La bio se développe sur tous les fronts…

Selon les dernières données de l’Agence bio, « en France, la bio se porte bien et continue de progresser ». En effet, en 2014, le marché bio a augmenté de +10 % par rapport à 2013, pour atteindre 5 milliards d’euros. Côté production, la barre des 1,1 million d’hectares de terres bio a été franchie en 2014 et le nombre de fermes a également augmenté de +4 %, pour atteindre près de 26 500 exploitations. Cet élan concerne tous les niveaux de la filière : le nombre de transformateurs et de distributeurs a ainsi enregistré une hausse de 3 % entre 2013 et 2014, pour s'élever à près de 13 000 entreprises exerçant en bio.

Entreprises bio : créatrices de croissance et d’innovations pour l’économie française

Dans un contexte économique peu réjouissant, le secteur des produits biologiques tire son épingle du jeu. En effet, d’après l’étude inédite menée par Asterès pour NATEXBIO, les entreprises de transformation bio ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires bio de +14% en 2013, pour atteindre 2,86 milliards d’euros en sortie de production. Une très belle performance dans un contexte de stagnation du PIB à +0,4%. La première partie dans ce numéro.

Près de 6 consommateurs sur 10 consomment de la viande bio…

Fruits, légumes, crèmerie, pain, vin, produits d’entretien, cosmétiques… les produits bio font désormais partie intégrante du quotidien des consommateurs. Mais, qu’en est-il de la viande bio ? Alors que la viande occupe une place de choix dans notre alimentation, on l’associe encore trop rarement au mot « bio ». La Commission Bio d’INTERBEV, l’Interprofession de l’élevage et des viandes, a réalisé une étude en mars dernier en collaboration avec l’IFOP, auprès d’un échantillon de 1 044 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sur la consommation et la perception de la viande bio en France…

Production bio française à mi-2015 : la croissance continue…

Fin juin, 28 621 fermes exerçaient leurs activités en bio, soit 6% des fermes françaises. Elles représentaient 68  000 emplois*, soit 7% des emplois agricoles de France. D’ici la fin de l’année, on estime que 1,25 million d’ha de terres seront cultivés en bio, dont plus de 200 000 ha en conversion, soit, respectivement, +10% et +40% vs 2014, ce qui traduit le dynamisme de la bio en France.

En France et dans le reste de l’Europe : un marché toujours en croissance

Que cela soit en France ou dans le reste de l’Union européenne, la croissance reste au rendez-vous. En effet, même si tous les chiffres sur l’évolution du marché bio ne sont pas toujours disponibles chez certains de nos voisins, on constate déjà une progression de 8 à 10% à mi 2015 dans les pays leaders.

Entreprises bio : créatrices de croissance et d’innovations pour l’économie française (suite)

Après avoir présenté dans notre numéro précédent les premiers résultats de l’étude menée par Asterès pour NATEXBIO sur les entreprises de transformation bio, sur différents points comme le chiffre d’affaires, l’emploi, les capitaux, la marge nette et les investissements, nous abordons dans cette deuxième partie d’autres éléments comme les exportations et la croissance…

Viande bio : une croissance remarquable

Les chiffres publiés par la Commission Bio d’INTERBEV montrent que la filière viande bio s’inscrit dans une réelle dynamique positive. En effet, grâce à une disponibilité en animaux bio accrue en 2014, elle a pu développer ses ventes et augmenter ses volumes abattus de +10 %. Cela représente une évolution notable pour la filière et de belles perspectives pour l’avenir…

Compléments alimentaires : un marché qui confirme son dynamisme en 2014

Selon le syndicat Synadiet qui regroupe 90% de la profession des compléments alimentaires en France, le marché français des compléments alimentaires aurait connu une croissance de 6,4% en 2014. Le chiffre d’affaires total du secteur aurait atteint 1 481 millions d’euros. Avec 51% des achats en valeur, la pharmacie reste le premier circuit de distribution. Toutefois, ce sont les circuits spécialisés qui ont enregistré la plus forte croissance avec +9,2%.

Les produits sans allergènes s’ imposent de plus en plus…

Dans son étude intitulée, « Le marché des produits pour allergiques et intolérants alimentaires - Produits sans gluten, à base de soja et laits délactosés : potentiel de croissance et positionnements porteurs à l’horizon 2016 "», XERFI démontre la montée en croissance de ce type de produits. Les chiffres de 2014 d' IRI sur le sans gluten, semblent bien confirmer cette tendance.

La bio en France en 2014

Un marché à +10% ...