Repères

Allemagne : toujours beaucoup d'ouvertures de supermarchés bio

mai-juin 2009

Avec un taux de progression du marché bio allemand d’environ 10 % en 2008, le chiffre d’affaires total du marché bio alimentaire allemand frôlerait les 6 milliards d’euros contre environ 2 milliards en France. Selon les analystes du ZMP, cette progression aurait pu être encore plus élevée et atteindre les niveaux des années précédentes (15%) s’il n’y avait pas eu la pénurie de matières premières durant le premier semestre 2008. C’est donc tout logiquement et sensiblement dans les mêmes proportions que le nombre de points de vente a aussi augmenté. Selon, Organic-Market-info, on a comptabilisé 71 nouvelles ouvertures de supermarchés et magasins bio dont 60 supermarchés bio de plus de 400m². Rappelons que depuis 2000, chaque année, entre 25 et 83 supermarchés bio ouvrent en Allemagne.



Moins d’ouverture en 2008

En 2008 ce sont 11 nouveaux magasins bio qui se sont ouverts (200 – 400 m²) et 60 supermarchés bio (inférieur à 400 m²) dont 13 qui ont déménagé pour des locaux plus grands. Début 2009 on compte en Allemagne plus de 500 magasins/supermarchés bio qui ont une surface supérieure à 200 m².


Nombre des nouveaux magasins bio ouverts en Allemagne 2008 - Source : www.organic-market.info - Les ouvertures en 2008 se situent dans la moyenne de celle des trois dernières années.

En 2007, il y a eu 83 nouvelles ouvertures de magasins et supermarchés bio dont 18 déménagements pour des locaux plus grands. Jusqu’à fin 2007 il y avait 39.637 m² de nouvelles surfaces commerciales (celles concernant les fermetures ne sont pas comptabilisées).En 2008 ce sont les ouvertures par les succursales qui ont dominé en nombre avec 38 nouvelles ouvertures (54 %), notamment par les propriétaires de succursales avec 33 magasins, soit 46 %. La répartition en pourcentage est cependant pratiquement inverse à celle de 2007; environ 59 % (2007 : 64 %) des nouvelles surfaces ouvertes incombent à Alnatura, Basic, Denn’s Bio et autres (environ 22.000 m² en tout).

Ce qui se passe en France !

A partir des chiffres que nous collectons depuis 2004 et que nous remettons à jour chaque année, pour comparer avec la France, on estime qu’en 2008, 85 magasins ont ouverts dont 60 étaient affiliés à un réseau organisé. En 2007, les ouvertures, comme en Allemagne, étaient sensiblement plus nombreuses avec moins d’une centaine (72 affiliés). Enfin, comme en Allemagne, on constate que la surface moyenne des magasins bio augmente mais dans des proportions moins importantes pour atteindre une moyenne de 128 m². En revanche, depuis septembre 2008, la surface moyenne des ouvertures a considérablement augmenté car elle approche les 300 m².


37.250 m² de surfaces en plus

Jusqu’à la fin de l’année on comptabilisait 37.250 m² de surfaces commerciales nouvelles appartenant à des magasins de taille (sont comptabilisées les pertes dues au titre de la récupération de surfaces anciennes lors de déménagements).Il est à noter qu’en 2008 les fermetures de magasins bio pour cause d’emplacements non rentables ont été significatives. Ce qui dans le passé ne se produisait qu’ici ou là, à savoir qu’un grand magasin soit contraint de fermer après un ou deux ans d’exploitation ou qu’une chaîne soit obligée de s’allier à une autre, est arrivé l’an dernier. Les fermetures pour cause de déménagements ont entraîné des pertes de surfaces supplémentaires d’environ 5000 m² dont 2660 m² sont imputables à quatre fermetures de supermarchés Basic et 1870 m² à Erdkorn.


Evolution des surfaces moyennes en m2 des nouveaux magasins sur la période 2003-2008 - source : www.bio-marche.info - Léger recul des surfaces en 2008 par rapport à 2007, mais niveau nettement au dessus à celui des années précédentes.



Surface moyenne en hausse

La surface moyenne par nouveau magasin/supermarché bio ouvert, se situe aux alentours de 560 m² ce qui représente une augmentation de 17 % par rapport à l’année précédente (477 m²). Depuis des années la moyenne des nouvelles surfaces se situe entre 400 et 500 m². Pour la première fois, on observe une tendance à la hausse.
En résumé : Bien que la croissance semble s’annoncer modérée, le secteur du bio reste optimiste et raisonne en terme d’expansion. Ce dont profite entre temps des villes petites et moyennes de 20.000 habitants. La crise financière n’a pas empêché l’ouverture en novembre et décembre de nouveaux magasins. Sur les deux derniers mois, huit se sont ouverts.
Lire aussi :