Nutrition

Sport et polyphénols de raisin rouge

Juil-Aout 2012

Pour réaliser de grandes performances sportives, il faut miser sur les macronutriments que sont les glucides et les lipides pour l’énergie et les protéines pour renforcer la puissance musculaire. Mais cela ne suffit pas ! En effet, on néglige trop souvent l’importance des micronutriments non énergétiques, et en particulier les colorants naturels des aliments que sont les polyphénols, pourtant indispensables au bon fonctionnement des cellules et à leur protection.

Lors de la pratique d’une activité physique intense, ou dès que vos clients s’entraînent plusieurs fois par semaine, on observe une augmentation de 10 à 20 % de la production de radicaux libres responsables de dommages à plus ou moins long terme. Cette production plus importante de radicaux libres est liée à plusieurs facteurs : consommation d’oxygène accrue, agressions subies par les muscles à l’effort, éventuelle inflammation chronique, agressions externes (rayons UV, altitude, exposition aux polluants). Les substances antioxydantes, et plus particulièrement les polyphénols, présents dans l’alimentation ou les suppléments nutritionnels, permettent de contrer leurs effets. C’est la raison pour laquelle, les sportifs doivent avoir une alimentation, non seulement constituée d’aliments protéiques et d’aliments à Index Glycémiques bas, mais également et surtout constituée de végétaux colorés en abondance.

Que sont les polyphénols ?

Ils constituent une grande classe de substances présentes dans le règne végétal, aussi importante que celle des caroténoïdes. Ils existent sous forme de molécules monomères et de polymères condensés et sont synthétisés par les végétaux en réponse à un stress environnemental comme les rayons ultra-violets ou encore certains champignons pathogènes. C’est la raison pour laquelle par exemple, les raisins rouges issus de l’agriculture biologique contiennent plus de polyphénols que ceux issus de l’agriculture conventionnelle puisque les traitements protecteurs antifongiques et les pesticides empêchent leur synthèse.

Quels sont les vertus des polyphénols issus de raisins rouges ?

Les polyphénols de raisins rouges sont essentiellement présents dans la peau et les pépins. Ils sont capables d’inactiver les radicaux libres de l’oxygène et leur consommation pendant un effort intense et prolongé aide les cellules à lutter contre le stress oxydatif et facilite la récupération après l’exercice. Il est désormais parfaitement reconnu que les polyphénols présents dans le raisin rouge protègent le système cérébro et cardiovasculaire. La présence de composés polyphénoliques explique en grande partie les bienfaits de ces substances qui sont efficaces sur plusieurs fronts à la fois :
● Ils provoquent la vasodilatation des vaisseaux,
● Ils empêchent l’adhésion, l’agrégation et la sécrétion plaquettaire en inhibant la cyclo-oxygénase et fuidifient le sang. Ils diminuent donc le risque d’athérosclérose et de thrombose veineuse,
● Ils possèdent de véritables vertus anti-inflammatoires naturelles, au même titre que les oméga-3, car ils diminuent la C-réactive protéine et freinent l’activité d’une enzyme qui transforme l’acide arachidonique (oméga-6) en leucotriène,
● Et enfin, ils favorisent la baisse des triglycérides et du LDL-cholestérol, et sont particulièrement impliqués dans la peroxydation lipidique.

Réduire le nombre et l’importance des blessures

Les polyphénols, de par leur importante activité antioxydante et anti-inflammatoire, vont ainsi permettre de réduire le nombre et l’importance des blessures musculaires et tendineuses liées aux entraînements intensifs ou aux activités physiques intenses : courses d’endurance, natation, cyclisme, randonnées, sports de combat, sports de balles… De plus, en favorisant la circulation sanguine, ils améliorent les apports en nutriments et en oxygène et soutiennent ainsi l’organisme dans ses efforts continus et intenses.





Soulager l’insuffisance veineuse

Les sportifs peuvent être sujets aux varices ou à une mauvaise circulation de retour. Les veines des mollets gonflent et des douleurs apparaissent sur l’ensemble des membres inférieurs. En complément d’une alimentation riche en fruits et légumes, la prise de compléments concentrés en polyphénols lutte contre l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes, notamment en diminuant la fragilité capillaire.

Des effets qui perdurent dans le temps…

D’après un avis de l’afssa de septembre 2008, « La pharmacocinétique des polyphénols est généralement caractérisée par un pic plasmatique survenant de 5 à 8 heures après l’absorption, et une persistance de taux significatifs jusqu’à 24 à 36 heures. ». Ainsi, la prise de polyphénols régulière permet une protection antioxydante durable d’un entraînement à un autre.

Les conseils BIOlinéaires:
Il existe désormais des pâtes de fruits biologiques, à teneur garantie en polyphénols qui permettent d’apporter dans un petit volume, facilement transportable et consommable dans la quasi-totalité des activités sportives, un maximum de protection antioxydante pour lutter contre les radicaux libres générés par un excès d’activité physique chronique. Ces pâtes sont à recommander avant et pendant l’effort physique en entraînement et en compétition

Vous pouvez également en complément, recommander d’autres substances antioxydantes spécifiques pour lutter contre la formation de radicaux libres oxygénés : les vitamines E et C, le glutathion, le sélénium, l’acide alpha-lipoïque, le co-enzyme Q10.