Rayon fruits et légumes

Ananas bio : le fruit exotique incontournable

Janvier-Février 2015

Apparu en Europe dans les années 1555, l’ananas a d’abord été cultivé sous serre en Hollande puis est arrivé en Angleterre et en France au XVIIe siècle. Cette plante tropicale d’environ 1,20 m possède une tige centrale qui porte le fruit. Étant un des fruits exotiques les plus consommés, il est comme beaucoup de ces produits où la demande est forte, cultivé en conventionnel de façon intensive ! le consommer bio est donc fortement recommandé…

Différence entre bio et conventionnel

En conventionnelle, des fertilisants et des produits phytosanitaires de synthèse sont appliqués pour lutter contre les maladies, les parasites et contrôler le cycle de production afin d’améliorer la productivité. En bio, selon la réglementation, ces pratiques ne sont pas appliquées. De ce fait, le cycle de l’ananas est plus long (18 mois contre 12) et ces pratiques auront un impact direct sur la qualité nutritionnelle : un temps d’ensoleillement plus important aura une influence sur le taux de sucre !

C’est en préservant la biodiversité dans les champs et dans leur environnement que la bio prévient les maladies et les parasites. Ainsi, les producteurs d’ananas disposent toujours d’autres champs, notamment des cultures vivrières, pour conserver des exploitations diversifiées et assurer leur viabilité. La pratique systématique de la rotation des cultures est de mise (maïs, manioc, haricot…).

Le mode de culture bio n’a pas d’impacts négatifs sur l’environnement et la santé des cultivateurs. Il garantit, entre autres, une bonne gestion de la fertilité des sols et la sécurité alimentaire des agriculteurs et de leur famille. Rappelons que les principales filières ananas bio sont couvertes selon les règles du commerce équitable garantissant aux petits producteurs de meilleures conditions de travail et de vie.

 

Variétés

Les principales zones bio de production sont situées en Afrique (Togo, Ghana, Cameroun...) et adaptées selon les variétés.
● Cayenne lisse : c’est la variété la plus cultivée au monde. Elle est bien adaptée au milieu tropical humide et résistante aux maladies courantes de l’ananas. De très bonne qualité gustative grâce à un équilibre entre le taux de sucre élevé et une pointe d’acidité; bien mûre sa chair est dorée, même si sa peau peut rester verte. Il est très parfumé et juteux
Pain de sucre : une variété originale, très appréciée pour son taux de sucre élevé et son goût de miel. Le fruit est facilement reconnaissable par sa forme conique et sa chair blanche.

D’autres variétés existent mais moins courantes en bio comme le MD2, le Spanish et le Queen.

 

Qualités nutritionnelles

● Riche en minéraux, fibres (1,4g/100g – en concentration dans la partie interne) et oligoéléments.
● Riche en vitamine C (18mg/100g) restant stable dans la durée (en raison de la protection des écorces). Une portion représente plus d’un quart des apports nutritionnels.

 

riche en provitamine A (plus la chair est colorée plus il y en a). Il contient aussi de la Broméline, enzyme qui facilite la digestion des protéines mais ne fait pas maigrir, contrairement aux idées reçues.

 

Bien le choisir et le conserver

La couleur : L’ananas biologique est vert, même à maturité, car il ne subit aucun traitement pour modifier sa couleur externe au moment de la récolte. De même, il ne se voit appliquer aucun traitement après récolte (pas de fongicide, pas de cire, etc.) et ne doit sa bonne conservation qu’à sa qualité interne et à celle de la chaîne de froid tout au long des étapes, qui vont de la récolte à la consommation.

Un ananas bien parfumé, dense et ferme, à la peau exempte de tâches et de meurtrissures sont des bons indicateurs de qualité. En revanche, un plumet vert et frais ne l’est pas toujours. L’aspect extérieur n’est pas systématiquement lié à la saveur interne du fruit ! Pour le conserver dans les meilleures conditions et profiter de son goût, évitez le réfrigérateur : il ne supporte pas bien les températures inférieures à 8°C. Par contre, s’il est en tranche, là, il est possible de le conserver 2 à 3 jours, à l’abri de l’air dans le bac à légumes du réfrigérateur.

 

Les meilleures périodes de vente

L’ananas est généralement disponible toute l’année, mais la meilleure période reste d’octobre à mai, moment où il est le plus sucré.

 

Gestion du rayon

L’ananas est fragile, craint les chocs et les écarts brusques de température. Évitez de le présenter en masse sur une hauteur. Prenez garde au température, il évolue rapidement en rayon lorsqu'il fait chaud. La durée d’entreposage est de 3 à 5 jours selon sa maturité. Il est préférable de le laisser en rayon le soir au moment de la remballe. Théâtralisation , animation et dégustation sont indispensables pour optimiser les ventes et favoriser l'achat d'impulsion.

 

 

 

 

Lire aussi :