compléments alimentaires

Sur la chlorelle chlorella pyrénoïdosa

mai-juin 2008

La chlorelle est une algue d’eau douce, découverte au 19ème siècle par un microbiologiste hollandais Beyerinck et cultivée depuis le milieu du 20ème siècle en Chine, Taïwan et Japon. Mais elle existe sur terre depuis 2,5 milliards d’années ! Après la seconde guerre mondiale, le Japon, brisé par la guerre, décide de développer la chlorelle comme source de protéines en l’incluant dans des aliments aussi divers que les boissons, les biscuits et le lait en poudre distribué dans les écoles. Dans les années 70, un procédé est mis au point pour faire éclater la membrane cellulaire et la rendre plus digeste. Actuellement, les Japonais en consomment 1 500 tonnes par an ! Sa diffusion est assez récente en France et sa consommation se fait sous forme de complément alimentaire.

Composition

Elle a suscité très tôt l’intérêt des milieux scienti ques de par sa composition :

• Protéines à des taux avoisinant les 60%, dont les 8 acides aminés essentiels, vitamines (A, bêta carotène, B, C, E, K), des minéraux dont le calcium, le fer, le manganèse, le phosphore, le zinc ainsi que des omégas 3.

• Chlorophylle à un taux bien plus élevé que n’importe quel autre végétal : 3g pour 100g

• Présence de CGF ou Facteur de Croissance Chlorelle qui est considéré comme une véritable hormone végétale. Le CGF possède des concentrations importantes en acides nucléiques : ADN et ARN. Ce sont des chaînes d’acides aminés responsables du code génétique de toutes les cellules vivantes. Elles ont la capacité d’accélérer la division, la multiplication et la croissance cellulaire (14g pour 100g).

• Membrane cellulaire composée de cellulose, indigeste pour l’homme.

De prestigieuses institutions comme la Fondation Rockefeller, l’Institut Carnegie, la NASA et l’Institut Pasteur l’ont étudiée pour ses propriétés nutritionnelles et pharmaceutiques.

Actions

La chlorelle est donc assainissante, détoxiquante, régénérante, revitalisante :

• Assainissante : sous l’action de la chlorophylle (5 fois plus que la spiruline), la chlorelle oxygène les tissus, assainit la  ore intestinale

• Détoxiquante : grâce à sa paroi de cellulose non digestible, elle présente la capacité de  xer les toxines issues du métabolisme et les produits toxiques que nous absorbons quotidiennement (pollution atmosphérique, tabac, métaux lourds, hydrocarbures, dioxines, pesticides, nitrates, produits chimiques…). N’étant pas digérée, la cellulose sera rejetée par les voies naturelles.

• Régénérante : le CGF ralentit le processus de vieillissement cellulaire et stimule le système immunitaire par l’augmentation de lymphocytes T et de cellules saines dans l’organisme. Il permet résistance et endurance. En n, le CGF possède un e et probiotique : les lactobacillus augmentent en sa présence, potentialisant ainsi l’effet probiotique au niveau intestinal.

• Revitalisante : par ses vitamines et minéraux. La présence de vitamines B et de phosphore va être favorable au système nerveux.

 

 

Utilisations :

La chlorelle est donc une algue multi-usages. Parmi de nombreuses indications, on retiendra :

• Son usage en dentisterie, notamment aux Etats-Unis, pour favoriser l’élimination des résidus de mercure lors de la dépose d’amalgames dentaires ainsi que pour la dépollution des personnes soumises à des taux importants de métaux lourds. .Sa fonction anti-âge .Abaissement du cholestérol

• Effets notoires sur l’allergie, l’anémie, la fatigue physique et psychique, la régulation de l’appétit et du poids, de la croissance chez les enfants, l’amélioration des états de constipation, de la peau, des ongles et des cheveux.

• Effet anti-stress.

Consommation :

De 2 à 12 comprimés, répartis sur matin et midi en cure de 3 mois. Les études scienti ques qui ont été réalisées s’appuient sur 3 g par jour, soit 12 comprimés. En raison de l’e et puissamment détoxiquant, la prise de chlorelle se fera de façon progressive selon sa sensibilité intestinale.

A ce jour, il n’existe pas de contre-indication connue.

Qualité :

La propriété même de la chlorelle est de capter les métaux lourds de l’environnement. Il s’agira donc d’o rir aux consommateurs des garanties de qualité sur toute la chaîne de production et de transformation : 100% pure, sans liant, non irradiée, sans métaux lourds ni pesticides. Des analyses datées de chaque lot répondent à ces exigences.

Le saviez-vous ?

La chlorelle en poudre peut être utilisée pour les dents qui commencent à se déchausser. Il su t pour cela de se brosser les dents avec de la chlorelle, de laisser en place dans la bouche quelques minutes avant de rincer. Pour les personnes qui supportent mal le goût de l’algue, il est conseillé d’ajouter au mélange une goutte d’huile essentielle de citron ou de menthe poivrée.