Repères

La France « bio » dans l'Union européenne…

Septembre - Octobre 2014

Au fil des années, l’agriculture biologique a pris de l’ampleur dans les 28 États membres actuels de l’Union européenne, passant de 4,3 millions d’hectares en 2000 à plus de 10 millions d’hectares en 2013, cultivés par plus de 255 000 fermes bio. En 2013, avec 1 060 756 ha, la France est passée en 3e position devant l'Allemagne.

Les surfaces cultivées en bio dans l'Union européenne ont plus que doublé entre 2000 et 2012. En 2012, la bio représentait 5,6 % de la Surface Agricole Utile (SAU) européenne.

Dans 4 pays, les surfaces bio ont dépassé 1 million d'hectares. En 2013, avec 1 060 756 ha, la France est passée en 3e position devant l'Allemagne (1 055 869 ha). Concernant le nombre de fermes, la France (25 467) est en 4e position derrière l'Italie (43 831), l'Espagne (30 462) et la Pologne (25 944).

La situation a évolué très vite dans certains pays

En première position, l’Espagne a des surfaces bio qui ont plus que quadruplé de 2000 à 2012. L’augmentation a été spécialement forte en 2008 et 2009, portant les surfaces bio à 1,6 million d’hectares, où elles se situent aussi en 2012. En Italie, l’évolution des surfaces a été irrégulière. Entre 2000 et 2012, au final, l'augmentation n'a été que de +12,2 %. En deuxième position derrière l’Italie en 2000, le Royaume-Uni a également connu une évolution irrégulière des surfaces bio (il se situe en 6e position actuellement). 

Entre 2000 et 2013, les surfaces bio françaises ont quasiment triplé. La croissance a été spécialement forte de 2009 à 2011. En Allemagne, la hausse a été régulière. Les surfaces bio ont quasiment doublé de 2000 à 2013. D’un niveau très modeste en 2000 dans les 7 Pays d’Europe Centrale et Orientale - PECO - (316 764 ha au total) et les trois Pays baltes (18 984 ha), les surfaces bio sont respectivement passées à 1 812 686 ha et 496 346 ha en 2012.

Durant cette période, les surfaces bio des PECO ont été multipliées par 6, passant de 7 % des surfaces bio de l’Union européenne (actuelle) à 18 %. Près de 2/3 des surfaces en bio des PECO sont localisés en Pologne. Au cours de cette période, les surfaces bio des Pays baltes ont été multipliées par 26, passant de 0,4 % des surfaces bio de l’UE à 5 %.
 

Des SAU fortement variables d'un pays à l'autre.

Avec 19,6 % de la SAU en 2012, l’Autriche est le pays de l’Union européenne où la surface certifiée bio et en conversion dans le territoire agricole national est la plus importante.

Elle est suivie par la Suède (16,5 % en 2013), l’Estonie (16,3 % en 2013), la République tchèque (11,7 % en 2013), la Lettonie (10,8 % en 2012), l’Italie (9,1 % en 2012), la Slovaquie (8,8 % en 2012) et la Finlande (8,7 % en 2012). La part de la SAU en bio était supérieure à 6 % dans 13 pays en 2012.