Rayon fruits et légumes

Optimisez votre rayon pour les fêtes de fin d'année !

Nov-Déc 2011

Les fêtes de fin d’année sont la période idéale pour réaliser un rayon extrêmement attractif. Agrumes, fruits exotiques, légumes anciens, autant de familles permettant de jouer avec les couleurs et de sublimer le rayon. Faisons ici le point sur quelques éléments essentiels pour assurer attractivité et qualité irréprochable de produits.




Les légumes :

Profitez de cette période pour valoriser les légumes anciens, qui reviennent «à la mode» depuis quelques années. Ainsi, concevez un univers propre à cette famille, alliant des produits très variés : panais, topinambours, crosnes, rutabagas, raiforts, carottes jaunes, vitelottes,... Accompagnez-les d’indispensables conseils d’utilisations et / ou fiches recettes. Lorsqu’ils sont fournis par des producteurs locaux, valorisez ces derniers, le consommateur étant de plus en plus sensible à la consommation locale. Parallèlement au reste du traditionnel rayon hivernal, faites ressortir quelques autres produits : endives de terre, salades (augmenter la gamme de jeunes pousses, cresson, roquette,...), légumes dits exotiques, comme la patate douce et le gingembre notamment. N’oubliez pas de brumiser régulièrement les produits sensibles / à feuilles pour éviter leur dessiccation. Travailler les effets de masses et les associations de produits (par logique de recettes et / ou repas).

Les agrumes :

Les oranges, doivent être différenciées et identifiées en 3 sous-familles : « consommation de bouche » : Naveline, navels,..., « oranges à jus » type salustiana ou valencia et « oranges sanguines ». Privilégiez les gros calibres en bouche et petits en oranges à jus, plus accessibles au niveau tarifaire. Les mandarines et clémentines doivent pour leur part être présentes simultanément dans le rayon. Faire ressortir la clémentine corse, exception française dans le domaine des agrumes (hormis les pomelos, citrons et kumquats corses), procéder par massification. Possibilité également de proposer des mises en avant par colis complets, avec remise attractive, que vous aurez négocié en amont avec vos fournisseurs. Parallèlement, ne pas oublier de référencer des petits produits plaisir et d’achat d’impulsion, comme le kumquat. Pour les clémentines corses, vérifiez toujours différents points qualitatifs : la peau doit être bien ferme, non terne, les feuilles non défraîchies. Réalisez régulièrement des tests gustatifs et des dégustations clients. Si c’est le cas, expliquez au consommateur qu’un agrume à peau verte peut être parfaitement mûr. En effet, la pigmentation orange augmente lorsque l’amplitude de températures entre jour et nuit est suffisamment importante. En début de saison, nous pouvons donc avoir des fruits plus ou moins verts.
Les citrons, verna ou primoriore, seront idéalement doublés avec du citron lime, à la saveur délicate, très parfumée, tout comme les pomelos, majoritairement consommés à chair rose, qui peuvent être doublés avec du pomelo blanc. À l’achat, celui-ci doit être brillant, lourd et ferme, le pédoncule clair, signifiant une bonne fraîcheur. Pour tous ces agrumes, le tri est à effectuer une fois par jour : contamination rapide des fruits abîmés aux autres fruits.

Les fruits exotiques :

Essentielle à cette période, notamment par son impact visuel, son originalité, ses couleurs, cette famille doit faire l’objet d’une théâtralisation, en partie centrale du rayon, tête de gondole ou îlot. L’assortiment varie en fonction de la taille du rayon, mais à côté des traditionnels ananas, bananes, mangues et kiwis, diversifiez la gamme au maximum. En rayon, ne pas entasser ces produits fragiles et les proposer régulièrement à la dégustation. Ne pas les rentrer en chambre froide, leur ennemi étant le froid (gérez-les dans un endroit frais et ventilé, à une température supérieure à 11 °). Interrogez constamment vos fournisseurs lors de vos achats sur la maturité et la régularité de ces arrivages, ne vous sur-stockez pas, travaillez en flux tendus. Montez en charge et diversifiez l’offre régulièrement à partir de début décembre pour familiariser le consommateur avec ces produits exotiques.
Mémo malin :
Créez un îlot bien identifié pour valoriser ces produits,
Anticipez les réservations et mises en avant sur les produits très demandés à cette période : notamment fruits exotiques,
Mettez en place un espace dégustation pour favoriser l’acte d’achat,
Identifiez bien les variétés et leurs utilisations pour guider le consommateur ,
Renforcez l’ILV : fiches produits et recettes sont encore plus nécessaires quand les produits sont moins connus (exotiques notamment)
Lire aussi :