compléments alimentaires

Aliments et compléments en cas d'acné

mars-avril 2013

Le printemps est là, les arbres bourgeonnent et parfois les adolescents et même les plus grands en font de même… Quels sont les aliments et les compléments que vous pouvez mettre dans leurs paniers pour limiter les boutons disgracieux et rendre leur peau visiblement plus pure ? L’acné, généralement associée à la difficile période de l’adolescence, peut apparaître à n’importe quel âge. On la reconnaît à l’apparition, parfois chronique, de boutons et d’autres éruptions cutanées, localisées sur le visage, la poitrine, le dos et les épaules. Elle se développe quand la sécrétion de sébum, intimement liée à celles des hormones, au stress émotionnel et à l’équilibre alimentaire, est trop abondante.

Les aliments qui font la peau belle

Axer sur les bonnes graisses
Pour favoriser les bons acides gras, ce sont les huiles d’olive, de colza, de noix, de cameline ou de germe de blé, que vous devez inclure dans leurs paniers. Vous pouvez également conseiller les olives noires ou vertes, en entrée dans les salades fraîches ou encore les oléagineux en collation.

Vous pouvez également recommander de saupoudrer sur les aliments du germe de blé et de la levure de bière, pour leurs teneurs en vitamine E et en vitamines B.

Chez les adolescents, il faudra aussi réduire les apports en graisses saturées présentes notamment dans les fromages et les produits laitiers entiers, de nombreuses viennoiseries (croissants, pains au chocolat), biscuits et friandises diverses (notamment barres chocolatées).

H2O rime avec Hydratation de la peau
L’apport hydrique est aussi une des armes essentielles pour avoir une belle peau. Il est donc important de recommander la consommation d’eau tout au long de la journée, sous forme d’eau plate, si besoin agrémentée d’un filet de jus de citron, mais également sous forme de tisanes non sucrées en évitant les sodas et surtout les boissons à base de caféine car prises en excès, elles diminuent l’absorption du zinc (cola, thé, café).

Avoir une alimentation riche en zinc
Selon une étude française, un apport quotidien de zinc permet de réduire significativement l’inflammation des lésions cutanées et donc de contribuer à diminuer le nombre de boutons acnéiques. De plus, le zinc renforce les défenses immunitaires de la peau et joue également un rôle dans la régulation du système hormonal. Ainsi, recommandez tous les jours du pain multi céréales au levain et favorisez les viandes (surtout de veau et de volaille), les foies animaux, les oeufs, les mollusques (surtout huîtres, moules et coquilles Saint- Jacques) et au quotidien : le germe de blé, les graines de courge et de sésame, le son de blé, l’ail, l’oignon, le poireau, les choux.

Toujours et encore l’IG des aliments
On connaissait l’impact des aliments à index glycémiques élevés sur le tour de taille et les baisses de moral, mais on sait moins qu’ils ont également un impact sur l’acné. En effet, selon certaines études récentes, les aliments à IG élevés, en augmentant la glycémie et donc en favorisant l’hyperinsulinisme chronique feraient produire à l’organisme plus d’hormones androgènes et donc plus de sébum.

Les suppléments spécifiques contre l’acné

Quand on vous demande conseil pour l’acné, n’orientez pas seulement vos clients vers le rayon cosmétique (Aloe vera) et aromathérapie externe (Arbre à thé, Lavande), et faites également un détour par le rayon complément alimentaire car ceci est bien établi : la beauté vient de l’intérieur !

La grande Bardane
La racine de grande bardane est traditionnellement recommandée dans le traitement des dermatoses liées aux peaux grasses (acné, infections pilo-sébacées). En stimulant le foie, elle facilite l’élimination des toxines et déchets hors de l’organisme. Recommandez des gélules de poudre de racines à raison de 1 à 2 grammes par jour au moment des repas et n’hésitez pas à l’associer à la pensée sauvage (Viola tricolor) car, de par son action antiinflammatoire, c’est une excellente plante d’appoint contre l’acné et le prurit (démangeaisons).

Le zinc
Parfait cicatrisant et acteur au niveau hormonal, le zinc sera à conseiller quotidiennement à raison de 15 à 20 mg selon le gabarit. Vous pouvez le préconiser seul ou dans un complexe qui regroupe également d’autres vitamines et minéraux pour pallier les diverses déficiences (vitamine C, B6, sélénium…).

Les capsules huileuses
L’onagre possède une action protectrice sur l’ensemble du tissu cutané et va fournir toutes les substances indispensables à sa bonne hydratation. Conseillez 2 à 3 capsules par jour d’huile d’onagre, normalisée en acide gamma-linolénique, sur une cure de trois mois. L’huile de bourrache quant à elle, pourra être préconisée en appoint de l’onagre pour ses effets bénéfiques cutanés.

Le gattilier (Vitex agnus castus)
Si les poussées d’acné se situent surtout en périodes prémenstruelles, n’hésitez pas à orienter vos jeunes clientes vers cette plante qui sera à prendre dès le 20ème jour de leur cycle et jusqu’aux règles suivantes.

Le radis noir
En optimisant le travail du foie, la prise de radis noir améliorera le métabolisme d’un grand nombre d’hormones. Nous lui consacrons une page entière dans ce numéro.

Le conseil Bio Linéaires

En complément de ces suppléments essentiels, vous pouvez également avoir recours aux probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale, à la silice ou encore aux composés soufrés comme le MSM ou la L-cystéine qui complèteront à merveille vos conseils. Et comme les effets sont très variables d’une personne à une autre, recommandez toujours des cures de 3 mois minimum.

Des complexes « prêts au conseil
Tous les laboratoires ont désormais leur propre complexe beauté regroupant tous les nutriments essentiels à la beauté de la peau et des phanères. Ces formes peuvent être très faciles à conseiller à vos clients novices qui n’ont pas l’habitude de consommer de compléments alimentaires.

Lire aussi :