Rayon fruits et légumes

Avec l'arrivée de l'automne, réorganisons le rayon !

Septembre - Octobre 2014

Même si les beaux jours sont encore présents, la gamme de notre rayon évolue doucement : raisins et autres fruits et légumes d’automne remplacent d’autres familles, le linéaire se transforme ainsi. L’occasion de le remettre à plat, en observant quelques règles de base pour le mettre en avant d’une façon optimale.

Visibilité et mise en avant des familles

L’arrivée dans votre rayon doit être attractive, il faut ainsi régulièrement se mettre à la place du client, et faire le parcours depuis l’entrée du magasin jusqu’à votre rayon, avec vos collègues, pour observer ce qui fonctionne ou non. Vous devez ainsi notamment alterner les couleurs, pour rendre le rayon plus attrayant, privilégier les facings verticaux et vérifier l’homogénéité de la hauteur des colis (les sortir des colis si besoin).

Parallèlement, créer des ilots à thèmes plutôt qu'uniquement axés promotions. Il doit y avoir une lisibilité de l’offre et une complémentarité entre les produits proches (ex : par utilisation culinaire).

L’étiquetage doit être clair, homogène, compréhensible et lisible par tous et peut être complété par des « éclairages » produits ou fournisseurs (fiches produits, fiches fournisseurs, indication pour les produits régionaux ou locaux,…)

 

Travailler la fraicheur et l’aspect « produit » et l’optimiser

L’image de votre rayon passe par un soin renforcé aux produits. Bien entendu, les fruits et légumes doivent être sains et intacts.

Bien vérifier leur propreté et l’absence de tout développement de pourriture (notamment sur les produits à feuilles), qui contamine très rapidement les autres produits. Retailler au besoin, être attentif et anticiper.

Eviter toute dessiccation, en ré humidifiant, brumisant, pour éviter la perte de poids (et donc une démarque inconnue et une baisse de valeur nutritionnelle des produits) ou un ramollissement.

Eviter une lumière forte sur pommes de terre, bulbes (verdissement) et endives, privilégier une hygrométrie plus faible (50 /60 %) sur les bulbes et courges que sur le reste des familles (85/95%). Ne pas trop massifier pour éviter l’écrasement et le développement de pourriture, privilégier l’étalement et la rotation rapide.

Enfin, faire attention à ne pas faire cohabiter des produits dégageant de l’éthylène et les produits sensibles à ce gaz (ex : pommes et bananes).

 

Dynamiser les ventes des produits phares du moment

La première force de vente, c’est votre mise en valeur du rayon. Mais le conseil et l’accompagnement clientèle que vous ferez aura une importance prépondérante sur la bonne marche de celui-ci.

Parallèlement, afin de mettre en avant certaines familles, faites les ressortir au maximum : théâtralisation (ilots à thèmes ou TG, mises en corbeilles, massification), renforcement de l’information sur le lieu de vente (fiches produits, fournisseurs,…), mise en place de promotions et offres par lots ou colis complets pour certains fruits. N’oubliez pas d’organiser des dégustations afin de favoriser les achats d’impulsion (20 à 30 % des achats !).

Le produit du moment : le raisin

Afin de le mettre en avant au mieux, comme évoqué dans le paragraphe précédent, opérer une segmentation entre raisins noirs (cardinal, muscat, lavallée,…) et raisins blancs (danlas, chasselas, Italia,…) et différencier dans ces sous familles les raisins sans pépins comme l’exalta. La présentation des raisins, produits fragiles se fait en colis, avec une vente en vrac, en colis complet, en mini colis (2/3 kg) ou en colis mixtes (2 à 3 variétés, idéal pour les cures de raisins).

Anticipez ces opérations cures de raisins, prenez des réservations clients, afin de faciliter votre gestion des stocks. A l’arrivée des raisins, vérifiez bien la présence de pruine sur les grains, gage de fraicheur, et que la rafle soit parfaitement verte.

Évitez au maximum les manipulations et les chocs thermiques, stockez dans un endroit frais et sec.

Lire aussi :