Actualité

Des entreprises bio ligériennes affi rment leur identité régionale!

Mai-Juin 2014

L’association des transformateurs bio des Pays de la Loire mise sur la cohésion et l’esprit collaboratif de ses adhérents pour promouvoir les produits bio et savoir-faire régionaux. Sa marque «Mon Bio Pays de la Loire» véhicule ainsi l’image de talents régionaux ancrés sur le territoire, et d’entreprises socialement responsables.

Mobiliser autour de repères et d’actions communes

Constituée en 1999, l’association des entreprises bio des Pays de la Loire fédère des artisans, industriels privés et coopératives autour de valeurs communes:

Solidarité - dans le partage des informations, des compétences et les partenariats commerciaux

Responsabilité - dans leur contribution au développement de la production bio régionale en privilégiant notamment la relocalisation de leurs approvisionnements

Performance - dans leur réactivité et capacité d’innovation mais aussi dans leur esprit de coopération et de co-créativité. Ces principes ont permis à cette association d’entreprises de conduire plusieurs actions dont le groupement d’achat de fournitures (étuis, cartons, analyses), l’organisation de circuits de visites pour accueillir des prescripteurs nationaux ou étrangers et la coordination d’actions visant à développer l’export.

 

Développer une marque fédératrice et cohérente

Dès sa création, l’association a souhaité s’engager pour appuyer le développement de la  lière bio régionale sur la base de valeurs partagées : promouvoir les savoir-faire de la région, privilégier l’approvisionnement local et des  lières équitables, soutenir une production et une transformation respectueuses de l’environnement. C’est donc naturellement que ces entreprises ont inscrit ces valeurs dans une charte commune qui s’est  nalement incarnée en 2012, dans la marque «Mon Bio Pays-Talents des Pays de la Loire» (Cf : Bio Linéaires n°46 de mars – avril 2013). Le consommateur citoyen pouvait ainsi reconnaître une diversité de produits bio transformés dans la région; aussi participer par son acte d’achat, au développement de  lières responsables.

 

2014: Simplifier le logo et véhiculer l’image de la marque

Suite aux opérations commerciales conduites en 2012 et 2013 pour faire connaître la marque, l’association a souhaité faire évoluer son logo pour renforcer son identité régionale tout en conservant ses couleurs d’origine.

En 2014, elle devient ainsi « Mon Bio Pays de la Loire » et sera déclinée sur tous les supports de communication existants ou futurs. Ce logo accompagnera l’association des entreprises bio

des Pays de la Loire dans sa dynamique de développement, véhiculant ainsi les valeurs d’une production bio de qualité, responsable et ancrée sur le territoire.

La communication sur «Mon bio Pays de la Loire » sera portée par création de supports média et hors-média : site institutionnel (www.monbiopays. fr) réseaux sociaux, salons grand public et autres évènements dans le cadre du printemps Bio et des Bio Automnales.

Ces outils serviront à accroître l’image et la notoriété de cette marque collective dans la région auprès des professionnels et du grand public.

 

Première rencontre d’affaires dédiée à la bio en Pays de la Loire

Les Pays de la Loire représentent la 2e région française en surfaces bio avec plus de 107 000 ha cultivée, et compte près de 2000 producteurs en 2012.

Le dynamisme économique de la  lière bio régionale se caractérise également par le nombre d’acteurs de l’aval, transformateurs et distributeurs bio (*). Pourtant l’o re bio régionale peut encore gagner en visibilité auprès des consommateurs et des opérateurs régionaux. Ainsi, l’association des entreprises bio des Pays de la Loire organise le 12 juin 2014, une rencontre d’a aire B(io) to B(io). Cet évènement aura lieu au Centre d’a aires de Terra Botanica d’Angers eta pour objectif de promouvoir la diversité de l’o re en produits bio régionaux auprès des utilisateurs qu’ils soient transformateurs, artisans, magasins ou restaurateurs. Au cours de cette journée, des distributeurs interviendront lors d’une table-ronde sur leur stratégie de promotion de produits bio locaux, suivie d’une convention d’a aire qui permettra aux professionnels d’établir des relations commerciales.

(*) : Près de 1000 opérateurs bio en 2012, selon l’Agence bio

 

Lire aussi :