Rayon fruits et légumes

Les fruits et légumes font leur rentrée !

sept-oct 2009

A u mois de septembre, une période de transition débute, les fruits d’été laissant progressivement la place à une vaste gamme automnale. Avec la rentrée, les habitudes de consommation (changement de rythme et gestion du temps différente de l’été) impactent la consommation des fruits et légumes, sans oublier les budgets, souvent serrés à cette période. Faisons le point pour valoriser au mieux ce rayon en fonction de ces différents paramètres.



Un assortiment adapté :

Le raisin, est le produit phare du moment, à décliner sous plusieurs variétés, de manière à satisfaire l’aspect gustatif mais également prix (équilibre entrée / haut de gamme). Muscat, Lavallée, Danlas et Chasselas constitueront le coeur de gamme de cette famille, d’autres variétés étant à référencer (exemple : Exalta, excellent raisin sans pépin), en fonction de la taille de votre linéaire et de la disponibilité. Prévoir notamment une offre adaptée pour les cures de raisin, avec dégressivité tarifaire et/ou vente au colis, accompagnée d’offres panachées, fiches produits et recettes,… N’oubliez pas de vérifier lors de la réception la rafle, verte, non sèche et la présence de pruine sur les grains, qui attestent d’une bonne fraîcheur du produit. Rappelons en outre que les raisins conventionnels contiennent de nombreux pesticides, soulignant particulièrement ici la plus value indéniable de la bio.
Pour plus d’informations : www.mdrgf.org/pdf/Supermarche_pesticide/ MDRGF_Dossier_Raisin_pesticides_Final.pdf
Les poires, qui ont commencé dès la fin juillet avec la Guyot, doivent progressivement augmenter en linéaire, notamment avec la William (fragile, attention aux stocks), accompagnée d’autres variétés automnales de l’hexagone, locales si possibles. La Beurré Hardy et la Harrow Sweet sont notamment en pleine saison, avant l’arrivée à maturité de la Conférence, plus tardive.
Les pommes, doivent être référencées avec parcimonie (il y a tout l’hiver pour « charger »), sur des variétés de saison (ex : Elstar, Gala,…), en privilégiant également les productions locales, pour des raisons évidentes d’écologie, de typicité de terroir et de relation directe avec la production. Attention à ne pas référencer trop tôt des variétés mi-tardives ou tardives (Jonagold, Idared, Fuji…), vous risqueriez de décevoir fortement votre clientèle sur les aspects gustatifs.
Les fruits d’été, notamment pêches, nectarines et melons diminuent fortement en volumes et doivent faire l’objet d’une gestion rigoureuse, s’abîmant très rapidement en fin de saison. Le surstock est donc à proscrire ainsi que les écarts de température importants, qui accélèrent leur maturation tout comme l’entassement. Privilégier ainsi la présentation litée.
Noisettes, noix, châtaigne : progressivement, ces références apparaissent dans les linéaires. Ces références doivent être regroupées en une famille « fruits à coque », à côté de la famille fruits secs, qui va progressivement devenir de plus en plus attractive. N’oubliez pas de mettre en avant les origines et labels (AOC par exemple).
En Légumes, la présence des produits ratatouille est toujours massive, la tomate étant notamment toujours le premier produit en terme de chiffre d’affaires. Les variétés anciennes, de terroir, doivent être valorisées et soutenues pour se différencier au maximum de l’offre conventionnelle. Progressivement, l’offre en choux devra augmenter dans vos linéaires, ainsi que les produits plus confidentiels, comme les haricots à écosser (coco), légumes anciens. L’offre en salade, elle, se diversifie avec l’apparition de variétés automnales et des premières chicorées. Une modification lente de ce rayon s’opère donc, moins brutale que dans la gamme fruits.


Merchandising automnal :

Septembre est un mois où les dépenses sont nombreuses, le budget des familles est donc souvent « serré ». C’est le moment de favoriser des promotions afin d’augmenter l’attractivité des produits et leur rotation, par exemple par la « vente en lots », aux colis complets, notamment pour la période des cures de raisin. Afin de valoriser au mieux les différentes familles, d’augmenter l’attractivité de votre rayon, n’oubliez pas de :
Créer des îlots ou espaces bien identifiés pour les familles suivantes: raisins, pommes / poires, fruits à coques, ratatouille, choux, légumes anciens,…,
Différencier les familles estivales et automnales,
Théâtraliser l’offre, en axant notamment sur le raisin (ex : massification, décor rappelant l’esprit vendanges, …),
Systématiser l’information consommateur : fiches produits et recettes, origines, fiches producteurs, mise en avant du « local », valorisation des IGP ou AOC,…
Organiser un ou plusieurs espaces « dégustation », notamment sur la famille raisin.