compléments alimentaires

L'aubier de tilleul… le dépuratif global de printemps

Mars-Avril 2014

Le printemps arrive… Il est temps de faire le grand ménage au sein de l’organisme ! Pour cela, vous devez recommander des plantes biologiques reconnues comme dépuratives et parmi les plus efficaces, l’aubier de tilleul devra être mis bien en évidence dans votre rayon compléments alimentaires et également près des caisses avec une petite affiche expliquant ses bienfaits à cette période précise de l’année…

Ce grand arbre à écorce grise et lisse qui peut mesurer jusqu’à quarante mètres de hauteur est très répandu en Europe et en Amérique. Plusieurs espèces, appartenant toutes à la famille des tiliacées coexistent :

● Tilia cordata ou sylvestris (à petites feuilles),

● Tilia platyphyllos (à grandes feuilles),

● Tilia vulgaris (Tilleul commun ou Tilia europea) qui est un croisement des deux premiers,

● Tilia tomentosa (Tilia argentea), utilisé en gemmothérapie (bourgeons).

Les inflorescences du tilleul commun sont employées en phytothérapie pour lutter contre les troubles mineurs du sommeil, l’anxiété et la fatigue nerveuse.

Mais la partie qui va nous intéresser ici est, l’aubier, c’est-à-dire la partie tendre située entre le coeur de l’arbre et l’écorce, là où circule la sève.

C’est dans le sud de la France que l’on récolte cet aubier sur des tilleuls sauvages (Tilia Sylvestris) au moment où la montée de sève est la plus forte afin de garantir une teneur optimale en principes actifs. Cet aubier est ensuite séché naturellement.

 

De quoi est-il composé ?

Sa composition est relativement complexe. On y retrouve :

● Des acides phénols.

● Des tanins.

● Des acides aminés.

● Des coumarines (fraxoside surtout).

● Et un triphénol particulier : le phloroglucinol.

 

Quelles sont ses propriétés ?

L’aubier de tilleul possède la particularité d’agir sur quasiment tous les organes émonctoires de l’organisme que sont les intestins, la vésicule biliaire, le foie et les reins.

Il stimule le foie et la vésicule biliaire

L’aubier de tilleul augmente la capacité du foie à filtrer et à drainer les toxines et les déchets métaboliques, tel l’acide urique, hors de l’organisme. Ce sont les coumarines qu’il contient qui lui confèrent ses propriétés cholérétiques et cholagogues.

Ainsi, il augmente la sécrétion et l’élimination de la bile et est donc parfaitement conseillé en cas d’insuffisance hépatique digestive, de calculs biliaires et de ballonnements.

Il draine les reins et limite les lithiases rénales

Il désinfiltre les tissus et élimine le surplus d’eau hors de l’organisme. C’est donc un excellent dépuratif rénal et un très bon diurétique de par la présence de fraxoside.

Mais il possède surtout la capacité de lutter contre les petits calculs rénaux et permet leur élimination hors des reins et de la vessie.

Il possède une forte capacité antispasmodique et anti-inflammatoire

Découvert dans les années 1960, le phloroglucinol, présent naturellement dans l’aubier de tilleul, est une puissante substance antispasmodique. C’est le principe actif d’un médicament classiquement recommandé, le Spasfon®, lors de coliques néphrétiques et biliaires ou de douleurs lors des règles (dysménorrhées).

De plus, la présence d’une coumarine, le fraxoside, permet une action synergique en diminuant l’inflammation (anti-inflammatoire) et la douleur (analgésique).

 

Comment le conseiller ?

Vous avez à votre disposition plusieurs formes d’aubier de tilleul et donc plusieurs manières de le conseiller :

● En bâtonnets : 40g, soit 3 à 4 bâtons, à mettre dans un litre d’eau froide et à porter à ébullition. Il suffit ensuite de laisser réduire aux trois quarts à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Cette décoction sera consommée chaude ou froide, tout au long de la journée et de préférence en dehors des repas. A réaliser pendant 5 à 10 jours.

● En extrait hydroalcoolique concentré : à raison de 2-3 ml par jour sur 3 semaines dans un grand verre d’eau.

● En préparation pour boisson adoucie à la fleur de tilleul : à raison de 50ml par jour sur une dizaine de jours, pour les plus jeunes par exemple.

● En ampoules : Cette décoction d’aubier de tilleul sera à recommander pendant 10 jours à raison de 3 ampoules par jour, réparties sur la journée avec un grand verre d’eau à chaque fois.

Il peut aussi être conseillé en application externe, car il est localement adoucissant et il évite les démangeaisons (antiprurigineux).

 

À qui le recommander ?

En cas de :

● Calculs rénaux (lithiases uriques).

● Calculs biliaires (lithiases biliaires.

● Goutte.

● Lourdeurs digestives et troubles hépatobiliaires.

● Migraines.

● OEdèmes, rétention d’eau, cellulite.

● Rhumatismes aigus.

● Et pour celles et ceux désirant « nettoyer » leur organisme en profondeur au minimum au printemps et à l’automne.

L’aubier de tilleul est toutefois déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Attention également en cas de calculs biliaires et rénaux de grandes tailles.

 

Angélique Houlbert

Lire aussi :