compléments alimentaires

Les bonnes résolutions passent par un programme détoxication…

janv-fév 2009

Les chocolats, les excès d’alcool, de sucre et de graisses poussent vos clients à vous demander conseils sur des remèdes miracles pour perdre les quelques kilos accumulés pendant le mois de décembre et les diverses sensations qu’ils éprouvent à l’issue de ces fêtes de fin d’année. Toxines et toxiques se sont accumulés et ils songent sérieusement à se mettre au vert pour les résolutions de ce début d’année.



Les grands principes alimentaires

Tout d’abord, pendant au moins quinze jours, il faudra faire respecter quelques impératifs alimentaires. Parfois même il est intéressant de faire suivre à toute la famille un régime strictement végétalien pendant deux ou trois jours maximum. Pourquoi ne pas proposer un week-end végétal pour apprendre ou réapprendre aux enfants et aux plus grands que l’alimentation peut se composer d’autres aliments non issus du règne animal. Et surtout retrouver la forme après les fêtes et soulager le système digestif pour qu’il puisse reprendre normalement ses fonctions d’élimination.
Tous les diététiciens s’accordent à le dire : les produits animaux tiennent une place trop importante dans l’alimentation quotidienne. La viande, les oeufs, les produits laitiers, dont le fromage, sont riches en cholestérol et en mauvaises graisses, qui absorbés en trop grandes quantités et surtout chaque jour, finissent par boucher les artères. Un régime trop riche en sucres et en graisses, accompagné d’un manque d’activité physique peut conduire jour après jour le foie à un engraissement, un peu comme celui de l’oie ou du canard mangé le soir de Noël… Alors, quelques jours dans l’année, pourquoi ne pas exclure ces aliments et ne manger exclusivement que des aliments issus du règne végétal ?
Conseillez à vos clients de manger à leur faim, de ne pas calculer les rations qu’ils consomment, surtout s’il s’agit de légumes, de fruits ou de soupes et enfin recommandez de boire beaucoup de thés légers, tisanes, soupes et bouillons.

Quand ces deux ou trois jours 100% végétaliens seront effectués, les onze ou douze jours restants vous devrez donner les recommandations suivantes :
● Restreindre au maximum : sucre, sel et graisses saturées. Attirez d’ailleurs l’attention sur les graisses saturées cachées présentes dans les viandes, les charcuteries ou encore le fromage.
● L’alcool et le café devront également être proscrits car ce sont de véritables freins à la pleine action du foie.
● Une grande place doit être faite aux fruits et légumes. Le côlon étant une porte de sortie, les fibres solubles et les mucilages apportés par les fruits et les légumes emprisonnent les toxines et les intestins évacuent le tout par les selles.
● Les huiles végétales très riches en graisses polyinsaturées doivent être à l’honneur car elles permettent un meilleur fonctionnement des membranes des cellules du foie.
● Côté cuisson, conseillez la vapeur ou l’étouffée.
● Et dernier point, recommandez de boire énormément afin d’éliminer par les reins les toxines délogées et surtout demandez d’augmenter l’activité physique d’au moins quinze minutes supplémentaires par jour sous forme de marche rapide ou de natation.
Une fois ces quelques modifications hygiéno-diététiques effectuées, il est souvent indispensable de compléter vos conseils par quelques plantes et nutriments à prendre de préférence en dehors des repas pour une meilleure efficacité. Disponibles en ampoules, elles ont parfois un goût amer qui n’est pas apprécié de tous alors selon les cas vous pouvez aussi opter pour des formes à avaler. Avant toute recommandation, vous devez prévenir vos clients que durant cette « cure détox » diverses réactions peuvent être observées. Le plus courant est l’apparition de petits boutons sur la peau, le foie éliminant par ce biais une partie de ces excès de toxines ou encore une accélération du transit intestinal allant jusqu’à une diarrhée. En effet, déloger des toxiques, induit forcément de les éliminer d’une façon ou d’une autre.


Un week-end 100% végétalien

Ce que vous pouvez proposer dans les paniers :
● « Lait » de céréales : Boisson de soja (Tonyu) nature ou aromatisé, d’avoine, de riz, de quinoa, d’amandes, de noisettes, de châtaignes
● Café et thé (sans caféine et sans théine)
● Céréales sous formes sèches: avoine, blé, maïs, millet, épeautre, orge, quinoa, riz, sarrasin, seigle
● Crème liquide au soja en remplacement de la crème fraîche
● Desserts au soja et confiture pour le plaisir mais avec modération
● Fruits de saisons entiers, crus, cuits ou en jus : poire, pomme, kiwi, banane, citron, orange, clémentine, mandarine, raisin, pamplemousse
● Galettes de céréales à faire cuire ou seitan
● Graines germées
● Huiles végétales : olive, colza et noix pour les salades.
● Légumes de saisons crus, cuits, en jus ou en soupe : Choux, pomme de terre, carotte, champignon, cresson, haricot vert, betterave rouge, pissenlit, radis noir
● Légumes secs : lentille corail ou verte, pois
● Oléagineux : noix, noisettes, amandes
Pain (aux céréales, graines ou complet)
● Produits à base de soja : tofu (nature, aux herbes, fumé, sous forme de « saucisses » ou burgers)
● Tisanes et eau à volonté