Rayon fruits et légumes

L'implantion du rayon raisin pour la cure de raisin…

sept -oct 2011

Le raisin est le deuxième fruit le plus cultivé au monde après les agrumes. Produit essentiellement pour l’élaboration du vin et des jus, sa production pour la consommation de table n’est que de 2% en France. En fin d’été, au moment de la cueillette, la demande augmente significativement en magasins bio pour deux raisons : en tant que dessert mais surtout pour la fameuse « cure de raisin ». Il est donc important de bien préparer ce rayon pour répondre aux demandes des consommateurs…

 

 



Le choix des variétés

Il existe trois colorations d’épiderme : le noir, le rosé et le blanc (appelé aussi vert) Muscat, Lavallée, Danlas et Chasselas constitueront le coeur de gamme de cette famille. D’autres variétés comme l’Exalta sont conseillées car sans pépin (très apprécié par les enfants).
● Danlas : raisin blanc doré dont la pulpe est croquante et juteuse. Saveur neutre et variété précoce.
● Muscat : de couleur noir, sa qualité gustative est très intéressante : saveur sucrée agréable. Il est croquant, juteux et supporte aussi les cuissons.
● Cardinal : raisin avec de gros grains rouges, sphériques, à la peau épaisse et à la pulpe ferme. Variété précoce.
● Chasselas : belles grappes dorées blanches aux petits grains ronds, le chasselas dégage une saveur de fleurs et de miel. Délicat, juteux, il n’aime pas les cuissons.
● Lavallée : ces gros raisins contiennent des pépins et ont une peau épaisse légèrement amère. Chair moyennement sucrée.
Les variétés pour la cure de raisin
Proposez des raisins mûrs et de type Chasselas en alternance avec le Muscat blanc ou noir pour leurs fines peaux et surtout leurs teneurs équilibrées en glucides. Recommander de croquer les pépins car ils sont riches en substances antioxydantes et de mâcher la peau pour sa richesse en fibres, nécessaires à l’amélioration du transit intestinal. La consommation des pépins et de la peau peut être arrêtée en cas d’aphtes ou de ballonnements importants.

Réglementation

Le raisin fait partie des produits normalisés. Le calibrage se fait en fonction du poids par grappe. Enfin, un taux de sucre est imposé : 12% Brix pour les variétés comme Lavallée, Cardinal, Victoria - 13% Brix pour les autres variétés avec pépins et 14% Brix pour les variétés sans pépins. AOC : deux AOC existent dans le raisin : le Muscat du Ventoux et le Chasselas de Moissac. Il est obligatoire de les laisser dans leur emballage d’origine. Les grappes des variétés AOC doivent au moins
peser 250 gr et le taux de sucre doit être de 18% pour le muscat et 17% pour le chasselas. Bien le positionner dans le rayon
● proposez du raisin en unités familiales (baby ou barquettes)
● juxtaposez les différentes variétés, les différentes couleurs. Mettez en avant la cure de raisin ! Proposez des colis promotionnels et variés mixtes à vos clients qui font leur cure annuelle. Ils apprécieront la diversité alimentaire !
Conservation - Stockage
Le raisin est un produit fragile : il craint l’humidité, le mouillage et les écarts de température. Sa conservation idéale est de 12°et sa durée de vie en rayon n’excède pas en moyenne deux jours. A la livraison, il est conseillé de mettre directement les colis en chambre froide.
● évitez la remballe en fin de journée (fragilité et choc thermique)
● évitez de mettre en rayon la veille (sauf pour meuble réfrigéré et selon évolution maturité)

La cure de raisin : rappel
La cure de raisin est un grand « programme de nettoyage saisonnier » physique, mais aussi psychique basé sur une « monodiète ». Elle se fait sur un à trois jours jusqu’à trois semaines et est basée que sur un seul aliment : le raisin. Elle a pour objectif de régulariser certains dysfonctionnements et surtout de corriger les terrains de chaque individu. Elle est conseillée en cas de stress quotidien, d’une alimentation déséquilibrée, riche en calories vides, en graisses saturées, couplés à un manque d’activité physique. Ces facteurs épuisent les organismes et les rendent plus fragiles aux agressions extérieures. Cette cure est un bon compromis pour réduire les calories ingérées tout en conservant des activités quotidiennes évitant parfois des régimes plus contraignants comme le jeûne.
Quelques bénéfices sur l’organisme :
● troubles digestifs régularisés (diminution des lourdeurs d’estomac, gaz, ballonnements, constipations ou diarrhées)
● corps et esprit revitalisés
sommeil retrouvé
● problèmes de peau diminués (teint éclairci, peau saine) poids diminué (environ 3 kilos par semaine) taux de mauvais cholestérol diminué
● toxiques et toxines éliminées des organes de stockage (foie, adipocytes)
● taux de ferritine augmenté (forme de réserve du fer) Pour plus d’informations : Bio Linéaires n°25 octobre 2009 – Angélique Houlbert
Lire aussi :