NUMERO : Janvier-Février 2015

DOSSIER : Distribution spécialisé – Bilan 2014 – La perception des magasins

La praticité du magasin

Quel est votre avis sur les caractéristiques générales des magasins bio que vous fréquentez ?
 

 

La proximité du magasin est la caractéristique la plus importante sur le registre de la praticité. Elle est également la seule à hériter d’un diagnostic négatif, en effet la note de performance sur ce critère est de seulement 7,5/10, c’est le signe qu’il existe de la part des consommateurs une attente de lieux de vente plus nombreux !

*Le diagnostic consommateur résulte de la comparaison entre la note d’importance et la note de performance sur le critère. Neutre, il n’y a pas ou peu de différence entre les deux notes, « point faible » le niveau de performance est largement en deçà du niveau d’importance, « point fort » le niveau de performance est au-dessus du niveau d’importance.
 

 

Attente et perception à l’égard de 5 rayons

Voici 5 RAYONS qu’il est possible de trouver en magasin bio, pour chacun d’entre eux, indiquer l’importance qu’il a pour vous et votre niveau de satisfaction.

On retrouve l’habituelle priorité accordée aux rayons fruits et légumes et à la distribution en vrac.

Le rayon cosmétiques et les compléments alimentaires sont moins prioritaires.

La cave n’est pas au cœur des attentes de la clientèle en magasin bio.

On voit que le diagnostic client est inversement proportionnel à l’importance de l’attente.

Le retour client est moyennement satisfaisant pour les 5 rayons avec des notes de performance qui vont de 6,5 à 7,5/10.

Si ces notes peuvent suffire à l’attractivité des magasins dans la plupart des cas, pour le rayon fruits et légumes d’être légèrement bon n’est pas suffisant, il se doit d’être excellent et atteindre un objectif de satisfaction de 9/10, seule note à la hauteur de l’importance de l’attente.

Le diagnostic positif de l’espace « cave » est à apprécier en fonction de la faible importance de l’attente (4,8/10). La note de performance 6,4/10 est basse, mais le client moyen n’accorde à ce rayon qu’une attention distante, ce qui ne l’empêche pas de noter la performance du rayon !