Repères

Près de 6 consommateurs sur 10 consomment de la viande bio…

Juillet-Août 2015

Fruits, légumes, crèmerie, pain, vin, produits d’entretien, cosmétiques… les produits bio font désormais partie intégrante du quotidien des consommateurs. Mais, qu’en est-il de la viande bio ? Alors que la viande occupe une place de choix dans notre alimentation, on l’associe encore trop rarement au mot « bio ». La Commission Bio d’INTERBEV, l’Interprofession de l’élevage et des viandes, a réalisé une étude en mars dernier en collaboration avec l’IFOP, auprès d’un échantillon de 1 044 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sur la consommation et la perception de la viande bio en France…

La consommation de viande bio

La viande occupe, encore et toujours, une place importante dans l’équilibre alimentaire des Français. En 2015, les consommateurs de viande, qu’elle soit bio ou non, représentent 97 % de l’échantillon interrogé. Parmi eux, 59 % ont déjà mangé de la viande bio, soit 6 Français sur 10 dont 16 % déclarent en manger dès qu’ils en trouvent.

Bien que le marché de la viande bio soit en constante évolution depuis les années 2000, ce produit reste encore peu accessible à certains consommateurs : 9 % des personnes interrogées mangeant uniquement de la viande conventionnelle, estiment que la viande bio est difficile à trouver et justifient ainsi l’absence d’acte d’achat.

 

 

Le prix de la viande bio

Les freins déclarés a la consommation de viande bio tiennent avant tout à un critère principal : une perception très/trop chère de la viande bio. Ainsi, 51 % des consommateurs de viande, mais non consommateurs de viande bio, estiment que la viande bio
a un coût trop élevé. Et pourtant, les Français reconnaissent en majorité qu’il est justi é de payer plus cher de la viande bio (56%), signe d’une reconnaissance des contraintes associées à cette production.

Cette reconnaissance est d’autant plus marquée quand les personnes interrogées consomment de la viande bio (68 %) que lorsqu’ils n’en consomment pas (40 %). Cette perception du prix pourrait évoluer. Varier les morceaux et s’intéresser aux morceaux moins nobles peut permettre de baisser le budget.

De plus, la  lière travaille sur les économies d’échelle pour aboutir à ce cercle vertueux : manger bio pour une bio moins chère.

 

 

Une viande bio qui fait connaître de mieux en mieux ses atouts !

La viande bio est…

● Une viande issue d’élevages respectueux du bien-être animal pour 78 % des sondés

● Une viande béné que pour l’environnement pour 70 % des personnes.

● 65 % des sondés pensent qu’acheter de la viande bio participe à une meilleure rémunération des producteurs et qu’elle béné cie donc d’un rôle social et économique.

● 54 % des sondés pensent que consommer de la viande bio constitue un acte citoyen.

 

Les consommateurs de viande bio

Les consommateurs de viande bio sont des consommateurs  dèles (73 % d’entre eux ne comptent pas changer leurs habitudes de consommation de viande bio dans les prochains mois). Ils expriment ainsi leur satisfaction concernant les qualités et les valeurs attachées au produit. Et ils sont promis à une évolution croissante puisque 22  % d’entre eux estiment qu’ils vont augmenter leur consommation de viande bio dans les prochains mois.