NUMERO : Janvier-Février 2015

Des aronias de toutes les couleurs…

LES ARONIAS ROUGE / NOIR / POURPRE (Aronia arbutifolia / Aronia melanocarpa / Aronia prunifolia)

L’aronia est un genre d’arbuste à feuilles caduques de la famille des Rosaceaes. Très rustique, il ressemble au sorbier, apprécie des sols un peu acides et peut supporter des températures de – 35°C. En Russie, le botaniste Iwan Michssrine (1855-1935) a réalisé les sélections que nous connaissons aujourd’hui.

 

 

Qualités alimentaires et vertus thérapeutiques :

L’aronia est qualifié de superfruit car :

● Riche en anthocyanines réputées pour leurs propriétés antioxydantes qui protègent les cellules de l’organisme contre les phénomènes de l’oxydation et du vieillissement.
● On peut remarquer le score ORAC tout à fait exceptionnel de la baie d’aronia, bien supérieur au cassis, à la myrtille, aux mûres, aux framboises et baies de goji, aliments fonctionnels de grande valeur nutritionnelle et thérapeutique.
● Apport important de vitamines A, B1, B2 et C, acide folique (vitamine B9), vitamine K (coagulation sanguine), vitamine. E (protection cellulaire, circulation), flavonoïdes et fibres,

 

Potassium, Zinc, Fer et Manganèse sont bien présents.

●  Reconnu efficace pour neutraliser les radicaux libres, corrige la faiblesse des défenses immunitaires et présente une action antivirale contre le virus A de la grippe
● Diurétique, détoxifiant, hypoglycémiant, anti-inflammatoire
● Suggéré pour combattre les dommages de la peau provoqués par le soleil
● Inclus dans la diète anti-âge, préventif du cholestérol, des maladies neurodégénératives, de la dégénérescence maculaire

 

L’aronia a été souvent utilisé comme colorant alimentaire naturel ou comme condiment avant que ses vertus alimentaires et thérapeutiques soient reconnues.

 

Les états et troubles de santé pouvant bénéficier de l’aronia

● Cholestérol sanguin élevé,
● sénilité, vieillissement prématuré
● Insuffisance immunitaire, allergies
● Perturbation de la circulation sanguine et pression artérielle instable
● Troubles du foie, de la vésicule biliaire
● Cancers du côlon, du sein
● Effets toxiques de la chimio ou de la radiothérapie
● Intoxication par les métaux lourds, les amalgames
● Scarlatine, rougeole, grippe
● Hyperglycémie (200 ml de jus/jour permettent de baisser durablement la glycémie au bout de 3 mois).
 

Mode de consommation

● L’aronia se consomme frais, séché, en confiture, en jus ou en mélange avec d’autres fruits…
● On consomme en «entretien» : 10 à 15 baies sèches par jour (comme des raisins secs) que l’on fait tremper la veille       

Jean-Claude Rodet

Nutrithérapie

"Choisir nos aliments pour prévenir et guérir  nos maux".
Selon l’enseignement d’Hippocrate, les propriétés
thérapeutiques des aliments offrent le lien entre
la médecine et la cuisine.

Il ne faut pas confondre nutrition, diététique
et nutrithérapie. Cette dernière propose une
information sur la qualité biologique des aliments,
la relation entre l’agriculture et la santé et surtout
les propriétés thérapeutiques des aliments.

En choisissant nos aliments, il est possible
d’atténuer ou parfois même de faire disparaître
les allergies, améliorer sa mémoire, ne plus souffrir
d’infections urinaires, retrouver une santé cardiaque
normale.

La composition de l’assiette est un facteur essentiel
de notre équilibre physique, psychique et émotionnel.

Auteur : Jean-Claude RODET

Parution : mai  2013

Livre : 15 x 22.5 cm – 347 pages

Editeur : Médicis – ISBN 978-2-85327-461-6

Renseignements : www.dervy-medicis.com