Hommes et compétences

Équité et coopération…

mai-juin 2010

Lorsque l’on navigue sur la toile sur des sites liés au secteur bio, deux mots reviennent régulièrement et étroitement liés: équité et coopération. Ces termes reviennent notamment lorsqu’il est question de développement de l’agriculture bio. Ils m’ont interpellé. Dans le précédent numéro de BioLinéaires, le sujet que j’avais choisi était« Ethique et Recrutement» .Voici donc deux termes qui vont me permettre de poursuivre dans cette voie et qui vont enrichir, je l’espère, la perception que chacun devrait avoir lorsqu’il est en phase de recrutement..



Gilles Lebrun



Comment aborder l’équité dans un processus de recrutement ?

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans la création de mon cabinet de conseil en recrutement, après plusieurs années passées en qualité de consultant salarié, j’avais la ferme intention de pratiquer ce métier « à ma façon », c’est-à-dire en accord avec mes principes et mon éthique. L’Homme au centre des préoccupations. Une approche humaniste du recrutement…

Je souhaitais illustrer cette philosophie à travers une citation, une phrase-choc. C’est Antoine de Saint Exupéry qui me l’a révélé : « si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m’enrichis ».

J’aime cette citation… En effet, nous sommes tous différents dans nos choix, nos parcours de vie, nos réactions, nos motivations… Lors d’un entretien de recrutement, il ne faut pas se placer en « juge » (qui sommes-nous pour juger ?) mais en position de réception, d’écoute afin de tenter de comprendre ce qui a, par moments, motivé tel ou tel choix. Pourquoi et comment, à un instant donné, un choix se présente et quel fût le processus de décision. Cette écoute « empathique » doit se faire de façon équitable entre tous les postulants à un même poste. Ici réside, peut-être, un certain paradoxe : nous sommes tous différents, mais le traitement de chacun doit être identique.

De façon concrète, le fondement de tout recrutement équitable est le cahier des charges sur lequel on travaille au préalable. Que recherchons- nous comme compétences, comme personnalité, comme parcours…
Qui recherchons-nous ? Le fameux mouton à 5 pattes. Notre premier choix se fera par le biais du CV. Dans sa lecture, nous allons y retrouver les critères professionnels définis dans le cahier des charges. Intéressant un CV. En revanche, vous en recevrez en couleur, en noir et blanc, sur une page, deux pages (voire plus !), présentés en long, en large…

Par souci d’équité, je demande à chaque candidat de remplir un dossier de candidature. Un dossier type. Parfois, des candidats rechignent. « Mais ? vous avez mon CV ! ». Certes, mais présenter une même grille de lecture à mon client leur offre une même chance. Autre nécessité, lors des entretiens de recrutement, il est indispensable de suivre la même trame de questionnement. Un entretien de s’improvise pas. Il s’adapte, bien sûr, aux interlocuteurs que l’on a en face, mais il est primordial, par souci d’équité, de conserver un même cheminement de questions.

Le traitement doit donc être identique pour chacun afin d’être équitable. Il en va de même pour l’après recrutement ! Il ne faut pas oublier de prévenir et de justifier votre choix auprès des candidats qui ne seront pas retenus… Pas la tâche la plus agréable en ce qui me concerne !

Coopération…

Étymologiquement, ce terme vient du latin cum (avec) et operare (travailler, faire…). L’étymologie est toujours intéressante. Travail vient du latin tri-palium, un instrument de torture ! operare s’entend plus dans le sens « d’oeuvrer ». Recruter un nouveau collaborateur ne sera pas, je l’espère ! pour le torturer, mais bien pour oeuvrer ensemble à la réalisation d’un ou de plusieurs objectifs. Lorsque je me présente pour la première fois à un client potentiel, j’utilise souvent cette formule brutale : « je ne suis pas un marchand de viande ! ». Elle a le mérite d’être claire !

Certains le font très bien (je ne citerai personne). D’ailleurs, leurs clients ne sont pas les miens ! Pour ma part, il s’agit bien de coopération avec une entreprise afin de trouver le meilleur coopérant ! Nous passons (pour la plupart) plus de temps à « oeuvrer » (pour ne pas dire travailler…) qu’avec nos proches. Parvenir à la bonne adéquation entre un besoin, des perspectives de développement, d’évolution et un individu, telle doit être notre mission. Quelle mission enrichissante !


Gilles Lebrun


VOLEM CONSULTANTS - M. Jean de Paredes
1 rue Albert Camus - 33310 Lormont
volem.consultant@wanadoo.fr / www.volem-recrutement-search.com
Tél. : 05 56 06 74 22 / 06 10 90 26 68