Les chiffres de la bio - Chiffres BIO France 2006

Évolution en décalage avec le marché

juil-août 2007

Alors que le marché alimentaire biologique connaît une croissance moyenne de 10% par an, on découvre avec étonnement les nouveaux chiffres de la production biologique. On constate que celle-ci ne suit malheureusement pas cette évolution. En effet, les surfaces consacrées au bio auraient même baissé en passant de 560 838 ha à 548 308 ha (bio et reconversion). En revanche, le nombre des exploitations bio ont augmenté de 2% (11 402 à 11 640). Rappelons tout de même qu’en cinq ans, dans une situation où le nombre total d’exploitations agricoles baisse chaque année, le nombre d’exploitations certifiées a augmenté en moyenne de près de 2,5% par an. Enfin, compte tenu de l’évolution des marchés, le rythme de conversion devrait logiquement de nouveau augmenter…

Des nouveaux producteurs s’engagent…

En 2006, 874 agriculteurs se sont engagés pour la première fois auprès d’un organisme certificateur, soit 7,5% des exploitations biologiques en 2006. Avec 52 798 ha, les surfaces en conversion représentaient près de 10% des surfaces certifiées en 2006. Outre les surfaces des nouveaux producteurs, elles comprenaient les extensions de surfaces cultivées par les autres producteurs bio engagés les années précédentes. Les départs ont été moins nombreux que les arrivées en 2006. Pour près de la moitié, ces départs sont liés à des cessations d’activité agricole et principalement pour des raisons de retraite.

Les régions les plus « bio »

En 2006, près de 2/3 des exploitations certifiées se situaient dans 7 régions : Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur. La densité la plus importante d’exploitations bio se trouvait dans la Drôme (532), le Maine-et-Loire (326), la Loire-Atlantique (315) et le Lot (292). La part des surfaces certifiées bio dans l’ensemble des territoires agricoles régionaux est la plus élevée en PACA (6,3%), devant Languedoc-Roussillon (4,1%) et Franche-Comté (3,5%), Rhône-Alpes et Alsace (3,3%).

Profil des exploitations

• 44% des exploitations cultivaient des céréales ;
• 65% avaient des surfaces toujours en herbe ou des cultures fourragères ;
• plus d’1/4 avaient un troupeau de vaches laitières ou allaitantes ;
• 23% produisaient des légumes et 22% des fruits ;
• 14% avaient des vignes et 13% produisaient des plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Evolution des surfaces agricole

surfaces

Sensible baisse du nombre des transformateurs…

4883 contre 4995 entreprises de transformation étaient certifiées bio en 2006, dont 4198 dans le domaine des productions végétales, 616 en productions animales.

Tournés vers les métiers de la panification…

Parmi l’ensemble des entreprises certifiées, on compte 1278 boulangeries et 1566 terminaux de cuisson de pain, soit 58% des entreprises certifiées concernées par la fabrication de pain bio.
Géographiquement, les entreprises de transformation sont plutôt concentrées dans le Grand Ouest, le Nord et la vallée du Rhône.

Répartition des entreprises de transformation certifiées bio par activité dominante en 2006

transformation

Les productions animales

productions-animales