NUMERO : Juillet-Août 2015

DOSSIER : Les huiles essentielles – L’aromathérapie en pratique…

En cuisine :

  • H.E. de Basilic grand vert (Ocimum basilicum grand vert), 1 goutte dans les salades de légumes.
  • H.E. d’Origan (Origanum vulgare), 1 goutte dans vos sauces à salade pour renforcer votre système immunitaire tout en parfumant vos assaisonnements.
  • H.E. de Citron Bigaradier (Citrus aurantium aurantium),1 goutte dans les salades de fruits.
  • H.E. de Cannelle (Cinnamomum verum), 1 goutte dans les gâteaux et desserts.

Pour la digestion :

  • H.E. de Menthe poivrée (Mentha x piperita) : pour les insu sances hépato pancréatique, indigestion, céphalées, dyspepsies, vomissements.
  • H.E. d’Anis étoilé (Illicium verum) : huile tonique stimulante, antispasmodique indiquée pour les dyspepsies, aérophagie, aérocolie, entérocolite spasmodique.
  • H.E. de Fenouil (Foeniculum vulgare) : carminative, stomachique, apéritive (augmente les sécrétions digestives). Indiquée en cas de dyspepsie, gastralgie, colite spasmodique, aérophagie,  atulences, indigestions…

Pour les enfants :

  • H.E. de Sapin baumier (Abies balsamea) : connue pour ses propriétés antiseptiques, antispasmodiques, elle est indiquée pour les infections des voies respiratoires (sinusite, rhinite en particulier), solution royale en aérosol pour aider à limiter la contagion de la grippe.
  •  H.E. de Ravensara (Ravensara aromatica) : huile puissamment anti-infectieuse, antivirale et fortement expectorante, c’est-àdire indiquée en cas de grippe, de zona, de mononucléose infectieuse. Cette huile est d’une tolérance cutanée excellente.

Pour la peau :

  • H.E. Épinette rouge (Picea rubens) ou Épinette blanche (Picea
    glauca) : utilisées surtout dans les processus in ammatoires, elles
    présentent un intérêt dans le traitement du psoriasis.
  • H.E. de Lavandin (Lavandula burnati) : connue pour ses propriétés ammatoires, antalgiques, anti-infectieuses, cette huile est renommée pour maitriser les dermatoses infectieuses, allergiques, cicatricielles, escarres, ulcères variqueux, plaies, brûlures, prurits.
  • H.E. de Pin blanc (Pinus strobus) : ce conifère de l’Est du Canada produit une H.E. recommandée dans les cas de bronchites, de sinusites, d’asthme. L’H.E. possède aussi des propriétés peu connues pour le système cutané : coupures, piqures, blessure. L’H.E. est anti-inflammatoire, antifongique et antiseptique et doit faire partie de la pharmacie naturelle de toute la famille.

Pour la détox (du printemps) ou le nettoyage de l’automne (pré hivernal) :

  • H.E. de Citron (Citrus limon) : ses propriétés anti infectieuses, antiseptiques, antivirales sont remarquables pour la désinfection de l’atmosphère de la maison et prévenir les maladies contagieuses. Par ailleurs, le citron est réputé pour son e et de draineur des organesémonctoires (une goutte d’H.E. dans une c. à c. de miel de tilleul au printemps ou dans une c. à c. de miel de sarrasin à l’automne).
  • H.E. de Sapin baumier (Abies balsamea) : connue pour ses propriétés antiseptiques, antispasmodiques, l’H.E. est indiquée pour désintoxiquer avant la saison hivernale et prévenir les infections des voies respiratoires. Excellent stimulant des glandes surrénales, l’H.E. remplit vraiment le double rôle de draineur toxinique et antiseptique pour limiter les contagions grippales.

Pour la tranquillité estivale :

  • H.E. de Citronnelle (Cymbopogon citratus) : connue pour ses propriétés
    répulsives des moustiques (e et insectifuge), pour se protéger
    des insectes piqueurs sans les risques que représentent les insecticides
    contenant du Deet*

*Deet : ingrédient neurotoxique (une molécule chimique hautement toxique si elle est absorbée par la peau, les voies respiratoires ou si elle est avalée).

 

Pour le confort hivernal :

● H.E. de Ravensara aromatique (Ravensara aromatica) : puissanteanti-infectieuse, antivirale et antibactérienne. Elle est parmi les meilleures pour prévenir les grippes, pharyngites, sinusites, bronchites et mononucléoses.

● H.E. Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus) : une des plus puissantes H.E. antimicrobienne, antibactérienne, antivirale, antifongique, elle prévient toutes les infections qui peuvent survenir en hiver.

● H.E. de Pruche (Tsuga canadensis) : contre les bronchites, grippes, spasmophilies, toux spasmodiques. En massage sur le dos ou la plante des pieds, pour stopper les infections virales ou bactériennes de l’hiver.

Jean-Claude Rodet