Rayon fruits et légumes

Pomme de terre et fraises, les stars du printemps !

Mars-Avril 2010

A la sortie d’un hiver particulièrement rigoureux cette année, l’arrivée des fruits et légumes de printemps va être particulièrement attendue et observée. Cette gamme de produits opère une refonte totale d’un rayon parfois tristounet à la fin de l’hiver. Gamme exigeante, sensible, fragile, elle est plébiscitée, se composant notamment de produits à forte valeur ajoutée. Faisons le point ici sur deux produits incontournables de cette gamme, la pomme de terre primeur et la fraise.



Gilles Lebrun



La pomme de terre primeur :


Approvisionnement et législation
Les premières pommes de terre primeurs commencent à apparaître sur les mercuriales dès le mois de Février, avec diverses origines, notamment Maroc, Israël, Italie et Espagne. Ce n’est qu’à partir de la fin Mars que les premières primeurs hexagonales font leur apparition (culture sous tunnel, faibles volumes), l’essentiel de la production de plein champs arrivant à partir de mi ou fin Avril suivant les années. Une pomme de terre ne peut garder son appellation « primeur » ou « nouvelle » que jusqu’au 31 Juillet, devenant ensuite une « pomme de terre de conservation ». Son calibre est autorisé entre 28 et 75 mm, les calibres inférieurs (compris entre 14 et 28mm) devant être déclassés en appellation « grenaille ».
Linéaire, conservation et nutrition
Il est indispensable de lui réserver une place de choix dans le rayon, la mettant en valeur, que ce soit par le biais d’une théâtralisation dans le rayon ou d’une mise en avant sur une tête de gondole. Cependant, la pomme de terre primeur est très sensible à la lumière, elle doit donc être positionnée dans la partie la plus sombre du rayon, la lumière la faisant verdir rapidement. Il est ainsi intéressant, parallèlement à la vente en vrac, de doubler la référence en unité consommateur sachet papier, élément protecteur contre la lumière et les manipulations. Eviter les chocs thermiques, la conserver au frais (8/10°) et assurer une rotation régulière pour limiter les chocs dus aux manipulations client en rayon vous assureront une qualité optimale de ce produit.


La fraise :

Fruit plaisir par excellence, premier fruit rouge du Printemps, la qualité gustative de ce produit est indispensable. Ainsi, ne vous pressez pas trop pour référencer ce produit, attendez le bon moment, afin de ne pas décevoir vos clients.
Gamme et conservation :
L’assortiment doit être équilibré entre les variétés classiques, comme l’Elsanta, la pajaro la Darselect et les variétés jugées hautement qualitatives, comme la garriguette, la ciflorette ou la mara des bois. Ces dernières variétés sont extrêmement sensibles, leur durée de vie en rayon n’excédant pas 24 à 48h00. Idéalement, privilégier au maximum les apports locaux sur ces produits sensibles et planifier des cultures avec vos producteurs afin de renforcer la qualité associée au circuit court. Les chocs thermiques sont interdits, et le maintien au froid jusqu’à la vente conseillé (8/10°). Les manipulations doivent être limitées au maximum. En rayon, effectuer une rotation rapide, un réassort permanent pour une qualité optimale, mettant en valeur la fraîcheur et la brillance du produit.
Linéaire et Nutrition
Déclencheur d’achat d’impulsion, ce fruit doit être valorisé à sa juste valeur, non seulement par sa mise en avant dans le rayon, mais également par différentes opération : fiches produits et recettes, toujours appréciées, dégustation mais également association. Ainsi, au cours de la saison de vente de la fraise, vous pourrez par exemple réaliser des opérations avec d’autres produits, comme le sucre, les crèmes pour chantilly, les pâtes brisées,… créant une dynamique inter-rayon dans votre point de vente.

Parallèlement, l’information consommateur nutritionnelle est intéressante sur ce produit : riche en vitamine C (60mg soit 100 % des AJR), B9, en fer, calcium et magnésium, c’est un fruit peu énergétique (146 KJ/100g).

Gilles Lebrun

Communiquer sur
l’excellente qualité gustative, les aspects frais, fondants, ainsi que sur les valeurs nutritionnelles : peu calorique (85 kcal/100g), riche en magnésium, en vitamine C (25mg/100g). Elle se consomme avec la peau, préservant ainsi toutes ses qualités nutritionnelles et la présence d'amidon la rend très digeste
Lire aussi :