Les chiffres de la bio

Le bio en magasins spécialisés : enfin des chiffres !

Juil-Aout 2012

On les attendait depuis très longtemps et les voici enfin. Les chiffres des ventes du BIO en magasins spécialisés belges ont été collectés. Méthode, résultat et analyse. Dès la création d’Unadis, les fondateurs ont eu la volonté de combler un manque important : les chiffres-clés.

Que représentent les magasins spécialisés en produits BIO et compléments alimentaires en termes de superficie de vente, de nombre, de travailleurs employés, de chiffre d’affaires, … et ce, par province et par région.

Très vite, la confidentialité des informations s’est posé. En effet, le secteur n’est pas habitué à se dévoiler surtout entre concurrents. Et pourtant, chacun avait le souhait de savoir comment se situait son activité par rapport aux autres.

Certains avaient des questions comme « mon chiffre d’affaires a baissé ce mois-ci. Est-ce pareil dans la région ? », « avec ma superficie de ventes, est-ce que j’emploie un nombre trop important de personnes ? », …

La méthode

Le premier chiffre collecté est le chiffre d’affaires, gardé comme un secret d’Etat. C’est là qu’Unadis a décidé de transformer le chiffre d’affaires en indice de ventes. La référence choisie est janvier 2009 avec un indice 100.

Pour chaque mois, l’indice est calculé sur base de ce mois de référence.
Ex. : janvier 2009 :
chiffre d’affaires de 61 000 euros
g indice = 100
Février 2009 :
chiffre d’affaires de 75 000 euros
g indice = 123
Un tableau de calcul a été envoyé à tous les membres et la collecte des indices se fait le 10 de chaque mois par un simple appel téléphonique.

Les premiers résultats.

Et voilà le graphique résultant de la collecte des indices auprès de 17 magasins répartis dans toute la Wallonie avec une moitié en province de Liège.

La première analyse

Plusieurs tendances sautent directement aux yeux :

1) Un début 2009 très faible probablement à cause de la crise bancaire qui a commencé fin 2008.

2) Une augmentation globale du chiffre d’affaires depuis 2009 qui devient très nette au cours du 1er trimestre de cette année. Il faut se rappeler la morosité économique générale ainsi que des hivers 2009 et 2010 très rudes avec des journées au cours desquelles les clients pouvaient difficilement se déplacer. Mais ces éléments ne suffisent pas à expliquer cette augmentation.
3) Une baisse systématique du chiffre d’affaires en juillet et août, et une hausse au mois de décembre. On peut penser que les magasins BIO sont des sources de cadeaux pour les fêtes tant par les produits ordinaires pour la préparation des repas de fêtes que par les paniers garnis et les articles « senteurs et bien-être »

4) Le printemps est également une bonne période notamment par l’énergie positive de la saison et la croissance des ventes de produits détox et minceur.

Certes il s’agit d’une analyse que les spécialistes qualifieront peutêtre de sommaire. Or, rien que l’existence d’un tel graphique est pour la Belgique, une grande première.

Maintenant que la procédure de collecte est enclenchée, elle se poursuivra auprès des membres d’Unadis qui ont accepté d’y participer. Quant aux non-membres, ils sont les bienvenus.

Évolution des ventes à partir de l'indice 2009







Pour tous renseignements : Unadis ASBL
Rue de la Chapelle, 16 4841 Henri-Chapelle (Belgique)
Personne de contact :
Dominique Cremer : +32 (0)495 13 30 71