Nutrition

Le régime Seignalet

juil-août 2009

Dans le même concept qu’Hippocrate qui clamait « que ton aliment soit ton médicament », le biologiste et médecin Jean Seignalet, déclarait que l’alimentation constituait la 3ème médecine après la médecine conventionnelle et les médecines dites alternatives comme l’acupuncture ou encore l’homéopathie.



Qu'est-ce que le régime Seignalet ?

« L’Alimentation ou la 3ème médecine » est le titre de son ouvrage désormais si célèbre, qui ne compte pas moins de 660 pages dans sa 5ème et ultime édition. Ce grand spécialiste de l’immunologie, convaincu de l'extrême importance de la nutrition dans de nombreuses pathologies, a fait tester sa méthode nutritionnelle sur près de 2500 patients dont 90% ont vu leurs symptômes ou l’évolution de leur maladie nettement améliorés.
Pour lui, la muqueuse de l’intestin grêle est la pièce maîtresse qui déterminerait l’apparition ou non de nombreuses maladies. La trop grande exposition aux substances chimiques (antibiotiques), au gluten, aux protéines de lait ou encore aux composés issus de la cuisson à haute température augmente la perméabilité de la muqueuse. Les grosses molécules issues de la digestion des aliments se retrouvent dans le sang, perturbant ainsi le système immunitaire de l’organisme qui ne peut les neutraliser indéfiniment.
Le but du régime Seignalet est donc de restaurer cette muqueuse intestinale pour limiter les symptômes d’un bon nombre de maladies. En tout, selon lui, 91 maladies pourraient être optimisées par un retour à un régime qu’il qualifie d’ancestral, originel et hypotoxique.

Quels sont les 6 principes de base ?


● Bannir les laits d’origine animale et leurs dérivés.
● Bannir les céréales « modernes - mutées » et leurs dérivés. Ne conserver que le riz, le sarrasin, le sésame et le quinoa.
● Manger des aliments crus et exclure les produits cuits à une température supérieure à 110 °C (bannir aussi le four à microondes). Privilégier les cuissons à l'étouffée ou à la vapeur.
● Bannir les huiles extraites à chaud ou cuites. Remplacer le beurre, la margarine et les huiles raffinées par des huiles biologiques de 1ère pression à froid (olive vierge, colza, noix, noisettes). Et consommer régulièrement des poissons des mers froides car ils sont riches en oméga-3 (EPA et DHA).
● Consommer des aliments biologiques.
● Prendre un supplément de vitamines, minéraux et ferments lactiques car les besoins d’un malade sont supérieurs par rapport à un non malade.

Pourquoi choisir ou bannir ces aliments ?

Le but de ce régime est de limiter la porosité de la muqueuse intestinale en limitant l’absorption de certaines substances naturellement présentes dans certains aliments comme les protéines allergènes et le lactose des produits laitiers animaux ; le gluten de certaines céréales ou encore certains composés chimiques produits à haute température ou certains pesticides contenus dans l’agriculture conventionnelle.

A qui le conseiller ?

Ce régime est à conseiller à toutes les personnes présentant des pathologies :
● auto-immunes : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux, sclérose en plaques, maladie coeliaque…
● liées à un « encrassage cellulaire » : arthrose, acné, cancer, dépression, Diabète de type II, fibromyalgie, migraine, spasmophilie…
● d’élimination : asthme, bronchite chronique, colite, psoriasis, urticaire…
Ce régime est plutôt destiné aux personnes malades car cette méthode nutritionnelle peut être difficile à suivre au quotidien, source d’intoxication et de carences si elle est mal équilibrée ou si aucun supplément de vitamines du groupe B, de calcium et de vitamine D n’est recommandé.

Mémento des aliments du régime Seignalet



Une journée type en été
Petit déjeuner : ½ pomelo + 3-4 figues sèches + 1 bol de
thé vert + 2 galettes de riz + 1 cuillère de purée de noisettes
Déjeuner : tomate et poivron crus avec ciboulette et huile d’olive + marinade de lotte au gingembre + riz sauvage + duo pêche-prune
Goûter : 1 poignée de dattes et noix + 1 yaourt soja
Dîner : 1 tranche de melon + oeuf coque + salade de lentilles au cuit vapeur + un bol de fraises et abricots secs
Lire aussi :