compléments alimentaires

Les aliments et les nutriments pour une meilleure forme sexuelle

juil-août 2010

L’alimentation aurait-elle un lien avec le désir et les performances sexuelles ? Existe-t-il des méthodes plus douces qu’une certaine petite pilule bleue vendue en pharmacie pour faciliter la vie sexuelle des hommes? Et pour les femmes dont la libido décroît au fil des années existe-t-il des suppléments nutritionnels et botaniques efficaces ? Biolinéaires vous guide pour mieux conseiller vos clients…



Baisses de libido

La sexualité est un sujet tabou qu’il est parfois difficile d’aborder avec ses clients mais si vous êtes à l’aise sur les conseils à donner, vous vous apercevrez très vite que vos recommandations valent de l’or pour certains. Rappelez-vous que la sexualité, au même titre qu’une bonne alimentation, fait partie intégrante d’un équilibre de vie. La recette pour vos clients pour être toujours au top de leur forme sexuelle : des conseils alimentaires de base pour augmenter l’énergie, quelques suppléments nutritionnels et botaniques pour stimuler les sens et la libido, une note d’optimisme et un peu d’activité physique.

Les bonnes pratiques alimentaires pour une sexualité au top

Avant toute chose, recommandez un bon nettoyage des organes émonctoires et en particulier le foie et les intestins avec des plantes dépuratives et des probiotiques. Couplez cela à une recommandation d’une marche quotidienne le matin ou le soir pendant 30 minutes, et enfin, pour parfaire ces bonnes résolutions, révisez avec eux le contenu de leurs assiettes car l’alimentation grasse et abondante est un véritable tue l’amour… Qui après un repas copieux et bien arrosé, type repas de noël, aurait envie de roucouler avec sa chère et tendre ? Le corps étant focalisé sur la digestion du foie gras, de la dinde aux marrons et de la bûche, ne s’attardera pas à des pensées intimes… Il est donc impératif de préconiser de faire de petits repas, dans le calme et avec des aliments de qualité pour mettre toutes les chances de son côté.

Un dîner en perspective, que mettre dans leurs paniers ?

Dans la journée, pas trop d’excitants type café, plutôt du rooibos ou des jus de fruits frais pour faire le plein de vitamines et une petite marche mais pas trop de sport qui risquerait d’épuiser physiquement l’organisme. Pour l’apéritif, conseillez un cocktail sans alcool, ou alors très peu alcoolisé à base de vin rouge par exemple, et pourquoi pas agrémenté de quelques épices comme le gingembre ou la cannelle. Pour la suite, conseillez leur des recettes à base de légumes crus, de salades fraîches, de poissons crus marinés dans l’huile d’olive et le jus de citron, de fruits frais légèrement vanillés… Les fruits de mer (surgelés par exemple), mais aussi les volailles et les oeufs sont très riches en zinc, n’hésitez pas à les conseiller car cet oligo-élément est indispensable pour conserver un bon taux de testostérone et éviter la transformation de cette hormone en oestrogène, véritable frein au désir sexuel. Le plat de résistance pourra être accompagné d’une sauce plus ou moins relevée à base de piments et d’épices diverses afin de réveiller tous les sens : cannelle, gingembre, anis, clou de girofle, cardamome, coriandre, noix de muscade, ou encore poivre et vanille… Sachez orienter vos clients vers des couleurs et des saveurs qui éveillent et surtout qui n’induisent pas le sommeil.


Gilles Lebrun



Tous les sens en action… pour un maximum de plaisir

Suite à vos conseils, le sens du goût sera parfaitement comblé, mais n’oubliez pas deux autres sens : l’odorat et la vue tout aussi importants pour éveiller une libido qui sommeille. Des plats relevés permettront de stimuler les récepteurs des narines et de belles couleurs raviront non pas les papilles mais les pupilles.
Le toucher est également un sens très important et l’idéal serait de constituer un repas qui pourrait être consommé sans fourchette ni couteau, juste avec les doigts pour stimuler ce sens. C’est très simple si vous leur conseillez des légumes crus : radis, carottes, concombre, chou-fleur, poivrons, avec une petite sauce relevée de quelques épices, de petites brochettes de volailles pimentées et de beaux fruits frais à tremper dans une sauce au soja aromatisée d’une gousse de vanille…
Dites leur que leur mode d’alimentation est directement lié à leur façon d’aborder l’amour en général. Un mode de vie sain, incluant la pratique d’une activité physique quotidienne et une alimentation saine induisent en général une excellente santé et un sentiment de bien-être corporel, tous deux indispensables à une vie sexuelle épanouie. Si après ces changements de mode de vie, vos clients se trouvent encore en dessous de leurs performances sexuelles habituelles, pensez à leur faire profiter des bienfaits des complexes multivitaminés qui regorgent de substances essentielles au service du désir et du plaisir : vitamines du groupe B et surtout vitamine B3 qui agit sur la vasodilatation des vaisseaux, vitamine C, vitamine E et bêta carotène. Côté minéraux, le calcium, le magnésium et le zinc sont aussi essentiels à la gestion du stress qui peut apparaître après quelques échecs successifs, sans oublier divers autres oligoéléments, antioxydants et acides aminés comme l’histidine qui agirait positivement sur l’orgasme féminin ou encore l’arginine qui favoriserait l’érection. Et enfin, quelques suppléments botaniques judicieusement choisis selon leur profil leur donneront un véritable petit coup de pouce naturel.


