Actualité

Millésime Bio a fêté ses 20 ans avec succès !

mars-avril 2013

Avec près de 3700 visiteurs, le salon mondial des vins biologiques, Millésime Bio, est dorénavant le rendez-vous incontournable de la filière. En effet, il a encore connu une fréquentation en hausse de près de 11% par rapport à 2012. Rappelons, que ce salon créé en 1993 par les professionnels de l’Association Interprofessionnelle des Vins Biologiques du Languedoc-Roussillon (Sudvinbio, ex AIVB-LR) regroupe l’offre la plus importante au monde de vins issus de l’agriculture biologique.

Bilan 2013

Selon les premiers chiffres des organisateurs, avec environ 3700 visiteurs professionnels (contre 3 360 en 2012), la cuvée 2013 est très satisfaisante. Affichant une fréquentation en hausse d’environ 11 %, ce rendez-vous unique en France et dans le monde confirme sa place de plateforme internationale d’échanges dans le secteur de la viticulture biologique regroupant des exposants uniquement certifiés AB (aucun vin en conversion). Les étrangers représentent 25,8 % des visiteurs. Quant aux cavistes, ils sont en tête des visiteurs (21,3 %) suivis des importateurs (15,4 %), des négociants (10 %) et du CHR (6 %). Concernant les magasins bio, malgré une distribution importante du vin bio via ce canal (31% en 2011), on n'a pu constater qu’une faible mobilisation.

 

Millésime bio est le salon attendu de l’année. Festif, décontracté mais aussi et surtout hyper professionnel, car en une journée, voire deux, si je traine, je renoue avec la majorité de mes fournisseurs dans une ambiance enjouée .C’est le palais de la découverte. Il me permet de palper les tendances du marché, d’être au parfum, de découvrir l’évolution dans la présentation et le graphisme des étiquettes, des bouteilles….

Très bien orchestré, le buffet du déjeuner est le moment privilégié de la journée. C’est toujours une surprise….qui s’invitera à la table ? Avec quel vigneron, avec quelle vigneronne, avec quel caviste, importateur… partagerons-nous le repas ? De quelle région, de quel pays dégusterons nous les bouteilles, et quelle sera la langue parlée ? C’est tout simplement magique ! Le seul petit souci pour moi qui suis peu organisé, est de retrouver mes collaborateurs et amis dans cette impressionnante grand-messe du vin bio (et non grand vin de messe). Car les places sont attribuées au rythme des inscriptions et non en fonction de l’habitude, de l’ancienneté ou de l’assiduité. Bref, félicitations aux organisateurs et aux bénévoles et vivement Millésime 2014 !

Jean-Philippe Hennen – Responsable Biofresh Alleur (Belgique)

 

20 ans déjà. Je n’ai pas connu les débuts à Saporta, j’ai commencé à venir il y a 10 ans : Narbonne, Perpignan et finalement Montpellier. La taille du salon a suivi celle de la ville qui l’accueille… Car il faut le reconnaître, aujourd’hui, Millésime Bio est un pari réussi. Un salon important et pour un acheteur incontournable par la largeur de gamme et le public strictement professionnel. L’occasion de déguster, comparer, découvrir, échanger est indéniablement précieuse.

Pour une approche plus sélective, je trouve intéressant et pratique de pouvoir se concentrer sur une dégustation à la vinothèque (vins répartis par régions…) et à l’espace de dégustation des vins médaillés. En terme d’organisation, plutôt pragmatique, j’apprécie que la technique ait permis de gérer l’inscription et d’éviter les files d’attente à l’entrée. L’égalitarisme volontaire et affiché des rangées de table et de nappes blanches toujours plus nombreuses me parle. Je note bien sûr quelques

 

inconvénients qui sont la rançon du succès : les déjeuners avec des files d’attente dissuasives, l’organisation « méli-mélo » des stands ou comment une bonne idée de départ devient fastidieuse à partir d’une certaine taille. Une répartition par régions serait la bienvenue. J’ai promis de revenir avec un podomètre pour mesurer les kms parcourus en 3 jours ! Bref un salon convivial qui prouve à celles et ceux qui en douteraient encore la qualité et le dynamisme de la viticulture bio. Alors bravo et à l’année prochaine!

Viviane Thibaut - Chargée de la sélection des vins BIOCOOP SA COOP

 

Pour cette 20ème édition, l'organisation est maintenant bien rodée, rien ne manque. L'accès au salon est rapide grâce aux badges téléchargés sur internet. Le bémol, l'immense parking très vite à saturation ! Il faut arriver bonne heure… Par contre, les 40 minutes que j'ai mis pour sortir à la fermeture le lundi soir puisqu'une seule sortie avait été ouverte est inadmissible! Cependant, ce salon est incontournable pour tout acheteur de vin bio même pour les magasins bio, soit pour rechercher les vins qui feront l'événement dans l'année en magasin, soit pour revoir et échanger avec les vignerons avec qui nous travaillons. Le choix est immense avec près de 700 exposants. Il est préférable de faire une sélection en amont. Pour ce, nous devrions recevoir le catalogue des exposants dès notre inscription sur internet. De plus, il serait plus facile de faire ses choix si les vignerons étaient rassemblés par région plutôt qu'aléatoirement. Enfin, la restauration rapide bio du midi est de qualité.

Régis Seisson – des magasins bio (BioAzur Albi, Gaillac, Castres et Biomalin Albi) et président d’Accord bio

 

Voilà plus de 15 ans que je viens à Millésime bio et depuis l'année dernière il a pris un essor considérable. Ce salon nous donne vraiment la tendance du marché et les organisateurs ont su professionnaliser ce secteur avec une organisation claire, concrète et festive. L'offre est large et les visiteurs sont très professionnels, beaucoup de cavistes et d'étrangers. En tant que grossiste spécialiste avec déjà plus de 400 références à notre catalogue, notre passage ici est obligatoire. Nous voyons nos producteurs et recherchons des nouveautés pour compléter la gamme actuelle. Toutefois, l'énorme variété de l'offre n'est accessible qu'à des professionnels avertis car ici une journée passe très vite et trouver le produit ou la sélection cohérente adaptée à notre clientèle de magasins bio et à l'attente de leurs consommateurs nécessite une bonne connaissance oenophile. Les dégustations ont été fructueuses et le catalogue 2013 va déborder de nouveautés...

Frédéric Lemaire - LA CAVE BIO

 

Succès aussi pour Bio Linéaires
Toute l’équipe a été mobilisée pour la distribution
du numéro spécial « 20 ans de Millésime Bio » auprès
des visiteurs professionnels. Un tirage spécial de 3000
exemplaires avait été fait pour l’occasion.

 

Lire aussi :