Repères

La distribution spécialisée bio française…

sept -oct 2011

La distribution spécialisée connait depuis plusieurs années une évolution importante. En effet, en 1995 on estimait son chiffre d’affaires à 146 millions d’euros contre 1,222 milliard en 2010. Même si durant ces 15 dernières années le marché bio total français a été multiplié par près de 10 et que la grande distribution s’est impliquée fortement dans ce secteur, on constate que le circuit spécialisé a bien résisté. En effet, sa part de marché est passé de 40% en 1995 à 37% en 2010. Rapide tour d’horizon sur l’évolution du secteur.

 

 



Sources : Évaluation de la consommation alimentaire biologique AND-International/ Agense Bio - 2011



Magasins bio : CA multiplié par plus de 8

Le chiffre d’affaires des magasins bio a été multiplié par plus de 8 en 15 ans pour atteindre 1,222 milliard fin 2010. En ce qui concerne leur part de marché, celle-ci a peu varié car elle est passée de 40% en 1995 à 37% en 2010. Ce n’est qu’à partir de 2007, qu’elle a été affectée par l’engagement de la grande distribution vers le bio. La vente directe et celle des artisans ont eu peu d’impact sur la part de marché des magasins bio. Celle-ci à tendance à stagner depuis 3 ans.


Les réseaux et les indépendants : résistance et développement

Les réseaux organisés sont ceux qui ont le mieux résisté à la poussée de la grande distribution de 2007. Même si certaines chaînes ont disparu comme celle des Rayons Verts qui a compté jusqu’à une cinquantaine de magasins et représenté 10% du marché des réseaux début 2000, de nouvelles sont arrivées (Biomonde, NaturéO, BioCBon…). Les plus anciennes se sont restructurées ou ont bénéficié de moyens plus conséquents suite à leur rachat par des groupes de distribution conventionnelle. Quoi qu’il en soit, leur part de marché baisse faiblement depuis 2005 en passant de 23% à 25% en 2010. En revanche, leur nombre de magasins à significativement augmenté car on en compte 803 à fin 2010 contre 500 en 2005. Comme certains experts le disaient fin 90, la tendance ira vers une régression des parts de marché des magasins indépendants et un développement du système « réseau ». Avec le recul, on constate que la réalité est un peu différente car les indépendants ont assez bien réagi : leur marché n’a été amputé que de 4% en 5 ans (15% à 11% en 2010) et surtout leur nombre de points de vente est passé de 1100/1200 à 1381 à juin 2011.

Magasins bio en chiffres en 2010
Nombre de magasins bio :

2254 dont 1381 indépendants (juin 2011) soit 61,3% (au 05/2011)
Définition du magasin bio : point de vente dont 65% au minimum des produits alimentaires proposés aux consommateurs sont certifiés conformes au règlement CEE bio.
Surface totale de vente : 380 600 m²

● 180 600 m2 pour les indépendants (48,5% du cumul des magasins bio – 1381 points de vente.)
● environ 200 000 m² pour les réseaux (873 points de vente)
Surface moyenne par point de vente : 172 m² en 2010 contre 120 en 2005 (+43% en 5 ans).
Elle est de 130,77 pour les indépendants et de 206,87 pour les réseaux
Estimation nombre de personnes travaillant en magasin (hors personnel des centrales et grossistes) : 8500
Surface de vente cumulée : estimation 372 540 m²
Estimation de l’évolution 2009/2010 : + 27 000 m²
Lire aussi :