Repères

Compléments alimentaires : +2,27% en 2011

sept -oct 2012

Selon l’étude du Synadiet, pour la première fois depuis 2008, le marché des compléments alimentaires français a che une croissance de +2,27% par rapport à 2010 en atteignant un chi re d’a aires de 991 M€ (sorties consommateurs). Tous les indicateurs des circuits sont passés au vert, excepté pour les parapharmacies : les évolutions sont comprises entre 1% de croissance pour les magasins spécialisés et les GMS, 3% pour la vente à distance et 3,9% pour les pharmacies. La pharmacie reste le premier circuit de vente de compléments alimentaires en France, représentant 60% du poids total.

 

Répartition des principaux segments de vente par circuit de distribution et par fonction


1- Les principaux segments de vente en pharmacie(1)

En pharmacie, les segments de marché les plus fortement contributeurs à la croissance sont « stress/sommeil », « défenses immunitaires », puis « toniques », et «reminéralisants et urinaire».
La forte croissance du segment « stress/sommeil » s’explique notamment par le déremboursement du magnésium, à la suite duquel une partie des ventes de médicaments a été reportée sur

 des compléments alimentaires. Le segment des « défenses immunitaires » progresse grâce aux nombreuses off res arrivées sur le marché depuis 2 ans (plantes, probiotiques, etc…). Les principaux segments faisant diminuer le chiff re d’aff aires global du marché sont : « minceur», « beauté/solaires », « ménopause » et « ophtalmologie ». Toutefois, « Minceur » et «beauté/solaires » présentent une décroissance beaucoup moins forte qu’au cours des 4 dernières années. L’off re tend à se concentrer. Le marché de la pharmacie est globalement très atomisé : les 3 principaux segments (« minceur », « Tonique» et « défenses immunitaires ») représentent moins de 50% du marché.
(1) Source IMS

 

2- Les principaux segments de vente en parapharmacie (1) (a)
Sur ce circuit de distribution, les segments "minceur", "beauté", "peau" et "solaires", représentent historiquement l’essentiel du marché (2/3 du marché en 2010). Or, ces segments sont en régression sur tous les circuits depuis 2007. Si la régression s’atténue sur les autres circuits, ce n’est pas le cas en parapharmacie où la minceur réalise -18% par rapport à 2010 et la beauté -9% par rapport à 2010.

3- Les principaux segments de vente en GMS (3)
En GMS (Grandes et Moyennes Surfaces), les linéaires libre service reviennent quasiment tous à la croissance, excepté sur le segment de la minceur. Toutefois, la "minceur", avec -2,9% par rapport à 2010, semble reprendre après 4 années très diffi ciles. La forte croissance "bien être" est due aux produits "circulation" et "sommeil" intégrés à ce segment. "Minceur" et "tonus" représentent 65% du marché.

 

SYNADIET est le Syndicat National des Compléments Alimentaires
Depuis plus de 60 ans, ce syndicat professionnel indépendant, rassemble les acteurs du marché des compléments alimentaires. En 2012, avec plus de 200 adhérents (90% des professionnels) regroupant des fabricants, fournisseurs d'ingrédients, distributeurs, façonniers, consultants et prestataires, SYNADIET se pose comme l’acteur incontournable de ce marché.
Les missions de cette association professionnelle sont axées sur la promotion et la représentation de la profession auprès des instances réglementaires françaises et européennes, l'accompagnement de ses adhérents dans l'application de la réglementation et des exigences qualité et sur la reconnaissance et la valorisation des compléments alimentaires comme partie intégrante d'une politique de bien-être et de mieux-être.
Renseignements : www.synadiet.org