NUMERO :

DANIVAL : Créateur culinaire

Les hommes et les femmes qui chaque jour « font » Danival partagent la passion pour le Bio, les terroirs et les saveurs.

La saveur du « fait-maison »

Depuis 1990, Danival développe des gammes bio à consommer partout, pour tous les repas et pour tous les membres de la famille. Le « bien manger » est sa raison d’être.
Danival exerce son talent de cuisinier de produits alimentaires en conserves dans de nombreux domaines : épicerie salée ou sucrée, avec une large variété de recettes qui va des plats cuisinés aux purées de fruits, mais aussi produits japonais (sauces soja et misos) et sels naturels non raffinés.

Cette diversité est une vraie marque de fabrique, soigneusement cultivée au cours de plus de 25 ans de création culinaire. Danival est le partenaire du bio et du bon dans tous les foyers, avec des recettes qui ont la saveur du « fait-maison », le temps passé en cuisine en moins. Produits à la fois gourmands et pratiques, ils sont faciles à transporter et volontiers nomades, pour tous les consommateurs, des plus « toqués » aux plus pressés.

Les gammes sont disponibles en exclusivité dans les magasins bio, réseau dans lequel Danival est le leader des purées de fruits et des plats cuisinés qui y sont vendus.

Un chef cuisinier issu de la restauration gastronomique

Jérôme Alléard,
Chef cuisinier de
Danival depuis 2002.

Chez Danival, on cultive le goût : celui pour le Bio, les terroirs, les saveurs et la découverte. Toutes les recettes – 15 nouvelles chaque année – sont élaborées par une équipe de cuisiniers sous la houlette d’un responsable R&D lui-même chef cuisinier : Jérôme Alléard. Présent dans l’entreprise depuis 2002, il a travaillé auparavant pendant 8 ans dans la restauration gastronomique.

Ces recettes sont faites comme à la maison, c’est-à-dire simples, tout en étant le fruit d’un travail de fond : cela peut prendre en effet entre 6 à 12 mois pour en développer de nouvelles et les commercialiser, avec en moyenne 10 dégustations pour sélectionner celles qui sont retenues.

Ancien moulin à farine, le Moulin d’Andiran érigé en 1729 est aujourd’hui le siège de Danival.

Dans un souci d’amélioration continue, Danival propose des tests produits à ses consommateurs sur son site internet et sur sa page facebook pour récolter l’avis de 120 consommateurs et s’assurer que les produits sont conformes à leurs attentes. 6 mois après le lancement, le succès de la recette est évalué, par consultation de l’avis de l’équipe commerciale et marketing. Les produits sont également dégustés à chaque fabrication pour s’assurer de leur conformité (goût, odeur, texture, taux de sel, etc.).
Ligne importante dans la gamme, les misos sont fabriqués de façon traditionnelle et artisanale dans un atelier spécifiquement dédié (la « Miso Factory »), par un brasseur de miso respectant le savoir-faire ancestral japonais.
Illustrant le savoir-faire de conception de Danival, la purée 100 % France Pomme & Mirabelle a été récompensée aux Meilleurs Produits Bio 2017.

Des ingrédients français avant tout

Pour les matières premières, Danival favorise autant que possible l’utilisation de produits frais tout au long de l’année, avec une priorité donnée à celles d’origine locale ou françaises quand cela est possible, et donc aux circuits courts, dans le cadre de partenariats équitables avec les producteurs. Près de 35 % des approvisionnements sont issus de l’agriculture bio française.

Danival sélectionne aussi le meilleur des terroirs à travers des productions locales (bœuf d’Aquitaine, pomme française) et même certifiées : pruneaux d’Agen IGP, parmesan Parmigiano Reggiano AOP, Emmental AOP.

Ces matières premières sont toutes issues de l’agriculture biologique, avec un contrôle étroit de leur conformité. 11 filières bio ont été mises en place, représentées par 30 agriculteurs en France : légumes du soleil, courges et potimarrons, betteraves, légumineuses, quinoa, soja, orge, pomme, coing, pruneaux, bœuf. Pour la filière des légumes du soleil par exemple, certifiée Biopartenaire®, les relations entre Danival et ses producteurs partenaires sont encadrées par des contrats de culture sur 3 ans, à des prix garantis. Au total, 6 matières premières proviennent de filières labellisées Biopartenaire® (Nord-Nord) et 2 autres de filières équitables, sucre de canne et cacao. Le sel de Guérande est certifié Nature & Progrès. Par ailleurs, toutes les viandes (bœuf, poulet, porc, etc.) sont d’origine française.

