Rayon fruits et légumes

Kale : le super aliment

Mars-Avril 2015

Le kale est un chou français oublié, remis à la mode par la mouvance Healthy food qui nous vient des États-Unis. Les raisons de ce succès ? Son incroyable teneur en oligoéléments, en vitamines et en antioxydants alliée à sa faible valeur calorique ! Cultivé en France, le kale se trouve désormais de plus en plus facilement. Tour d’horizon sur ce super aliment…

Du chou frisé, il ressemble à de la salade et peut se manger cru, ce qui en fait un aliment idéal pour bénéficier de tous les bienfaits des crucifères, sans les odeurs de cuisson. Le kale a une saveur délicate, subtilement sucrée, et relevée dans le sens « épicé » du terme.

Cru, sa saveur rappelle celle des pousses d'épinard, mais sa mâche demande un peu plus d'efforts. Une fois cuit, il est très tendre et légèrement acidulé, un peu à la manière de la blette ou de l'oseille.

 

La culture du Kale

Généralement les semis sont faits en août et, selon la météo, les premières récoltes démarrent au début de l’automne. La récolte dure ensuite tout l'hiver. Selon Alain Barbier, producteur bio depuis 1989 en Biodynamie à Velleron dans le Vaucluse (84), c'est tout son intérêt. « Le froid développe les arômes et les sucres du kale, qui monte en qualité gustative pendant toute la saison hivernale. C'est pour cela qu'il est nécessaire d'attendre les premiers gels avant de récolter. Ensuite, c'est comme un tout petit palmier dont on ramasse les feuilles du bas et qui continue à pousser pendant plusieurs semaines ».
La culture du kale est très exigeante en main d'œuvre et très fragile. « Le kale nécessite beaucoup de désherbage, qui doit se faire manuellement car les feuilles se cassent comme du verre. Un tracteur ne passerait pas, on fait donc tout à la main… Le kale nécessite également beaucoup de soins et d'arrosage »

 

Bien le conserver

Choisissez-le avec de belles feuilles brillantes et drues. Vous pourrez le conserver une bonne semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur, emballé dans un linge.

 

Les meilleures périodes de vente

Le Kale est disponible selon les années de septembre à avril


 

Qualités nutritionnelles

Si le kale a atteint un tel niveau de popularité, ce n'est pas seulement parce qu'il est agréable au goût, mais bien grâce à ses qualités nutritionnelles. Disons-le tout net, le kale est le champion de la catégorie « légumes verts », elle-même star incontestée de la famille des légumes.

Comme tous les crucifères, le kale est très pauvre en calories, riche en fibres et dépuratif. Mais ce qui lui vaut son titre de « super-chou », de « cocktail anticholestérol », de « champion de l'immunité » ou encore d' « aliment antivieillissement », c'est son incroyable teneur en oligoéléments, vitamines et antioxydants.  
 

Ainsi, on y trouve :

● Plus de vitamine C que dans une orange (dans deux poignées de feuilles de kale, il y a plus de 100 % des apports recommandés en vitamine C)

● De la vitamine A et de la vitamine K en grande quantité.

● Plus de calcium que dans un verre de lait (150 mg aux 100 g pour le kale contre 125 pour un verre de lait).

● Deux fois plus d'antioxydants que dans les autres légumes verts à feuilles (notamment lutéine et zéaxanthine, qui contribuent à la prévention des cataractes, de la dégénérescence maculaire et du glaucome).

● Du sulforaphane, un puissant « anticancérigène » qui aide à lutter contre les inflammations de l'estomac et des vaisseaux sanguins.
Les scientifiques américains ont mis son cas à l'étude. On parle de ses bienfaits pour lutter contre le cancer, la maladie d'Alzheimer ou encore la dépression.

 

Un livre pour en savoir plus et bien le cuisiner !

Cet article a été élaboré à l’occasion de la sortie du livre de Clea intitulé « Kale : un super aliment dans votre assiette » aux Éditions La Plage dont nous avons repris certains passages. L’auteure nous dévoile dans cet ouvrage, le tout premier en France sur le sujet, des recettes originales et savoureuses pour profiter de la saveur acidulée de ce chou, désormais glamour...

Kale cru : en salade ou dans des wraps, en tartinade, en cocktail ou en smoothie...

Kale cuit, façon épinards : pâtes sauce kale-cajou, risotto citronné, cigares de kale à la feta...

Sans oublier les célèbres chips de kale !

Renseignements : www.laplage.fr