins et connaître leurs exigences en matière d’écologie et de naturalité. 6 mois à 1 ans après je revenais avec le produit demandé, m’inspirant de la GMS mais en retravaillant les formules dans le respect de la nature. C’est ainsi qu’est né par exemple notre bloc d’entretien WC à base de lactobactéries, produisant un acide lactique naturel. La gamme s’est construite petit à petit, pour offrir aux magasins Bio une offre hygiène de la maison alternative à celle de la GMS ».

L’efficacité de la nature pour toute la maison

Hygiène de la maison ? ARCYVERT offre une gamme concentrée mais qui évolue selon les besoins et les demandes des clients ainsi que la réglementation. Activateur et régénérateur de fosse septique, déboucheurs poudre et liquide, blocs WC, détartrants effervescent (certifié Ecocert) ou liquide, tablette lave-vaisselle (certifiée Ecocert), désodorisants et insecticide (à base de pyrèthre naturel, extrait du chrysanthème). « Nous sommes très réactifs, explique Thierry Mauban, toujours à l’écoute de nos clients, pour apporter des réponses pratiques aux besoins quotidiens des foyers. 2015 est ainsi l’année de lancement d’un nettoyant de surface WC et salle de bains.

Et afin de se faire mieux reconnaître comme le spécialiste de l’hygiène verte de la maison, nous avons harmonisé nos packagings et même remis sous l’étiquette ARCYVERT nos désodorisants auparavant vendus sous la marque Aromasyl. Nous travaillons aussi intensément à la certification de ces désodorisants, ainsi qu’à celle de nos complexes enzymo-bactériens, pour l’instant malheureusement ignorés par la réglementation. L’Ecolabel et la certification Ecocert sont en effet souvent un critère d’achat pour les acheteurs des chaînes alors que par exemple les produits bactériens ne sont pas considérés comme détergents ».

 

De fait, le paradoxe est que la réglementation n’est pas toujours favorable aux produits naturels, comme le souligne encore Thierry Mauban  : « Si vous fabriquez comme nous un désodorisant avec des essences naturelles et même bio, à l’odeur incomparablement plus agréable que les parfums de synthèse – notre lavande bio provient par exemple de la distillerie Bleu de Provence à Nyons – nous sommes obligés d’utiliser le symbole ‘‘dangereux pour l’environnement’’, car les huiles essentielles contiennent des allergènes potentiels ! Alors qu’avec des parfums chimiques vous n’aurez pas cette contrainte ! Même obligation d’étiquetage aussi pour notre insecticide végétal, parce qu’il n’est pas un simple répulsif mais un vrai insecticide, efficace à 99 % sur le moustique commun comme nous l’avons vérifié ».

La sécurité et l’efficacité, ainsi que la naturalité et l’innocuité pour l’environnement – domaine que Thierry Mauban connaît bien puisqu’il est en parallèle depuis 1999 le gérant d’une société de conseil en environnement spécialisée dans la gestion des déchets – sont un souci permanent dans l’entreprise : « Nos enzymes sont bien entendu pures et naturelles, sans OGM, et toutes nos formules, exclusives D’ARCY Int., sont testées en laboratoire. Nos déboucheurs sont ainsi des produits vraiment fantastiques : nous avons bouché des tubes à essai avec un mélange très dense reproduisant ce qui peut se passer dans la réalité et comparé nos deux déboucheurs à deux autres marques du circuit bio. Notre déboucheur poudre a rempli sa tâche en quelques heures et notre liquide le lendemain. Le premier concurrent a été bien plus lent, et le second n’y est jamais arrivé ! Quant à notre tablette détartrante effervescente, produit original dans le circuit bio, lancée il y a un an à peine, 70 % de nos clients l’ont déjà adoptée en raison de son efficacité. Il rejoint ainsi notre détartrant liquide, à l’usage universel (sols, évier, lavabo…) auquel nos clients sont très attachés ».

Objectif taux de service 100 %

Sur le plan commercial, parce que les grands réseaux bio ont aujourd’hui des exigences qui incluent un « taux de service » minimal de 95 %, D’ARCY Int. s’est fixé comme point d’honneur d’offrir un service impeccable : « Nous sommes hyper respectueux des délais de livraison et avons un souci extrême de la marchandise pour éviter qu’elle soit abîmée lors du conditionnement et du transport. Et si malgré tout un souci survient, nous remplaçons les produits très rapidement. Nous travaillons à cet effet, avec des liens très étroits, avec l’ESAT qui réalise pour nous le conditionnement, en l’occurrence les Ateliers de l’Espoir de Rennes. Autre aspect de notre service, le numéro de téléphone qui figure sur chaque produit, où nous sommes à l’écoute, en prenant le temps qu’il faut, pour répondre aux magasins et aux particuliers ayant des questions sur l’utilisation des produits. Et la moindre information utile est notée sur la fiche individuelle créée pour chacun des produits, fiche qui est utilisée lors de la mise à jour du produit correspondant ».

Autre point auquel D’ARCY Int. est très attentif, l’étiquetage et les allégations, récemment revues personnellement par Thierry Mauban : « Toutes nos étiquettes sont conformes à la réglementation, et respecteront les échéances du très strict règlement européen dit CLP (Classification, Labelling, Packaging), applicable à partir de 2015, relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances ‘‘chimiques’’ et des mélanges ».

De belles perspectives d’avenir

Cet engagement permanent a fait de la PME un réel spécialiste de la « propreté verte », engagement illustré – pour la petite histoire – par le sponsoring de l’équipe d’alpinistes français partis nettoyer en 2014 les pentes du mont Elbrouz, dans le Caucase, ramassant plus de 2 tonnes de déchets. La conclusion de Thierry Mauban est des plus optimistes : « Nous sommes sur la bonne voie, comme le démontre le succès actuel de l’enzymo-bactérien pour le nettoyage dans le milieu de la restauration ou dans celui des hôpitaux qui le découvre actuellement, car il est très efficace contre les germes responsables des maladies nosocomiales. Point non négligeable, preuve supplémentaire de leur intérêt, les produits enzymo-bactériens n’ont pas l’obligation d’afficher la fameuse croix sur fond rouge symbole de danger, même dans la nouvelle réglementation CLP ».

Daniel Mauban, toujours présent auprès de son neveu pour cette belle aventure, est tout aussi enthousiaste : « Nous avons une clientèle fidèle, qui revient toujours vers nous car elle ne trouve pas mieux ailleurs. ARCYVERT, ce sont des produits qu’on se passe de génération en génération dans les familles depuis plus de 35 ans. Nous avons de belles perspectives d’avenir, que nous voulons continuer à partager de façon exclusive avec les magasins bio. Nous avons grandi avec eux et grâce à eux, et nous continuerons. Et nous nous réjouissons de voir des magasins toujours plus nombreux devenir nos partenaires. Quand ils nous référencent, nous savons qu’ils ne seront pas déçus, tant par la qualité de nos produits que par celle du service que nous nous appliquons à leur offrir ».