Actualité

Aliments et compléments pour une sexualité au top !

Jan-Fev 2013

Des clientes qui n’osent pas en parler ou au contraire des hommes qui ne se cachent pas pour trouver des solutions à leurs petites « pannes »… Vous êtes amenés régulièrement à parler d’un sujet qui devient de moins en moins tabou… la sexualité et surtout le manque de désir ou les dysfonctionnements qui peuvent survenir à tout âge. Rapide tour d’horizon sur les bonnes pratiques alimentaires et les suppléments à conseiller.

 

La sexualité fait partie intégrante de l’hygiène de vie globale. L’alimentation joue un rôle primordial dans le désir et les performances sexuelles car c’est elle qui va fournir l’énergie et les nutriments nécessaires. Mais parfois, elle ne suffit pas à contrer certaines baisses de libido qui peuvent arriver à la ménopause, lors d’un stress chronique ou avec des changements hormonaux ou familiaux comme l’arrivée d’un nouvel enfant.

C’est alors qu’une supplémentation nutritionnelle et botanique permettra de stimuler les sens et l’envie en agissant au coeur du problème. Ajoutez à cela un peu d’optimisme et la pratique d’une activité physique quotidienne et vos clients retrouveront un sentiment de bien-être corporel, indispensable à une vie sexuelle épanouie.

Les bonnes pratiques alimentaires

Après avoir conseillé, comme à votre habitude, un bon nettoyage des organes émonctoires avec des plantes dépuratives et des probiotiques, vous pourrez revoir le contenu des assiettes de vos clients, et plus particulièrement celle du soir puisqu’il est de plus en plus courant d’entendre « je ne prends pas de petit déjeuner ou très peu, je mange peu le midi mais beaucoup le soir, c’est convivial avec le reste de la famille ».
Si tel est le cas, il est normal que l’organisme, focalisé sur sa digestion, ne réserve plus d’énergie à d’autres envies. Pour le soir, la frugalité est donc de mise avec des recettes à base de soupes, de fruits et légumes crus ou cuits, de poissons, de coquillages, de crustacés, de volailles, d’oeufs riches en zinc, un nutriment indispensable pour conserver un bon taux de testostérone et éviter sa transformation en oestrogène, véritable frein au désir sexuel.
N’hésitez pas à conseiller des aromates et surtout des épices pour réveiller les sens : cannelle, gingembre, anis, clou de girofle, cardamome, coriandre, noix de muscade, ou encore poivre et vanille…

En priorité : un complexe multivitaminé

Il doit être la base de votre conseil puisque certains nutriments, vitamines et minéraux, sont essentiels pour le désir et le plaisir : vitamines B (surtout B3 qui agit sur la vasodilatation des vaisseaux), vitamine C, vitamine E, bêta-carotène ; calcium, magnésium et zinc pour la gestion stress qui peut apparaître après quelques échecs successifs, sans oublier l’arginine, un acide aminé qui favoriserait l’érection.

Et pour compléter : des plantes spécifiques

La maca La maca est une plante adaptogène péruvienne qui redonne vigueur et énergie. C’est un « stimulant hormonal global » qui peut être conseillé autant aux femmes qu’aux hommes.
Moins de fatigue le matin au réveil, besoin de moins de sommeil pour récupérer, meilleure concentration tout au long de la journée…

En somme, un mieux-être rapide attribuable à la stimulation des glandes surrénales, qui permet une augmentation des différentes hormones indispensables à la vigueur sexuelle.
Le conseil BioLinéaires: à conseiller le matin au petit déjeuner, Le conseil pendant 1 mois.

Le Tribulus terrestris
Cette plante est intéressante pour augmenter la libido chez l’homme et la femme et améliorer les dysfonctionnements érectiles dus à une baisse de testostérone. Plusieurs études ont rapporté une augmentation de 30% du taux de testostérone chez les sujets ayant pris quotidiennement 750 mg de ce végétal pendant 2-3 mois, sans effet secondaire. Cet adaptogène n’est donc pas une hormone mais il semble en avoir tous les effets. Il s’adapte à chaque individu pour rétablir des taux hormonaux anormalement bas.
Le conseil BioLinéaires: 250 à 750 mg d’extrait standardisé à 40% de tribulosides, le matin pendant 2 mois. La prise de Tribulus peut parfaitement être couplée à celle de maca pour une meilleure efficacité.

Le Ginseng (panax)
La prise de ginseng pendant une semaine permet de redonner un véritable « coup de fouet » à l’organisme. Et même s’il n’agit pas directement sur la libido, il améliore la qualité de l’érection en favorisant l’acheminement du sang.
Le conseil BioLinéaires: une fois par jour le matin, durant 7-15 jours avec un repos d’autant avant la reprise de la cure.

Le Ginkgo biloba
Même si le Ginkgo n’est pas classé dans la famille des aphrodisiaques, il agit indéniablement sur la circulation sanguine et ainsi améliore la vascularisation dans les zones pelviennes masculines et féminines.
Le conseil BioLinéaires:
avant le dîner, 120-180 mg d’extrait

Le Rhodiola rosea
Des essais menés en Russie ont permis de conclure que la prise de rhodiole améliore la fonction érectile dans plus de 85% des cas. Ce qui n’est pas étonnant puisque cette plante permet d’augmenter la résistance au stress et de combattre la fatigue.
Le conseil BioLinéaires:
350 à 700 mg par jour, de préférence le matin à jeun ou une demi-heure avant le déjeuner

L’Ashwagandha
En inde, on préconise ce ginseng indien pour lutter contre l'impuissance masculine. En effet, cette plante augmente la libido et renforce globalement la fonction sexuelle. Elle peut donc se conseiller autant aux hommes qu’aux femmes désirant mettre un peu de piquant dans leurs sexualités.
Le conseil BioLinéaires: 600-1200 mg par jour, en cure d’1-2 mois.