Hommes et compétences

Soyez motivés !

Mars/Avril 2012

Un constat récurrent lors des entretiens de recrutement est le manque de motivation des candidats. En effet, il est triste de constater, parfois, que certains bons profils ne montrent pas plus d’intérêt aux postes qui sont proposés, ou à l’entreprise qui recrute.Cela engendre une certaine frustration, bien légitime et il est parfois difficile de se retenir pour ne pas secouer (gentiment bien sûr) les candidats.



Comment détecter la motivation chez les postulants ?

Un premier point est dans leur réactivité. Lorsque vous recevez une candidature intéressante, vous prenez un premier contact. Vous lui proposez ensuite une date d’entretien et, déjà, vous pourrez constater la disponibilité de la personne. En 15 ans de carrière, les rares entretiens accordés un samedi n’ont jamais aboutis à une embauche… Du coup, je me préserve mes weekends ! Plus sérieusement, il est toujours significatif de noter le temps de réaction des candidats durant le processus de recrutement. Celui qui vous appelle pour connaître le bon déroulement du recrutement, savoir si vous avez bien reçu les documents nécessaires… celui-ci, si il ne vous harcèle pas tous les jours, est motivé. Lors de l’entretien, vous pourrez aussi constater que le candidat motivé a pris le temps d’aller sur internet prendre des informations sur l’entreprise. Il posera les bonnes questions, montrera de l’intérêt. Le « touriste », lui, se présente à « un » entretien… qu’importe l’entreprise, il vient se vendre… Mais il ne faut pas oublier que pour se vendre, il faut être « acheté » !
Un exemple récent :
je devais présenter des finalistes à un client un vendredi à Paris… Le mardi, je contacte un candidat potentiel. Il montre de l’intérêt pour le poste… Je lui pose le problème : sa présence est nécessaire à Paris 3 jours après, sachant qu’il est en poste et à Toulouse. Il me répond qu’il s’organise ! Train de nuit le jeudi soir, arrivée à l’aube à Paris, il est au rendez-vous et… remporte le poste ! Motivation au maximum ! Elle s’est ressentie avant et lors de l’entretien, malgré une légère fatigue légitime…

Comment mesurer objectivement la motivation d’un candidat ?

Il n’existe pas, à ma connaissance, de test de motivation. Ils seraient trop généralistes et la motivation se mesure en fonction d’enjeux ponctuels… Tout cela pour dire que, excepté les conseils donnés en début de cet article qui font appel à votre sagacité et à votre observation, il n’y a pas de recette miracle ! Il ne faut pas perdre d’esprit que le candidat qui se présente en entretien est en situation de plus ou moins grand stress. Il y a un enjeu à la clé. Le candidat peut être motivé mais il pourra avoir du mal à l’exprimer le moment venu, bloqué par le stress. Dans ce cas, il faut mettre la personne le plus à l’aise possible, dédramatiser l’enjeu et lui permettre, à travers de subtiles questions, de lui laisser exprimer sa motivation… ou non !

 

Nous sommes tous concernés…

Mais cet article ne s’adresse pas uniquement aux postulants ! Vous aussi recruteurs, sachez montrer votre motivation ! Un entretien se doit d’être un échange où les deux parties sont là pour faire connaissance et valider une adéquation entre un besoin et des compétences. Il faut savoir aussi « vendre » son entreprise et le poste à pourvoir. Plus vous donnerez d’informations sur votre entreprise, ses valeurs, ses atouts, ses faiblesses, ses prétentions… plus vous ouvrirez de portes pour le candidat dans lesquelles il devra s’engouffrer et répondre présent. Ainsi, vous pourrez juger sa capacité à se projeter dans le poste et les solutions concrètes qu’il pourra apporter à votre besoin. Il faut donc être motivé, tout en motivant !


Etymologiquement motiver signifie donner des motifs ! Il faut donc apporter le plus de motifs de satisfaction de part et d’autre pour arriver à un accord mutuel. La question que j’aime particulièrement poser à un candidat ? Qu’est-ce qui vous motive le matin à vous lever pour aller travailler ? Quel est votre moteur ? De sa réponse, ou de la hiérarchisation de ses réponses, vous apprendrez beaucoup de choses. S’il est sincère dans ses réponses bien entendu. N’oublions pas que nous passons plus de temps dans notre vie au travail qu’auprès de nos familles, de nos amis… Il faut donc de sacrées motivations ! (D’ailleurs, connaissez vous l’étymologie de travail ? cela vient de tripalium un instrument de torture à trois pieux… faut être motivé !)




Épilogue

Tout cela m’amène à cette question finale ! Qu’est ce qui me motive à écrire ces articles dans Bio Lineaires ? Quelle est donc ma motivation ? Celle de vous faire partager mon expérience et, je l’espère, mon goût pour mon travail. Ma motivation estelle bien passée ? Vous m’embauchez ?

Volem Consultants - M. Jean de Paredes
1 rue Albert Camus - 33310 Lormont
contact@bio-emploi.com / www.bio-emploi.com
Tél. : 05 56 06 74 22 / 06 10 90 26 68