Hommes et compétences

Faire un bon tri dans ses CV…

nov-Déc 2010

S uite logique dans le processus de recrutement, après la diffusion d’une annonce, il faut faire un bon tri des candidatures reçues. Parfois, si votre annonce n’est pas assez précise, ou suivant le profil recherché, vous pourrez recevoir jusqu’à 300 candidatures. Pour certains profils, comme dans le marketing, les ressources humaines, il y a, malheureusement, beaucoup de personnes, compétentes, sur le marché et peu d’offres d’emploi… En conséquence, la moindre offre publiée va bénéficier d’un retour très important de CV !




Dans la chronique précédente, nous avons vu qu’un bon « Cahier des Charges » était nécessaire avant la rédaction d’une annonce. Même si dans votre annonce vous avez clairement identifié vos souhaits, dans les réponses vous trouverez plusieurs cas de figure. Par exemple, vous souhaitez une personne diplômée au minimum d’un Bac+2, cela n’empêchera nullement des candidats de niveau moindre de répondre (et l’on peut le comprendre…). De même que vous trouverez dans vos réponses des candidatures de personnes désireuses de changer de poste, de région, de métier, d’entreprise… qui ne correspondront en rien à votre demande initiale, mais qui tenteront leur chance. Aujourd’hui, grâce à l’outil Internet et aux moteurs de recherche, les demandeurs d’emploi reçoivent tous les jours, grâce à des mots clés, des alertes mails avec la possibilité de répondre automatiquement… Votre annonce ne sera, parfois, même pas lue et obtiendra des réponses de personnes ayant des profils complètement différents. Petite parenthèse anecdotique qui confirme cela, le site www. bio-emploi.com reçoit de plus en plus de CV spontanés de chercheurs en « biologie » et nous avons même eu une demande d’une grosse entreprise connue pour ses cultures OGM pour diffuser une annonce sur notre site

Toujours armé de votre « cahier des Charges » la méthode la plus simple est de faire trois tas : les « + », les « +/- » et les « - ». Gardez bien en tête vos critères de sélection, les plus « drastiques »… Expérience, formation, parcours, par exemple. Dans votre premier tas, les CV qui correspondent à 100% à votre cahier des charges. Ce sont les personnes que vous appellerez en priorité pour valider leur candidature avant de les recevoir en entretien. Dans le deuxième tas, mettez les CV des personnes qui correspondent en partie à votre besoin et qui retiennent votre attention… Tout n’est peut-être pas inscrit sur un CV, un coup de téléphone permettra de confirmer ou d’infirmer un point particulier. Parfois, vous pouvez vous arrêter sur un CV « atypique », un parcours auquel vous n’auriez pas pensé… Il mérite que l’on s’y intéresse… Ne faisons pas la spécialité française, le fameux « copier/coller » ! Ce tas de CV contiendra aussi ceux qui correspondent à votre « ouverture d’esprit » !
Enfin, dans le troisième tas, les CV qui restent trop éloignés de votre recherche… Cela ne signifie pas que vous devez les jeter aussitôt à la poubelle ! Ces candidatures pourront vous intéresser pour un projet futur, pour un confrère… N’oubliez pas que derrière chaque CV se trouve une personne et que plus ou moins d’espoir l’accompagne. J’en arrive tout naturellement à la phase la plus importante du tri : la réponse ! Répondez à chaque candidature reçue. Cela est essentiel. Par politesse, tout d’abord. Une personne a pris le temps de lire votre annonce, a imprimé son CV, ou à cliqué sur sa boite mail… Elle a pris du temps pour vous et votre entreprise. La moindre des choses est de la remercier. Il y va de l’image de votre société ! Même si votre réponse est automatique, un simple « accusé de réception » ou une réponse négative (justifiée, c’est encore mieux) cela marquera l’expéditeur, trop habitué à ne rien recevoir en retour…


Certes, cette démarche peut sembler fastidieuse, elle le sera toujours moins que celle d’un demandeur d’emploi qui quotidiennement pensera à sa recherche et à l’espérance d’une convocation à un entretien. Le cabinet de recrutement que vous choisirez pour externaliser vos recherches doit être en mesure de vous garantir un suivi des candidatures. Il est certes impossible de répondre « sur-mesure » à 300 personnes. Cependant, après l’envoi d’un accusé de réception et de remerciements, il est bon d’apporter, sur demande, une raison valable à un refus, cela pourra aider une personne à avancer…

Volem Consultants - M. Jean de Paredes
1 rue Albert Camus - 33310 Lormont
volem.consultant@wanadoo.fr / www.volem-recrutement-search.com
Tél. : 05 56 06 74 22 / 06 10 90 26 68