NUMERO :

ECOIDÉES : Bien plus que des idées : du concret équitable et durable

Mélanges variés de superfruits, sucre thnot du Cambodge, sucre de canne ou sucre de coco bio-équitable (une des plus fortes ventes nationales) : les produits Ecoidées sont le reflet des richesses du monde.

Une philosophie humaniste comme cadre

Ecoidées est une entreprise alsacienne, familiale et 100 % indépendante, de distribution de produits bio et écologiques, dont l’activité est centrée sur le sourcing de matières premières, plus précisément le sourcing direct auprès de petits producteurs du monde entier. Elle s’est fait connaître par son rôle pionnier dans l’importation de produits qui étaient auparavant peu voire pas connus du tout en France : souchet, mulberries, farine de pépins de raisin, bain japonais Yunohana, sucre de coco, baies de goji ou zéolithe clinoptilolite.

Les produits sont vendus sous la marque Ecoidées, mais aussi sous des « marques-concepts » comme Ethnoscience ou Biosagesse.

Pierre-Alexandre Huber au Cambodge. Ecoidées y soutient la scolarité de trois enfants, en parallèle au projet bio-équitable de production de sucre traditionnel khmer.

Fondée en 2002 par Pierre-Alexandre et Samia Huber, Ecoidées se distingue par une maîtrise des filières directes sur des références aujourd’hui incontournables de produits biologiques d’importation. Ecoidées s’engage fortement dans le développement de sa charte de responsabilité sociale et environnementale, tout en supervisant à l’international plusieurs projets bio-équitables. Au cœur même d’Ecoidées, une philosophie humaniste inspire une politique de gestion et de développement reposant sur les droits de chaque individu à être respecté dans son intégrité et sa singularité.

De ce fait, chaque domaine d’action d’Ecoidées se doit d’être en accord avec sa vision résolument solidaire par une mise en œuvre de moyens concrets : établissement de partenariats durables avec les fournisseurs, développement de projets en commerce équitable, participation et soutien d’actions dans les domaines sociaux, éducatifs, humanitaires ou autres, le tout dans le respect des hommes et de la terre conformément à l’esprit du bio au sens le plus large.

Bien vivre et travailler ensemble en harmonie

Pour faire mentir le vieil adage selon lequel les cordonniers sont les plus mal chaussés, la vie dans l’entreprise est en parfaite harmonie avec cette vision globale. L’équipe d’Ecoidées est constituée de 10 femmes et de 5 hommes, complétée par des stagiaires en alternance (BTS). La politique de non-discrimination de l’entreprise, image aussi de son ouverture naturelle vers le monde et les autres cultures, transparaît au travers des origines familiales des salariés : deux personnes sont d’origine turque, une d’origine algérienne, une d’origine marocaine et une autre d’origine malgache. Ecoidées emploie également une personne ayant le statut de travailleur handicapé.

Les salaires minimum sont supérieurs de 22,5 % au SMIC et majorés sur tous les postes, un 13e mois étant de plus accordé. Toute demande d’arrangement des horaires de travail en raison d’obligations familiales est considérée avec bienveillance, et les temps de pause sont supérieurs à ceux prévus dans la convention collective. Une attention particulière est portée à la sécurité, par une étude du site et par une formation des employés aux premiers secours, sélectionnés dans chaque pôle d’activité.

D’autres avantages faisant partie du « bien vivre et travailler ensemble » s’ajoutent à cela. Ecoidées prend ainsi en charge 50 % de l’abonnement à une salle de sport et le fourgon utilitaire de la société est en permanence à disposition des employés pour leurs besoins privés. Enfin, le terrain de 60 ares où l’entreprise est implantée est mis à la disposition de tout salarié voulant cultiver un jardin potager.

Production d’eau chaude solaire et véhicules hybrides

La même harmonie avec la vision et la mission globales de l’entreprise se retrouve dans ses infrastructures et ses activités locales. Les emballages recyclables sont privilégiés (kraft ou plastique de qualité alimentaire) et les étiquettes sont réalisées par une imprimerie certifiée Imprim’Vert (gestion des encres, rejets, engagement écologique). Le papier utilisé pour la gestion administrative est de même issu de papier recyclé. Ecoidées effectue aussi une compensation carbone auprès de la fondation Good Planet pour les déplacements obligatoires ainsi que pour certaines importations maritimes en grands volumes.

