Repères

Production bio : la dynamique de développement s'amplifie en 2010

nov-Déc 2010

Clairement reprise en 2008, la dynamique de développement de l’agriculture biologique en France s’est confirmée dès les premiers mois de 2009. Elle s’amplifie en 2010. En effet, en 2009 par rapport à 2008, le rythme d’engagement de nouveaux producteurs bio a plus que doublé. Au total, fin 2009, 16 446 producteurs cultivaient selon le mode de production biologique en France, alors qu’ils étaient 13 298 fin 2008. Le nombre a donc augmenté de 23,7% en un an. Ainsi, fin 2009, la part des exploitations bio dans le total des exploitations au plan national a été estimée à 3,14%. 2010 s’annonce plutôt encourageant car au cours des 7 premiers mois, 3 345 exploitations nouvelles se sont engagées dans le mode de production biologique.



2010 : un rythme de croissance supérieur à celui de 2009

Au cours des 7 premiers mois de 2010, 3 345 nouvelles exploitations se sont engagées dans le mode de production biologique. En revanche, 397 cessations d’activité ont été enregistrés. Il en résulte que du 1er janvier au 31 juillet 2010, 2 948 nouvelles exploitations se sont reconverties en bio. A fin juillet, le nombre total d’exploitations bio était de 19 594. Le rythme de croissance en 2010 est supérieur de 30% à la même période en 2009.




La production dans les régions en 2009

En 2009, La moitié des surfaces bio était localisée dans 5 régions :
● Midi-Pyrénées (77 385 ha),
● Pays de la Loire (75 197 ha),
● Rhône-Alpes (62 091 ha),
● Languedoc-Roussillon (60 602 ha),
● Provence-Alpes-Côte d’Azur (57 707)



Le poids de la vente directe en 2009

1 producteur bio sur 2 vend, totalement ou partiellement, sa production directement aux consommateurs. Ces agriculteurs utilisent différents canaux de vente directe.
● 76% des exploitations bio pratiquent la vente directe à la ferme,
● 54%, sur les marchés, foires et salons.
● 21% en paniers
● 19% en magasin collectif.




Consommation bio : structurellement à la hausse

Avec 3 milliards d’euros TTC de chiffre d’affaires en 2009 (contre 1,6 milliard d'euros en 2005), le marché de l’alimentation bio a atteint 1,9% du marché alimentaire total (contre 1,1% en 2005). Ce marché est structurellement en augmentation, avec une croissance moyenne de l'ordre de 10% par an de 1999 à 2005, tous secteurs de produits confondus. En 2006, la croissance s'est accélérée. Entre 2008 et 2009, les achats par le consommateur final ont progressé de 19%. Les premiers chiffres 2010 confirment la dynamique de croissance avec des différences substantielles suivant les circuits de distribution et les produits.
2010 : premières tendances à la hausse des ventes
Selon les premières estimations d’IRI au cours du premier semestre 2010, les ventes de produits bio sont à la hausse. En GMS (hors hard discount), les ventes de produits bio «gencodés » à poids fixe étaient en progression :
● +31% pour les liquides bio, essentiellement les jus de fruits,
● +18% pour les produits frais (hors steak haché, fruits et légumes et boulangerie fraîche) avec un décollage de nombreuses lignes comme le surgelé, le traiteur, etc.
● +16% pour l'épicerie (soupes, compotes, pains de mie, etc.) Sources : Agence bio