Rayon fruits et légumes - banane Bio

La banane bio

sept-Oct 2005

Après le riz, le blé et le maïs, la banane est l’une des plus importantes cultures vivrières du monde ; 90 % de la production est consommée sur place et essentiellement dans les pays les plus pauvres d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. La consommation par habitant varie : de 2 kg par habitant et par an en Chine à 50 kg en Océanie, et même 250 kg en Afrique de l’Est. La France de son côté en consomme environ 7,5 kg, soit environ 50 bananes…

Une culture très « chimique » :

virus, bactéries ). C’est pourquoi, des traitements insecticides et fongicides sont fréquemment appliqués. Selon certaines informations, au Costa Rica, l’industrie de la banane utiliserait 44 kilos de pesticides par hectare/an, alors que la moyenne des pays industrialisés serait limitée à 2,7kg/ha/an !!!. 16 000 anciens ouvriers agricoles, de 11 pays, ont entamé des poursuites contre les compagnies bananières et pétrochimiques pour l’emploi d’un nématicide, un pesticide qui entraînerait stérilité humaine, malformations à la naissance, problèmes aux reins et au foie.

En bio, des moyens plus naturels sont appliqués pour
limiter ces traitements : rotation culturale, jachère, lutte biologique, suivi des cultures plus accrues, élimination des feuilles contaminées…

 

Atouts Santé
Fruit sain et énergétique, la banane répond bien aux besoins des enfants et des sportifs.
Tonique : Excellent apport en glucides (23 g de glucides pour 100 g de fruit), elle facilite la récupération après l’effort. Elle est aussi riche en vitamines A, B et C, en calcium, potassium, phosphore, fer et magnésium.
Diététique : Contrairement aux idées reçues, la banane ne fait pas grossir. Elle est très pauvre en matières grasses (0,5 g pour 100 g). Pour information : 100 g de banane contient autant de calories que 100 g de yaourt aux fruits.
Digeste : Riche en fibres, la banane facilite le transit intestinal. Très mûre, elle a même des vertus laxatives.
Adoucissante : La banane possède aussi des vertus apaisantes pour la peau. Ainsi, pour atténuer la douleur causée par une brûlure, vous pouvez appliquer sur la peau la face interne d’une lamelle de pelure de banane.

 

Chiffres
Production mondiale :
En 2004, on compte 130 pays producteur. Les 10 premiers pays producteurs représentent près de 75% de la production totale. Répartition moyenne de la production (2000-2004 selon la CNUCED et de la FAO ) Inde (23%), Brésil (9%), Equateur (9%), Chine (8%) Philippines (8%), Indonésie (6%), Costa Rica (3%) Reste du Monde (34%).
Origine des bananes que nous mangeons en France : 538 900 t
Martinique (48%), Côte d’Ivoire (23%), Cameroun (14%) et Guadeloupe (11%)

Production mondiale de bananes bio : 2003 – 152.000 tonnes
Principales origines des bananes bio :
République Dominicaine 60.000 t, Pérou : 27.000 t (en 2004), Mexique, Honduras, Guatemala, îles Canaries…
importations de bananes bio en 2002 source FAO
Etats-Unis : 48 000 t
Europe ( 15 + Suède et Norvège ) : 87.600 t
Japon : 5.600
France : estimation 5 à 6000 t


Commerce Equitable et Banane
Créé en 1996, par Max Havelaar Hollande, le commerce équitable de la banane ferait vivre environ 5 000 personnes dans 7 pays : Colombie, Costa Rica, Equateur, Ghana, Iles sous le Vent (Caraïbes), Pérou et République Dominicaine. La consommation équitable a atteint 49700 tonnes en 2003 avec une progression de 36% par rapport à l’année précédente
- En Suisse, une banane sur cinq est équitable.
- 70% du marché de la banane est contrôlé par une triade de multinationales

Les Variétés Bio
En bio comme en conventionnel, la plus consommée est la « Cavendish » - la banane dessert par excellence – (origine bio : République Dominicaine et Equateur – 2 /3 en commerce équitable) – fruit assez sucré.
- La « Plantain » est une banane à cuire, peu sucrée et à consommer en bouillie ou en friture (origine : Equateur, Martinique…)

 

Le saviez-vous ?

e mûrissage. Arrivées encore vertes en France, les bananes sont transportées vers des mûrisseries. Elles y séjournent 4 à 5 jours. Le processus de mûrissement se déclenche par diffusion d'éthylène et l'augmentation progressive de la température de 13 à 17°C. Pendant cette phase, l'amidon contenu dans le fruit se transforme en sucre et la banane prend sa couleur jaune. Conservation – consommation Eviter le réfrigérateur. La banane noircit au contact du froid (pas de conservation en dessous de 12°) - Pour accélérer son mûrissement, Placer là dans un sac de papier brun; - Peler la banane à la dernière minute car sa chair s'oxyde rapidement au contact de l'air; -Plus une banane est mûre (tigrée) plus elle est sucrée