compléments alimentaires

La sélection BioLinéaires des compléments alimentaires

Nov-Dec 2013

En novembre et décembre, un seul maître mot : renforcer les défenses naturelles de vos clients en leur proposant aussi bien des compléments préventifs que curatifs et prendre soin également de votre propre santé puisqu’amenés à côtoyer des personnes malades, vous êtes également en première ligne de mire pour les virus et les bactéries !

Deux vitamines

La vitamine D3 module l’activité de certains systèmes de défense et s’avère donc indispensable pour prévenir les états grippaux et les rhumes. Issue généralement de l’huile de foie de morue, elle n’en conserve toutefois pas le goût et est facile à recommander à toute la famille, des enfants de 3 ans aux seniors, en passant par les femmes enceintes et les personnes s’exposant peu au soleil.

20-25 μg (800-1000 UI) par jour minimum.

Pour également soutenir les défenses immunitaires, un comprimé de vitamine C tous les matins reste la meilleure arme. Dans vos rayons, afin de satisfaire l’ensemble des demandes ayez plusieurs formes d’acide L-ascorbique : des extraits d’acérola à croquer, des comprimés à action prolongée avec flavonoïdes et une forme Ester pour les estomacs les plus fragiles et les terrains « acide ».

500 à 1000 mg tous les jours

 

Deux « échinacées »

L’Echinacea purpurea est une excellente plante stimulante du système immunitaire qui favorise de surcroit la résistance de l’organisme. Proposez-la sous différentes formes galéniques afin de satisfaire le plus grand nombre : gouttes, pastilles à sucer, comprimés à avaler ou encore spray pour la gorge.

Votre conseil : En préventif, 2 mois de cure et une fenêtre thérapeutique d’une semaine entre chaque cure.

L’Andrographis paniculata est plus communément appelée « Echinacée d’Inde ». Elle possède de puissants effets stimulants sur les défenses naturelles et antiviraux. L’OMS reconnaît son utilisation pour le traitement de certaines affections respiratoires : rhumes, rhinites, sinusites, pharyngites et bronchites. Elle réduit les congestions au niveau des sinus, diminuent les sécrétions nasales, fait baisser la fièvre et diminue les douleurs qui accompagnent les états grippaux.

400 à 1200 mg par jour d’extrait standardisé à 4 % d’andrographolides. Elle est déconseillée chez la femme enceinte.

 

Deux substances de l’apiculture

La gelée royale est une substance rare composée d’une myriade d’éléments protecteurs, de facteurs antibiotiques et d’éléments essentiels au système immunitaire. C’est le complément idéal pour revitaliser, reconstituer et rééquilibrer les organismes fatigués et surmenés.

15 minutes avant le petit déjeuner, en cure d’1-2 mois, à raison d’un gramme si elle est fraîche ou trois fois moins si elle est lyophilisée

La propolis renferme plus de 150 substances différentes qui contribuent à renforcer le système immunitaire et qui possèdent des propriétés antibactériennes, antimicrobiennes, antifongiques, antivirales et anti-inflammatoires.

Des gommes à mâcher pour les maux de gorge, un spray en pulvérisations nasales pour les sinus et des capsules ou comprimés à avaler pour renforcer les défenses globales.

 

Deux puissants « antibiotiques » à large spectre

Les principes actifs de l’huile d’origan, le carvacrol et le thymol, renforcent les fonctions respiratoires et digestives. C’est un excellent agent antiviral, antifongique, antibactérien et antiseptique qui inhibe la prolifération de certains hôtes pathogènes.

1-3 capsules par jour d’huile d’origan standardisée à 70% de carvacrol, réparties sur la journée, lors des repas. Elle est déconseillée chez la femme enceinte.

L’Extrait de pépins de pamplemousse empêche la croissance de la plupart des virus, des bactéries, des parasites et des champignons. On l’appelle aussi « l’antibiotique naturel à large spectre d’action ». En cas d’angine, bronchite, rhume, rhinite, sinusite, pharyngite, toux, état grippal, il peut être conseillé jusqu’à la disparition totale des symptômes.

Dans un grand verre d’eau, 3 fois par jour : adultes : 15-30 gouttes et enfants : 5 gouttes par tranche de 10 kilos à chaque prise. Dans tous les cas, reportez-vous au mode d’utilisation du fabricant

 

Et des champignons

Le shiitaké (Lentinus edodes) est reconnu en médecine traditionnelle chinoise et japonaise pour stimuler le système immunitaire.

Le maïtaké (Grifola frondosa) possède aussi cette même fonction grâce aux polysaccharides (bêta-glucan) qui activent différentes cellules immunitaires : macrophages, lymphocytes T, cellules tueuses NK.

L’enokitaké a une forte activité bactéricide.

Le reishi et le cordyceps soulagent les symptômes de plusieurs affections respiratoires (bronchites).

En prévention et dès les premiers symptômes de refroidissements, seuls ou regroupés en complexe à visée immunitaire.

Lire aussi :