NUMERO :

CÉRÉCO : Les céréales bio pour le petit-déjeuner depuis plus de 25 ans

Le site de Domagné a été conçu dans le respect le plus strict des normes de l’éco-construction.

Trois sites de production

Fabricant de céréales biologiques 100 % bio pour le petit déjeuner, Céréco est engagé depuis plus de 25 ans dans une démarche Qualité en se concentrant sur un objectif principal : fabriquer des céréales biologiques pour le petit déjeuner saines et sures pour les consommateurs. Cet engagement passe par une maîtrise de la filière d’approvisionnement et par la maîtrise et l’optimisation du process global de production, dans le respect de l’environnement.

Céréco c’est une démarche globale : grâce à ses partenariats avec ses fournisseurs, l’entreprise contribue au développement de l’agriculture biologique depuis ses débuts. Ses produits à la marque Grillon d’Or sont vendus exclusivement dans le circuit bio. Ils sont fabriqués en France sur trois sites de production, en Ille-et-Vilaine, dans la Manche et dans les Deux-Sèvres. Le principal est celui d’Ille-et-Vilaine, à Domagné, où œuvrent 110 des 160 salariés de l’entreprise.

Gérard Le Goff, fondateur de Céréco, les « céréales écologiques ».

Spécialiste des céréales, Céréco propose une large gamme de produits de qualité, sains, savoureux et gourmands, mais aussi adaptés à des régimes particuliers, orientés « santé » comme le sans gluten. Les principales familles de produits sont les céréales et flocons de céréales, les céréales pour petit déjeuner (mueslis, mueslis croustillants, céréales pour enfants, corn flakes…), les galettes de céréales, les tartines craquantes, les biscuits et en-cas.

Un four à bois pour produire les premiers mueslis

La société Céréco est née de la volonté de Gérard Le Goff, qui avait repris en 1986 une exploitation agricole à Domagné. Après avoir commencé à cultiver des céréales en agriculture biologique, il sort en 1989 ses premiers 500 g de mueslis bio de son four à bois de la ferme, qu’il vend sur les marchés de la région rennaise et dans les magasins bio qui apparaissent à l’époque.

De ses racines, la société a gardé un attachement fort pour les produits « authentiques ».

De ces racines, la société a gardé un attachement fort pour les produits « authentiques », avec notamment l’utilisation de céréales qui tendent à se raréfier, ce qui participe à la préservation de certains espèces agricoles, comme l’épeautre, le seigle, le sarrasin…
Dans chaque gamme de produits, Céréco propose des recettes traditionnelles comme le Krounchy nature ou les flakes de sarrasin. Dans la gamme de biscuits, on trouve aussi des recettes régionales traditionnelles, comme les galettes normandes.

Les recettes sont créées en interne par un ingénieur R&D, dont les compétences techniques approfondies permettent de proposer des produits aux qualités gustatives reconnues. Des qualités qui proviennent également du fait que le service R&D de Céréco est particulièrement sensible aux questions scientifiques et à la connaissance des matières et des procédés. Ces connaissances sont d’autant plus importantes dans l’univers de la Bio, car toutes les questions techniques ne peuvent pas se régler par l’ajout d’additifs ou l’utilisation de traitements chimiques. Pour conserver un produit conventionnel, par exemple, il suffit d’ajouter un conservateur. En bio, il faut comprendre les mécanismes de dégradation pour les contenir.

Chocolune et Krounchy Epeautre Chocolat noir, élus parmi les « Meilleurs Produits Bio » en 2017.

Les produits Céréco ont été récompensés à plusieurs reprises aux Meilleurs Produits Bio : Super Flakes Fruits rouges en 2015, Ka’ré Sans gluten, Ki’kroc Sarrasin sans gluten et Krounchy Praliné en 2016 et enfin Krounchy Epeautre Chocolat noir et Chocolune en 2017.

Origine française privilégiée

Garantir une alimentation saine et équilibrée aux consommateurs, cela commence par l’utilisation de matières premières nobles et de qualité, ce qui permet aussi en même temps d’offrir une alimentation gourmande et source de plaisir. Depuis ses débuts en 1989, Céréco produit des céréales 100 % bio sans additifs et sans arômes (même bio).
L’aspect santé passe également par le fait de proposer des produits sans gluten ou des mueslis riches en fibres. Le côté gourmand, pour toute la famille, ce sont par exemple les mueslis croustillants. Et l’existence de formats familiaux, ainsi que d’une offre vrac, permet à chacun de se servir selon ses besoins.

