Merchandising

Café bio : 5,9% des surfaces mondiales

Mars-Avril 2014

Les cultures pérennes certifiées bio et en conversion représentent 7% des surfaces bio mondiales soit près de 2,6 millions d’hectares en 2011(contre environ 3% dans l’ensemble du territoire agricole). Elles étaient principalement localisées en Europe, en Amérique Latine et en Afrique. Près d’un quart des surfaces bio de ces cultures était consacré au café en 2011. Tour d’horizon sur la première culture pérenne bio…

Production mondiale du café bio

En 2011, le café bio représentait 5,9% de la surface mondiale de caféiers soit 608 385 ha de café certifiés bio et en conversion (quasi stabilité des surfaces entre 2010 et 2011).

Cependant, selon les experts, ces surfaces sont sous-estimées car les statistiques du Brésil qui est le 1er producteur mondial de café, ne sont pas disponibles. 11% des surfaces étaient en conversion en 2011 d’après FIBL/ IFOAM.

● Près des 2/3 des surfaces de caféiers bio recensées se trouvaient en Amérique latine en 2011.

Cette zone répondait aux 3/4 de la demande mondiale de café bio en 2008.

● Les principaux pays producteurs de café bio étaient dans l’ordre, le Mexique, l’Ethiopie et le Pérou. Rappelons, que dans le conventionnel, le Mexique est le 7e producteur mondial de café, l’Ethiopie le 6e et le Pérou le 10e . La part des surfaces cultivées en bio y était très importante en 2011.

● Plus de la moitié des surfaces de caféiers de Bolivie était cultivée en bio en 2011.

● En 2010, le Pérou restait le premier pays exportateur mondial de café bio, avec 108 millions de dollars en 2010 (soit 51% de ses exportations bio).

● Les exportations de café bio du Honduras ont plus que doublé en volume entre 2010 et 2012, lui permettant d’accéder à la 2e place mondiale. L’Éthiopie arrivait à la 3e place.

 

Marché mondiale du café bio

En 2008, le marché mondial du café bio était estimé à près de 3 milliards de dollars.

En 2010, le marché du café bio était de 105 000 tonnes (1,75 million de sacs de 60 kg), soit 1,4% du marché mondial. 24% du café bio vendu dans le monde provenaient du Pérou en 2010.

● Les principaux marchés pour le café bio sont les États-Unis, l’Europe et le Japon.

En 2009, le marché nord-américain pour le café bio a dépassé 1,4 milliard de dollars. Le café est le principal produit bio à avoir été importé aux Etats-Unis en 2011.

Il s’agit en grande partie de café non torréfié. En 2011, 7% des importations états-uniennes de café en valeur étaient bio (une

 

partie fait l’objet de réexpédition après torréfaction et conditionnement). L’Allemagne est le plus gros importateur européen de café bio, devant l’Italie et la France, la Belgique (8e) et la Suède (9e position). Au Japon, l’intérêt des consommateurs pour le café bio se développe.

Le café bio a commencé à apparaître dans les rayons des magasins d’Europe de l’Est, des pays du Pacifique, d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Afrique du Sud.

● Aujourd’hui, environ 50% du café bio a une double certification bio et équitable.

(Source : Agence Bio)

● 70% de la production mondiale de café provient d’exploitations de moins de 5 hectares (exploitation familiale)

● 2/3 des échanges mondiaux sont contrôlés par 2 négociants

● 70% du marché du café torréfié et instantané est effectué par les 5 premiers torréfacteurs.

● Au Burundi ou en Ouganda, le café représente jusqu’à 70 % de la valeur des exportations.

● production mondiale de café vert en 2011 : 9,3 millions de tonnes (en commerce équitable 360 000 tonnes)

● le Brésil est le plus gros producteur (près de 50 millions de sacs de 60 kg) essentiellement de l’arabica. Le 2e est le Vietnam (environ 30 millions de sacs) de café robusta.

Sources : International Coffee Organization, Max Havelaar.