Les chiffres de la bio - Repères

La bio dans le monde

jan-fev 2007

L’agriculture biologique dans le monde ne cesse depuis cinq ans d’augmenter. Bien que difficile à mettre à jour, les chiffres disponibles sont de plus en plus fiables. Fin 2004, on estimait que la production biologique représentait près de 32 millions d’hectares avec 622 782 exploitations réparties sur 120 pays. A travers les illustrations suivantes, on peut constater que la superficie mondiale en bio a quadruplé en six ans et que les configurations de celle-ci sont très différentes selon les pays. Enfin, selon les experts, l’évolution semble se maintenir en raison de l’implication de certains pays comme la Chine…

Répartition des surfaces en mode de production biologique dans le monde (en millions d’ha)

60% des surfaces en bio sont localisées sur deux continents : 39% Océanie – 21% Europe

Répartition par continent

répartition part continent des exploitations et des surfaces agricoles

La plus forte concentration en Europe

Bien que les surfaces Européennes ne représentent que 21% des surfaces totales en bio, l’Europe demeure le continent qui s’engage le plus. En effet, l’élément indicateur qui permet d’apprécier l’engagement d’un pays envers le bio est sa part de surface consacrée à l’agriculture biologique. Par exemple, le Liechtenstein, l’Autriche et la Suisse consacrent respectivement 26,4%, 13,5% et 11,3% de leur surface agricole utilisée en Bio. Les pays ayant les plus importantes superficies comme l’Australie, la Chine et l’Argentine, n’en consacrent que 2,71%, 0,60% et 1,58%. Pour la France en 2005, la part des surfaces en mode de production biologique dans la SAU était de 2,03%.

De grandes disparités selon les pays

Les 10 premiers pays en surface bioHors produits de cueillette et forêts certifiées, les plus importantes superficies au monde sont situées en Australie qui compte que 1.832 exploitations contre 11.402 en France, sur plus de 12 millions d’hectares (560.838 ha en France) exploitées majoritairement en pâturage. La Chine avec un taux d’évolution de 1059% de ces surfaces en bio comptabilise près de 3,5 millions d’hectares pour seulement 1.560 exploitations, soit une moyenne de 2.222 ha par exploitation (6.619 pour l’Australie). En Amérique du Sud, l’Argentine avec ses 2,8 millions d’hectares et ses 1824 exploitations a connu une grand développement à partir de 1999 (300.000 ha) et semble depuis 2004 connaître une certaine stagnation. Pour l’Europe, l’Italie reste toujours, malgré une légère baisse en 2002/2003, le pays où les surfaces bio sont les plus importantes avec près d’un million d’hectares et avec la particularité d’avoir le nombre le plus élevé d’exploitations biologiques en Europe (36.639).

 

Le saviez-vous ?

Le marché mondial des produits biologiques Il est estimé par l'IFOAM en 2004 a environ 23,5 milliards d'euros et se concentrerait essentiellement dans deux parties du monde: l'Europe avec 49% et l'Amérique du nord 47%. Le reste serait réparti à travers le monde avec l'augmentation de la consommation dans certains pays émergents, Brésil, Moyen Orient, Afrique du Sud, Asie…