Rayon fruits et légumes

Valoriser les clémentines corses en rayon

Nov-Dec 2012

Dans ces périodes de fin d’année, quelques produits saisonniers doivent faire l’objet d’une valorisation particulière. C’est notamment le cas de la clémentine corse, qui est l’une des stars du rayon fruits. Fruit incontournable de l’hiver, bien travaillée en rayon, il est source d’une grande attractivité, déclenchant autant l’achat prémédité que d’impulsion.

Un peu d'histoire
Originaire d’Asie du Sud-est, cultivée par les Chinois depuis plusieurs millénaires, la mandarine fut importée en Europe au début du 19ème siècle, se répandant rapidement dans le bassin méditerranéen. La clémentine fut découverte dans les années 1900 par le père Clément. Elle serait issue du croisement naturel entre mandarinier et bigaradier (orange amère). Le premier clémentinier est planté en corse en 1925 et progressivement, la production s’est développée, l’INRA ayant notamment apporté son soutien au développement de cette culture après les années 1950. Elle se localise principalement dans la plaine orientale de la Corse (cf photo), bénéficiant d’un climat tempéré, d’une pluviométrie et d’une hygrométrie idéale. Enfin, en 2007, la clémentine de Corse obtenait officiellement le signe d’origine et de qualité IGP, Indication d’Origine Protégée.

Critères d’achat
Vérifiez toujours différents points qualitatifs : la peau doit être bien ferme, brillante, souple (non déshydratée), les feuilles et la tige bien vertes, prouvant ainsi leur fraîcheur. Réalisez régulièrement des tests gustatifs à réception des lots, afin de s’assurer d’une qualité gustative optimale. N’oubliez pas que la coloration de la peau n’est pas synonyme de maturité chez les agrumes. En effet, la pigmentation orange se fait lorsque l’amplitude diurne de température entre jour et nuit est suffisamment importante. En début ou en fin de saison, nous pouvons donc avoir des agrumes plus ou moins verts, mais parfaitement mûrs.

 

Clémentine Corse

 

APRODEC- Clémentine Corse
crédit photo : l’APRODEC, www.clementinedecorse.fr.

En rayon
Elles doivent être situées bien entendu à côté des autres agrumes, mais doivent dans cette famille bénéficier d’un emplacement de premier choix, carelles sont très attractives et opèrent un pouvoir de séduction. Afin d’éviter les chocs, ne pas trop massifier, privilégier l’étalement ou la présentation en caisses. Afin de conserver toute leur fraicheur et ainsi leur attractivité, faire un réassort régulier, limiter le surstock en rayon (2 jours maxi) et ne pas rentrer les clémentines le soir au frigo (sensibilité aux chocs thermiques). Favorisez les calibres les plus vendeurs (3/4), en proposant à côté un prix attractif avec les autres calibres (5/6).
La vente en vrac est le moyen le plus commun, mais il est intéressant également de faire des ventes par lots (caisses ou filets), permettant ainsi d’augmenter les volumes et de proposer un prix plus attractif que la vente au détail et de limiter les manipulations des clients.
Parallèlement, il est conseillé non seulement de la faire déguster, mais également de mettre en avant (via un affichage ou une fiche produit) ses particularités : goût inimitable, exception française dans le domaine des agrumes, pas de pépins, qui plait à l’ensemble de la famille…

 

 

Lire aussi :