Nobles et de qualité, cela signifie que les services Achats et Qualité de l’entreprise travaillent conjointement avec les filières partenaires pour sourcer et suivre au plus près les approvisionnements des matières premières. Une traçabilité amont est mise en place avec des cahiers des charges, des audits fournisseurs… L’origine française est privilégiée et pour le sucre, le cacao et le chocolat et certains fruits secs, Céréco se tourne vers des filières issues du commerce équitable.

Une partie des produits est vegan mais sans arborer néanmoins de logo particulier. Les références sans gluten de la marque sont certifiées AFDIAG.
Le système qualité de Céréco est basé sur la méthode HACCP et 2 des 3 sites de fabrication sont certifiés IFS.

Depuis juin 2015, Céréco est certifié « Bioentreprise durable ». Cette démarche permet de valoriser ses efforts en tant qu’entreprise engagée dans l’agriculture biologique et de répondre aux exigences réglementaires croissantes mais aussi aux attentes des consommateurs et de la société en matière d’environnement, de santé et de pratiques sociales.

Fabrication des Ka’ré fourrés.

Transparence dans tous les sens du terme

Depuis toujours, Céréco a privilégié l’emballage en sachet transparent pour éviter le suremballage. L’emploi quasi exclusif d’un film « cristal » est pour la marque un gage de qualité et de transparence, dans tous les sens du terme.
L’entreprise soutient également le développement du vrac en proposant à ses clients de nombreuses références en gros conditionnement. Quant aux cartons d’emballage, ils proviennent uniquement de carton recyclé.
Au niveau interne, afin de limiter au maximum son impact environnemental, Céréco travaille depuis plusieurs années à l’amélioration continue du tri de ses déchets et a mis en place des filières de recyclages spécifiques (organiques humides, organiques secs, emballages…).

Aujourd’hui plus de 50 % des déchets sont recyclés, en partant vers des filières de valorisation : les déchets organiques sont destinés en partie à l’alimentation animale et ce qui ne peut être valorisé part vers la méthanisation. Tout ceci lui permet de maintenir une quantité de DIB (déchet industriel banal : ensemble des déchets non inertes et non dangereux) stable proportionnellement à la croissance de son activité.

À Domagné, site phare du groupe, Céréco a conçu un bâtiment particulièrement respectueux de l’environnement : construction et isolation avec des matériaux écologiques (bardage et charpente en bois, isolation en chanvre, enduit de chaux, murs en briques) et mise en place de panneaux photovoltaïques sur 1 360 m² de toiture. L’entreprise contribue ainsi au développement d’énergie verte via la production d’énergie solaire.
En 2008 déjà, Céréco a reçu l’Oscar du développement durable régional pour la continuité dans sa démarche.

Partager la valeur créée sur son territoire

Depuis le début, Céréco a mis en place une politique de proximité et de solidarité avec ses fournisseurs, travaillant avec des groupements de producteurs et transformateurs locaux 100 % bio qui lui livrent les céréales et autres produits du sol. La société s’engage notamment avec eux de manière triennale sur des prix et des volumes annuels garantissant une juste rémunération aux agriculteurs, participant ainsi au développement de l’agriculture bio française.

Production des galettes de riz nappées.

Céréco contribue aussi au maintien et au développement de l’emploi sur son territoire, à travers les recrutements souvent très locaux. Avec la reprise de la biscuiterie Rouger, dans le Cotentin, qui était en liquidation judiciaire, 25 emplois ont pu être préservés sur leur lieu de travail initial. Grâce au développement de l’activité, ils sont aujourd’hui 45 salariés.
Céréco soutient aussi ses parties prenantes par la participation, y compris financière, à des projets de producteurs ou de salariés. La société a par exemple co-investi, avec ses partenaires fournisseurs, dans un silo de stockage de céréales bio en Poitou-Charentes. Elle est également intervenue financièrement pour accompagner le démarrage d’un projet de magasin bio porté par l’un de ses anciens salariés. Grâce à toutes ces actions, Céréco partage la valeur créée sur son territoire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here