Rayon éco-produits - Comment bien utiliser

Les germoirs

Sept-Oct 2006

Nous avons tous le souvenir de la germination du haricot dans une assiette recouverte de coton, à l’école primaire. Que de déboires lorsque l’arrosage était trop abondant ou insuffisant! Ce mode de germination, s’il a des vertus pédagogiques ne permet pas une consommation ultérieure. Pour bien faire germer des graines, il faut disposer d’un germoir, de graines biologiques, du respect de quelques règles simples et … d’une poignée de secondes par jour.

Phases de la germination

  1. Trempage des graines en moyenne entre 8 à 12 heures dans de l’eau de source (pas d’eau du robinet) dans le bac de trempage ou le bocal de germination. Cette phase est indispensable pour dégrader les substances toxiques pour l’organisme et pour lancer le processus d’activation des réactions biochimiques et enzymatiques. Respecter les temps de trempage selon les graines, sinon risque d’asphyxie des graines.
  2. Transfert des graines dans le plateau perforé. Puis rinçage à l’eau du robinet cette fois, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse. Le rinçage se fait à travers la grille pour le germoir bocal.
  3. Exposition du germoir à la lumière du jour, mais pas en plein soleil, température entre 16° et 20°.
  4. Arrosage 2 fois par jour (3 fois en cas de grosses chaleurs)
  5. Récolte entre 2 et 6 jours selon les graines. La graine est consommable pour les céréales lorsque le germe atteint 0,5 cm. Pour les légumineuses et les plantes potagères, en pousses de 1 à 5cm.
  6. Nettoyage des graines dans l’essoreuse à salade et stockage dans un récipient couvert, au réfrigérateur environ 1 semaine. Les jeter à la moindre odeur de moisi ou si la couleur est peu appétissante.

Les graines

Elles doivent impérativement être de qualité biologique, entières, sans cassure du germe, de récolte récente pour avoir un bon pouvoir germinatif. Elles se conservent dans un bocal, à l’abri de la lumière.
On peut utiliser toutes les familles :
Céréales : blé, épeautre, kamut, millet, quinoa, amarante…
Légumineuses : alfafa (luzerne), lentilles, pois chiches, haricots, soja vert…
Oléagineux : tournesol, sésame, lin…
Potagères ou aromatiques : carottes, choux, radis, poireaux, fenouil, roquette, basilic…
Attention : la famille des solanacées est toxique : tomates, poivron, aubergines… ne se font pas germer.

Conseils pour débutants

Certaines graines ne présentent aucune difficulté de germination : blé, alfafa, lentilles, tournesol. Commencer par elles.
Pour les mélanges, utiliser les mélanges proposés par les fournisseurs : les temps de germination sont équivalents, les saveurs étudiées et les apports nutritionnels se
complètent. Pas de risque d’échec !
Se rapporter à l’ouvrage Vitalité et Graines germées de Ludmilla de Bardo.

Comparatif des germoirs

comparatif-germoirs