Rayon Cosmétique

Cires et beurres végétaux : le don de la nature…

sept-oct 2009

Les huiles végétales constituent l’un des piliers des cosmétiques naturels. Elles sont produites à partir des graines et des fruits de plantes, sous l’action de la chaleur et de la lumière. La qualité est primordiale : elle dépend avant tout des méthodes de culture et du mode d’extraction de l’huile ; deux facteurs qui vont se répercuter sur les prix. Avec leurs acides gras non modifiés, les huiles biologiques de première pression à froid vont dans le sens du métabolisme de la peau. Elles gardent la peau lisse et stimulent la formation du film protecteur de l’épiderme. Elles ne provoquent que rarement des allergies. Contrairement aux huiles de paraffine ou de silicone, elles ont d’excellentes propriétés dues aux agents actifs qu’elles contiennent dans la partie insaponifiable.*

La nature nous offre également d’autres substances qui entrent dans la composition des produits cosmétiques : ce sont les cires et les beurres.

Les cires végétales se forment à la surface des feuilles et contribuent à leur imperméabilité. Elles sont formées d’acides gras saturés et sont solides à température ambiante. Utilisées en cosmétique, elles sont peu sensibles à l’oxydation et déposent un film brillant sur l’épiderme.

Les beurres contiennent beaucoup d’acides gras saturés. Excepté la consistance, les beurres ont les mêmes propriétés que les huiles.


*Insaponifiable : c’est la partie d’une huile qui ne peut pas être transformée en savon (entre 0,5 et 2%). L’insaponifiable est une partie très précieuse, riche en caroténoïdes, précurseurs de la vitamine A, en vitamine E et en phytostérols.



*INCI : déclaration des ingrédients entrant dans la composition d’un cosmétique par ordre décroissant d’importance et par une terminologie commune à tous les pays de l’Union. Elle est obligatoire depuis 1998.