Rayon fruits et légumes

La Pastèque bio juteuse et sucrée à souhait

juil-août 2010

Pesant entre 3 et 6 kg, la pastèque est originaire d’Afrique et plus précisément de la vallée du Nil. Fruit d’une plante annuelle à tige grimpante elle est soit ronde ou ovale. Consommée essentiellement l’été nature, pour ses propriétés désaltérantes et ses saveurs légèrement sucrée, elle peut être aussi utilisée dans de multiples préparations salées : en sauce, comme condiment (Etats-Unis), confite dans du vinaigre et également comme base à la fabrication de la bière (Russie). Découverte d’un fruit malgré tout peu connu…

 

Gilles Lebrun

 



Qualités nutritionnelles


Très riche en eau :
la pastèque fait partie des fruits les plus riche en eau avec un taux de 92 %. Pauvre en glucides : avec en moyenne 6,5 g aux 100 g elle se situe parmi les fruits les moins riches en glucides (comme le citron et la groseille). Cependant, sa saveur est tout de même douce et sucrée. Douce par sa faible teneur en acides organiques (moins de 0,3 g aux 100 g) et à la nature de ces acides qui sont maliques donc moins acide. Sucrée car la nature de ses glucides est constituée de 40% de saccharose et de 37% de fructose.
Peu énergétique :
par sa faible teneur en glucides, la pastèque est donc un fruit peu énergétique : 30 kcalories aux 100 g (moins calorique que la fraise ou la framboise)
Vitamines :
l’apport vitaminique est appréciable et diversifié. Sa teneur en Vitamine C moyen est de 11 mg aux 100 g (pouvant atteindre jusqu’à 31 mg). Les autres vitamines présentes sont celles du groupe B, la provitamine A et un peu de vitamine E .
Peu de minéraux :
environ 400 mg au total. Ce fruit qui a une croissance rapide empêche la concentration de matières minérales. Principaux minéraux présents : plus de 100 mg de potassium aux 100 g, 10 mg de magnésium, et de petites quantités de calcium, de phosphore, ainsi que différents oligo-éléments (fer, zinc, cuivre, etc.).

Bien la choisir

Entière, elle doit être lourde, avoir un aspect cireux et brillant. En tapotant dessus, elle ne doit pas sonner creux. Les tâches jaunâtres sur son écorce est un signe d’un bon murissement. )

Bien la conserver

Peu sensible au choc grâce à sa carapace, il est conseillé de la conserver que quelques jours au réfrigérateur. Pour ce, enveloppez la partie découverte à l’aide d’un film alimentaire. En effet, la chaleur accélère son mûrissement et donne une texture farineuse.

Origine – Variétés

Elle est très peu cultivée en France. Elle provient avant tout d’Espagne, d’Italie, d’Afrique, de Turquie et même des Etats- Unis. On distingue trois variétés selon la couleur de leur chair et de leurs graines :
● Chair rouge et graines noires, ce sont les plus courantes avec notamment la Sugar Baby (peau vert foncé et chair très sucrée) et la Charleston (forme allongée et peau marbrée)
● Chair jaune et graines noires ou blanches
● elle mûrit en novembre et se consomme exclusivement en confiture.
Depuis peu, certaines sociétés proposent des pastèques sans pépins. Développées sans modification génétique artificielle, elles sont simplement issues du croisement naturel de variétés sélectionnées qui a permis d’obtenir des plantes dont les graines, en se développant, restent blanches et sont imperceptibles à la consommation. Pour répondre aux attentes des célibataires et des citadins, il existe aussi des pastèques à la chair rouge de très petite taille (1 à 2 kg).


Gilles Lebrun



Bien la positionner dans le rayon

Présente désormais d’avril à septembre dans votre rayon, il est important de bien les mettre en valeur en jouant avec les couleurs et les formes. Disposez-les de façon à ce qu’elles soient facilement accessibles pour ceux qui les achètent entières. (pensez au poids et à la manipulation). Pour optimiser vos ventes, faites des dégustations. Le taux de sucre peut varier selon les variétés. Si vous possédez un réfractomètre, indiquez le taux de sucre.

Cas particulier de la découpe

Il est possible de présenter des tranches découpées. Néanmoins, quelques précautions sont à prendre : le lieu où est effectué la découpe doit être adapté. C’est-à-dire que toutes les conditions sanitaires doivent être prises (nettoyage du local, propreté des couteaux, etc.) le morceau doit être enveloppé dans un film alimentaire c’est à vous de fixer un DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) un prix à l’unité doit être indiqué avec un rappel du prix au kg Il n’y a pas d’obligation de mettre le morceau de pastèque au rayon frais (entre 0 et 6°). Il peut être mis dans le rayon F&L à température ambiante. Toutefois, il est préférable, pour une meilleure conservation et présentation de le disposer avec les produits de 4ème gamme. Cela limitera le taux de casse

Conseil d’utilisation
Cultivée dans les régions chaudes, la pastèque s’avère particulièrement rafraîchissante et désaltérante. Elle se consomme nature et permet un apport hydrique précieux quand il fait chaud. Elle est recommandée particulièrement pour les enfants et les personnes âgées. Pour apprécier au maximum ses qualités organoleptiques elle ne doit pas être consommée glacée mais plutôt fraîche.
Lire aussi :