Samia Huber en Sibérie, avec des récoltants de pignons de cèdre.

Les déchets sont triés puis jetés dans une déchetterie proche. La production d’eau chaude sanitaire est solaire et les véhicules d’entreprises sont hybrides, excepté une fourgonnette. Les sites de conditionnements externalisés sont situés dans un périmètre inférieur à 80 km, à savoir d’une part un ESAT (atelier de travailleurs handicapés) et d’autre part la maison d’arrêt de Strasbourg.

Filières bio et filières bio-équitables

Le catalogue d’Ecoidées propose à la fois des produits bio et des produits bio-équitables, dont les filières ne reposent pas sur les mêmes problématiques. Dans le cadre des filières équitables, Ecoidées finance les projets dont la société est le porteur et participe alors à un soutien logistique. Concernant les filières bio, elles sont majoritairement contractualisées avec des volumes annuels obligatoires, étant donné le caractère saisonnier des récoltes. Le savoir-faire et l’ancienneté des partenariats d’Ecoidées permettent une efficacité et une sécurisation de ses approvisionnements, en permanente amélioration.

Ecoidées travaille sans intermédiaires ou avec des partenariats permettant l’optimisation des coûts d’importation.

Ecoidées travaille sans intermédiaires ou avec des partenariats permettant l’optimisation des coûts d’importation. Son activité reposant essentiellement sur le conditionnement de matières premières et non sur la fabrication de produits transformés, l’organisation générale de l’entreprise est simple, ce qui permet une politique de prix optimisée.

Des partenariats durables

Ecoidées met un point d’honneur à connaître les différentes parties prenantes de ses filières, en se rendant sur les lieux de culture et de transformation. Une grande importance est accordée aux notions de responsabilité sociale de ses fournisseurs, qu’ils soient ou non attestés équitables. La plupart des partenaires d’Ecoidées sont liés à l’histoire de l’entreprise depuis de nombreuses années et les relations avec eux sont particulièrement solides, stables et durables.

Agricultrices récoltant des racines de curcuma : projet bio-équitable au Kerala (Inde).

A l’instar de ce qu’elle fait elle-même de son côté, la société Ecoidées travaille avec des entreprises qui sont elles aussi impliquées durablement dans le développement de l’économie locale et fait en sorte de mesurer l’impact de leur politique de production sur l’environnement, les agriculteurs et leurs familles.

Dans le cadre des partenariats avec d’autres entreprises avec lesquelles Ecoidées collabore sur certains projets, la transparence absolue est de mise (facilitée par l’absence d’intermédiaires, comme déjà souligné) : visites sur le terrain et implication directe. Les produits d’importation sont testés en laboratoire agréé (détection des pesticides, par exemple) et pour certaines références une double analyse est effectuée : une sur le lot avant son expédition et l’autre de confirmation à sa réception sur le lieu de stockage d’Ecoidées.

« Tombés dans la marmite » de l’équitable

Ecoidées est une entreprise qui, à l’instar d’un célèbre guerrier gaulois, est « tombée dans la marmite » quand elle était petite. Ici, il ne s’agit cependant pas de potion magique, mais de commerce équitable.

Aujourd’hui, Ecoidées est impliquée dans plusieurs filières équitables Nord/Sud, notamment en Inde, au Cambodge, en Indonésie et aux Philippines. L’entreprise travaille avec des fournisseurs attestés ou en conversion, leur apportant dans certains cas et sans contrepartie les moyens financiers à leur certification ou à leur équipement. Ecoidées est de son côté certifiée « Responsable » (référentiel Ecocert ESR : Equitable, Solidaire, Responsable) sur plusieurs références, et son objectif est de continuer à les développer en privilégiant les filières bio-équitables existantes ou à créer.

Ecoidées est sponsor du 4L Trophy, organisé par l’association « Enfants du désert » acheminant du matériel scolaire au Maroc.

Ecoidées est également labellisée Biopartenaire et est aussi attestée par Ecocert « Entreprise Responsable », au niveau « Excellence », pour la mise en œuvre de sa charte RSE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here