Danival s’interdit par ailleurs d’utiliser des colorants, des arômes, des acidifiants, de l’huile de palme, de l’huile hydrogénée, etc.

Tous les produits Danival sont certifiés par Ecocert et bénéficient de la marque AB et du logo Bio Européen. Cette certification est pour Danival à la fois un gage de qualité apporté aux consommateurs et un engagement fort pour le respect de l’environnement.
17 produits sont certifiés sans gluten (AFDIAG) et 12 produits sont labellisés Biopartenaire®.

Emballages et déchets : la rigueur

Danival limite les suremballages et utilise autant que possible des bocaux en verre 100 % recyclables, des emballages sans chlore, bisphénol A ni phtalates, ainsi que des cartons recyclés et recyclables imprimés avec des encres végétales.

La gamme des légumes cuisinés Danival, certifiée Biopartenaire depuis 2011.

Les emballages souples plastiques (Doypacks®) pour les produits « nomades » présentent un bilan carbone équivalent au Tetra Pak® mais ne sont aujourd’hui malheureusement pas collectés via les systèmes de recyclage classiques. Il en est de même pour les emballages plastiques de salades et plats préparés ou, les coupelles plastiques de compotes et de purées de fruits. C’est la raison pour laquelle Danival finance Terracycle depuis 2015, un programme de collecte et de recyclage, avec Lima – entreprise appartenant au même groupe – pour tous ces emballages dits « non-recyclables ».

Pour les matières premières, Danival favorise autant que possible l’utilisation de produits frais tout au long de l’année.

La société Terracycle (www.terracycle.fr) s’occupe de récupérer ces emballages plastiques et de réutiliser leur matière première pour leur redonner vie dans d’autres fabrications. Les consommateurs sont invités à ramener leurs emballages plastiques vides, peu importe la marque, dans leur magasin bio habituel (110 points de vente participent à ce jour au programme Terracycle) ou peuvent envoyer sans frais leurs emballages vides par la poste.
Un tri des déchets a bien sûr également lieu sur le site de Danival, depuis les sachets souples non utilisés jusqu’aux équipements personnels de protection, en passant par les mégots. En 2016, grâce à cette démarche, près de 5 tonnes de déchets qui auraient été incinérés ou enfouis ont été recyclés.

L’entreprise a aussi développé le recours aux énergies renouvelables, avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit de ses cuisines. Un investissement a également été fait dans une station d’épuration écologique pour gérer les effluents et recycler les eaux usées. Fin 2016, une étude énergétique de l’usine a été réalisée, afin de prévoir les futurs investissements pour réduire la consommation d’eau et d’énergie.

Améliorer, ensemble

Le travail de groupe est une règle de base chez Danival. L’entreprise veille à assurer la polyvalence et l’employabilité de ses collaborateurs : en 2016, 59 % d’entre eux ont suivi au moins une formation en cours d’année. Les résultats financiers sont suivis mensuellement et partagés trimestriellement avec l’ensemble des salariés. Et c’est mensuellement que les mises au rebut, taux de réclamations et performances industrielles sont suivis et partagés avec la totalité du personnel, dans un but d’amélioration.

Miso et Shoyu, les deux ânes gascons mascottes de Danival.

L’éthique sociétale de Danival se traduit par ailleurs par de nombreuses actions. Les produits déclassés sont par exemple offerts à la banque alimentaire et à d’autres associations. L’entreprise est aussi est fière de sponsoriser le film « Zéro Phyto 100 % Bio » réalisé par Guillaume Bodin, destiné à interdire les pesticides dans les espaces publics, et à introduire des repas bio dans la restauration collective. Danival a également sponsorisé un livre sur le miso paru aux éditions Sud-Ouest.

Danival est labellisée « Bioentreprise durable » depuis octobre 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here