Actualité

Récit d'une expérience étonnante et révélatrice

Mars-Avril 2014

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par une journaliste d’une émission de consommation très populaire sur la RTBF, la chaîne de télévision nationale belge. Cette journaliste cherchait à répondre à la question « Pourquoi les produits « sans » (parabènes, gluten, exhausteur de goût, lécithine de soja, …) sont-il plus coûteux que les produits « avec » ? ». Et c’est à la gérante d’un magasin bio que je suis qu’elle s’est adressée. J’ai été surprise par cette question tant la réponse, certes multiple, était évidente pour moi mais apparemment pas pour la journaliste et les consommateurs. J’ai donc accepté qu’elle vienne filmer ma réponse pour une séquence de son émission.

Avant le tournage proprement dit, je me suis entretenue avec elle pendant que le cameraman filmait des plans de transition pour le montage de la séquence.

À cette journaliste spécialisée dans les sujets de consommation, j’ai expliqué ce qui se cachait derrière un prix et un produit ainsi que le fait que l’industrie agro-alimentaire et la grande distribution avaient désengagé le consommateur dans son acte d’achat avec le message subliminal : « achetez ce que vous aimez, ce que nous vous conseillons par la publicité, nous nous occupons du reste. Ainsi, vous ne vous préoccupez que du plaisir que vous apporte le produit. Plus besoin de vous intéresser à sa composition. Et nous vous garantissons des prix toujours plus bas.».

Et ce message a totalement modifié les habitudes de consommation (le budget « alimentation » d’un ménage est passé de 36 à 15 % entre 1961 et 2009*) ainsi que la composition des produits (certains ingrédients coûteux ont été remplacés par d’autres moins coûteux, par des améliorants et des produits de synthèses issus notamment de la pétrochimie).

Le consommateur doit donc apprendre « qu’il en a toujours pour son argent », de ne pas voir dans un produit que son prix. Et les journalistes, qu’il faut comparer ce qui est comparable afin d’apporter une réflexion et une analyse pertinente aux consommateurs. C’est tout bénéfice pour le secteur des produits bio et écologiques s’il sait saisir cette opportunité.

La morale de cette histoire : notre secteur a donc encore beaucoup de travail d’information vers le grand public. Cela passe aussi par la formation continue du personnel. Un service que la fédération professionnelle Unadis met à la disposition de ses membres. Encore une bonne raison de devenir membre d’Unadis.

Dominique CREMER, Herboriste, gérante de magasin BIO, administratrice et co-fondatrice d’Unadis asbl.

* Bekx&X. – « 100 ans d’appétit » - Fédération de l’Industrie Alimentaire (FEVIA), Bruxelles, 2004.

 

Unadis vous invite à sa 3e AG

C’est en décembre 2010 que l’Union Professionnelle belge des détaillants spécialisés en produits bio et compléments alimentaires, Unadis, a vu le jour.

En 3 ans, Unadis n’a cessé de rendre des services à ses membres toujours plus nombreux et à entretenir son réseau de relation et ses partenariats pour devenir une fédération professionnelle de référence.

Cette période de l’année est le moment des assemblées générales dont celle d’Unadis.

Après la partie statutaire réservée aux membres, Unadis vous accueillera autour d’un buffet convivial suivi d’un exposé sur un sujet d’actualité animé par une personnalité reconnue et expérimentée. Vous êtes producteurs, distributeurs, détaillants ou une association active dans le secteur BIO, rejoignez-vous.

 

En devenant membre d’Unadis,

● Vous accédez à la base de données produits

● Vous accédez à la HelpLine en cas de contrôle problématique ou autres

● Vous recevez des informations relatives aux pratiques du commerce, aux règles de sécurité et d’hygiène alimentaires, aux lois, directives, …

● Vous participez à des campagnes de promotions groupées

● Vous accédez aux publications d'Unadis et des organisations partenaires

● Votre secteur d'activité ainsi que le statut des produits que vous vendez, sont défendus aux niveaux national et européen

● Vous êtes invités à participer aux groupes de travail internes

● Vous êtes invités à participer aux séminaires, formations, … à tarif préférentiel voire gratuitement

● Vous accédez à la partie interne du site internet d’Unadis

● Vous êtes avertis en primeur des sujets d’actualités, des nouvelles lois et règles,… etc.

Dès votre adhésion réglée, vous recevez un classeur « autocontrôle » qui vous permettra d’être rapidement en conformité avec l’AFSCA**.

** Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire

 

Lire aussi :