Les plantes à la recherche du désir et du plaisir perdus


La maca : le stimulant hormonal des hommes et des femmes
La maca est une plante péruvienne anti-fatigue, qui redonne vigueur et énergie à tous ceux qui la consomme. Ce n’est pas un aphrodisiaque à proprement parler mais plutôt un adaptogène qui est un « stimulant hormonal global ». Moins de fatigue le matin au lever besoin de moins de sommeil pour récupérer, meilleure concentration tout au long de la journée… En somme, un mieux-être rapide certainement attribuable à la stimulation des glandes surrénales, qui va permettre une augmentation des différentes hormones indispensables à la vigueur sexuelle.
Le Tribulus terrestris : pour une action sur la testostérone
Le fruit de cette plante poussant en Europe de l’Est, est intéressant pour augmenter la libido et améliorer les dysfonctionnements érectiles dus à une baisse de testostérone dans l’organisme. Plusieurs études cliniques ont rapporté une augmentation de 30% du taux de testostérone chez les sujets ayant pris quotidiennement 750 mg de ce végétal pendant deux à trois mois, et ceci sans effet secondaire. La conséquence directe d’une augmentation de testostérone dans l’organisme va se manifester par une amplification de la libido, autant chez l’homme que chez la femme. Le Tribulus n’est donc pas une hormone mais il semble en avoir tous les effets. Les tribulosides qu’il contient se lient aux récepteurs de l’hypothalamus qui va stimuler l’hypophyse. Cette dernière donne l’ordre d’augmenter le taux de LH qui stimule les cellules de Leydig des testicules qui produisent la testostérone libre. Cette plante est comme la maca, un « adaptogène », c’est-à-dire qu’elle s’adapte à chaque individu pour rétablir physiologiquement des taux hormonaux anormalement bas.

Les conseils BIOlinéaires:
250 à 750 mg d’extrait standardisé à 40% de tribulosides, le matin pendant 2 mois.

La cuscute chinoise : pour stimuler l’énergie vitale
Cuscuta chinensis est une plante plutôt destinée aux hommes présentant des difficultés d’érection puisqu’en médecine chinoise, elle est traditionnellement employée pour renforcer l’énergie (le Qi) des reins.

Les conseils BIOlinéaires:
1 gramme par jour sous forme de gélules ou de comprimés à prendre de façon répartie le matin et le midi.

Le Muira puama : la force du Brésil
L’écorce de cet arbuste brésilien est utilisée traditionnellement par les indiens d’Amazonie pour traiter l’impuissance. Malheureusement, aucune étude fiable n’a pu démontrer le dosage à partir duquel le Muira puama était efficace. Vous trouverez cette plante seule ou bien souvent accompagnée d’autres plantes à visée aphrodisiaques dans des complexes.

Les conseils BIOlinéaires:
Généralement, on conseille un minimum de 300 mg de poudre d’écorce par prise pour espérer avoir un résultat probant.

Le ginseng (panax) : la puissance sibérienne
La prise d’ampoules de ginseng pendant une semaine permet de redonner un véritable « coup de fouet » à l’organisme. En fait, le ginseng sibérien n’agirait pas directement sur la libido mais plutôt sur la qualité de l’érection en favorisant l’acheminement du sang.

Gilles Lebrun



Les conseils BIOlinéaires:
Une prise quotidienne le matin durant une semaine ou quinze jours au maximum avec un repos d’autant avant la reprise de la cure.

Le Ginkgo biloba : l’arbre aux quarante écus
Même si le Ginkgo n’est pas classé dans la famille des aphrodisiaques, il agit indéniablement sur la circulation sanguine et ainsi améliore la vascularisation dans les zones pelviennes des hommes et des femmes.

Les conseils BIOlinéaires:
Avant le dîner, conseillez la prise de 120 à 180 mg d’extrait en prenant soin de demander si la personne n’est pas sous anticoagulants car cette plante n’est pas compatible avec un tel traitement.

Le Rhodiola rosea : le ginseng sibérien
Des essais menés en Russie ont permis de conclure que la prise de rhodiole permettait d’améliorer la fonction érectile dans plus de 85% des cas. Ce qui n’est pas étonnant puisque cette plante permet d’augmenter la résistance au stress et de combattre la fatigue.

Les conseils BIOlinéaires:
350 à 700 mg par jour, de préférence le matin à jeun ou une demiheure avant le déjeuner.
Tous ces compléments alimentaires sont à conseiller seuls ou en association pour une meilleure efficacité. Cependant, pour une action optimale, regardez bien les étiquettes et surtout les dosages des différentes plantes ou nutriments contenus dans ces suppléments et n’hésitez pas à demander à vos fournisseurs des conseils sur les possibles actions synergiques efficaces.