Repères

Nouveau « décollage » pour la production bio

juil-août 2009

Les chiffres de la production biologique qui viennent d’être publiées par l’Agence Bio semblent plutôt encourageants pour l’avenir de la filière. En effet, selon elle, la production aurait fait un « nouveau » décollage en atteignant des taux de progression rares depuis quelques années. Encore plus rassurant, les quatre premiers mois de 2009 confirmerait cette évolution, voire indiquerait des progressions plus fortes. Le rythme de nouvelle reconversion approcherait les 11 par jour depuis début janvier 2009 !



+11% d’exploitations bio

Fin 2008, 13 298 exploitations agricoles étaient engagées dans l’agriculture biologique, soit 11% de plus qu’en 2007. En 2008, 1 830 nouveaux producteurs se sont engagés en agriculture biologique, 510 producteurs ont arrêtés leur activité notamment en raison de départs à la retraite). Les exploitations biologiques représentaient 2,4% des exploitations agricoles françaises. En 2008, près des 2/3 des exploitations étaient localisés dans 7 régions comptant chacune plus de 1 000 exploitations certifiées : Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine et Bretagne. Cette année la Bretagne est donc la 7ème région dépassant les 1 000 producteurs.

+5% de surfaces bio

La superficie totale en mode de production biologique était de 583 799 ha, soit une progression de près de 5% par rapport à 2007. Les surfaces « bio » représentaient en 2008 2,12% de la surface agricole utilisée (SAU) nationale.

+ 36,4% de surfaces en conversion

Pour répondre à la demande croissante, les professionnels de l’agriculture s’engagent dans la Bio. Les nouveaux chiffres clés de la production bio en France sont éloquents. On a enregistré une progression des surfaces en conversion à l’agriculture bio de +36,4% en 2008 par rapport à 2007. Plus de 580 000 hectares étaient consacrés à l’agriculture biologique fin 2008, dont plus de 80 000 hectares en conversion. Ce chiffre est important car il est révélateur de l’engagement des producteurs vers l’agriculture biologique et surtout son avenir.

Les productions végétales

Sur les 583 799 ha certifiés en 2008, 2/3 étaient des surfaces toujours en herbe ou des surfaces cultivées avec des plantes fourragères. Les grandes cultures couvraient 20% des surfaces en mode de production biologique et les cultures pérennes (vigne et arbres fruitiers) entre 6 et 7%. L’année 2008 a été marquée par une forte augmentation des surfaces en vignes, qui confirme les tendances observées en 2007. Les PPAM (Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales), les légumes frais et les fruits ont aussi des dynamiques de forte progression. On note également la progression significative des céréales (+11,8%), qui intervient après un certain calme voire des baisses depuis 2005. Cette dynamique est en cours d’amplification grâce notamment aux relèvement des plafonds ou aux déplafonnements des aides à la conversion dans certaines régions en 2009.


Sources : Agence Bio


Les productions animales en hausse

Après le maintien, voir le tassement des cheptels en 2007, l’année 2008 se présente avec une hausse du nombre d’animaux bio en particulier pour les bovins laitiers et allaitants.

 


Ruminants biologiques :
les cheptels s’accroissent Le nombre de bovins certifiés progresse de près de 3%. Cette progression est plus marquée pour les bovins laits (+3,7%) que les bovins viandes (2,1%). Les vaches allaitantes et les vaches laitières biologiques représentaient 1,5% du cheptel national. Le nombre de brebis biologiques a progressé de 1,4% en 2008, avec par orientation :
● une augmentation du nombre de brebis lait (+12,6%), soit une progression similaire à celle enregistrée en 2007/2006, soit +15%,
● un ralentissement de la diminution du cheptel de brebis viande (-1,4%), après 2 années de net recul (-10,7% en 2006/2005 et -5,1% en 2007/2006).
Le nombre de chèvres en revanche chute de façon importante (-22%), et demeure l’exception dans cette tendance haussière généralisée chez les ruminants. Des expertises sont en cours pour valider le chiffre et identifier les éléments d’explication, sachant que le nombre d’élevages caprins bio augmente.


Repli des truies après la forte progression en 2007
Repli du nombre de truies, avec toutefois une stabilité du nombre d’élevages et un nombre d’animaux supérieur à toutes les années précédentes, excepté 2007.


Les volailles bio en progression
Le nombre de poulets de chair et de poules pondeuses certifiés a augmenté respectivement de 17,1% et 5,2% en 2008 par rapport à 2007. Les poules pondeuses comme les poulets biologiques représentaient 4% de la production nationale.

Lire aussi :