Repères

Mois après mois dans les magasins spécialisés

juil-août 2010

Les chi res ci-dessous sont extraits d’un relevé des ventes sur un échantillon de 52 magasins au cours de la période de janvier 2007 à  n Mai 2010. La moyenne des surfaces de vente est de 337 m2. Les magasins en réseaux organisés représentent 53 %, les indépendants 38 % et 8 % des magasins font partie d’un groupement. En cumul depuis Janvier 07, le relevé représente 97.075.288 d’articles vendus pour un chi re d’a aires de 338.543.544 Euros.

 

Gilles Lebrun

 



Gilles Lebrun


Confirmation du ralentissement, mais...

Dans sa globalité le marché reste «mou» et beaucoup ne comprennent pas toujours les raisons de ce changement. Di érentes interprétations sont avancées. Toutefois, il est évident que le réseau des magasins spécialisés est aujourd’hui attaqué sur plusieurs fronts. La première raison, est certainement l’e et direct de la crise économique actuelle (que subit aussi le conventionnel) et la seconde est la forte poussée de la distribution généraliste qui réalise des opérations pour conserver leurs clients (tant au niveau des marchés de niches, que sur le marché du hard discount). La troisième, di cilement critiquable, serait le développement de la vente directe avec entre autre les AMAP.
Le problème à ce jour, est bien le recrutement de nouveaux consommateurs. Les demandes de conditions tarifaires sont fortes. Le ralentissement ainsi que la communication plutôt agressive de la distribution conventionnelle déstabilise donc la profession. Il est important de bien observer le principe des marges compensées fortement utilisées dans la distribution généraliste. Analyser également les ventes dans le détail qui vous permettrons d’identi er les produits qui vous laissent le plus de marge. Beaucoup d’entre vous seront peut être surpris !

 

Gilles Lebrun

 

Lire aussi :