Repères

Le marché du Bio dépasse les 3 milliards d'euros

juil-août 2010

La nouvelle enquête sur la consommation bio en France menée pour l’Agence BIO par AND-International confirme la forte croissance des ventes de produits bio. De 2005 à 2009, le chiffre d’affaires du marché de l’alimentation bio a presque doublé : passant de 1,6 milliard à 3 milliards d’euros en seulement 4 ans. En 2009, la part de marché des produits bio atteint 1,9% du marché alimentaire total, contre 1,1% en 2005. De 2008 à 2009, le chiffre d’affaires de ces produits a progressé de 19%.



Le magasin bio résiste bien.

Les ventes des produits bio augmentent dans l’ensemble des circuits de distribution. Les Grandes Surfaces Alimentaires gagnent quelques parts de marché sur les autres circuits. En 2009, près de 45% des produits bio ont été achetés en GSA, contre 41,7% en 2008 et 40% en 2005.
Dans les circuits spécialisés la croissance est respectivement de 12 à 15% suivant qu’il s’agit de magasins indépendants ou en réseau. La dynamique d’évolution dans les circuits spécialisés en réseau et indépendant serait selon cette étude, davantage liée à des agrandissements qu’à des ouvertures de magasins. Pourtant, on comptabilise près de 150 ouvertures en 2009 avec des surfaces moyenne d’environ 250 m².
Les ventes sont également à la hausse chez les boulangers, bouchers, détaillants en fruits et légumes, cavistes, ainsi que dans les magasins de vente de produits surgelés. Il en est de même concernant la vente directe des producteurs aux consommateurs.



Répartition des ventes de produits bio en France (en valeur) Sources : AND International Agence Bio - Bio Linéaires





Des différences selon les circuits de distribution

La gamme des produits alimentaires bio vendus en magasins spécialisés bio est très large avec des milliers de références. Les produits d’épicerie sucrée et salée y occupent la première place, devant les fruits et légumes, le rayon crèmerie et le pain. Les produits carnés y sont encore sous-représentés.
En super et hypermarchés (GSA), le rayon crèmerie l’emporte (oeufs, lait, produits laitiers), loin devant l’épicerie, les fruits et légumes et le pain.
La vente directe des producteurs aux consommateurs est surtout développée en fruits et légumes et en vin issu de raisin bio. Les ventes assurées par les artisans se concentrent majoritairement sur le pain et la farine, ainsi que le vin.
Sources : AND International - Agence Bio

 

Lire aussi :