NUMERO :

EKIBIO : fabricant 100 % bio et 100 % végétal

« Ekibio : Nous sommes les citoyens de la bio » : un nouveau slogan fort porté par une équipe engagée auprès du circuit spécialisé.
L’image a priori simpliste de la « petite graine » qui se développe pour donner au final une entreprise 100 % bio et 100 % végétale est inévitablement celle qui s’impose avec Ekibio. Car tout est effectivement parti de la graine de quinoa, pour aboutir trois décennies plus tard à un acteur majeur de la bio française. Une importance qui se traduit en 2017 par un changement de nom, pour affirmer encore plus fort les principes qui font vivre l’entreprise.

Au début fut le quinoa

1987 : année de naissance de la société Euro-Nat. Une création, fruit du parcours engagé d’un homme, Didier Perréol. Fils d’agriculteur, alors que peu de personnes croient à cette époque dans la bio, il est persuadé que c’est une voie d’avenir. Au début des années 80, il ouvre ainsi un, puis plusieurs magasins bio. Thierry Chiesa, aujourd’hui Directeur Général d’Ekibio, explique la suite de l’histoire : « Didier s’est rendu compte que les magasins bio avaient des besoins précis, auxquels il pouvait répondre en endossant un rôle de distributeur. Mais un distributeur ancré dans les valeurs liées à la terre, au monde agricole et rural d’où il est issu ».

Thierry Chiesa,
Directeur Général
d’Ekibio.

Arrive alors non pas un grain de sable, mais une graine végétale : Didier Perréol rencontre une paysanne qui lui fait lui découvrir le quinoa, plante traditionnelle cultivée depuis plus de 5.000 ans sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud, alors totalement inconnue en Europe : « Sa culture était restée authentique, sans les méfaits de l’industrialisation agricole, ‘‘bio’’ par essence. Sur l’Altiplano bolivien, Didier a également rencontré les populations qui la cultivaient, pour qui sa valorisation pouvait représenter une manière d’améliorer leurs conditions de vie difficiles. Ajoutez à cela d’excellentes qualités nutritionnelles (protéines, acides aminés, fibres…) et cela faisait du quinoa la traduction parfaite que Didier se faisait du monde d’aujourd’hui et de demain : une nutrition de qualité dans une société de partage ».

Le quinoa des producteurs boliviens, à l’origine du succès d’Ekibio.

Euro-Nat fut ainsi à l’origine de l’arrivée du quinoa en Europe, avec le montage d’une filière, la valorisation de cette céréale sous de nombreuses formes différentes et l’acquisition d’une expertise incontestable appliquée ensuite à d’autres céréales. Euro-Nat se développa ainsi jusqu’à devenir le Groupe Ekibio, fort de 4 marques essentielles, rappelées par Thierry Chiesa : « Priméal, la marque qui réenchante l’alimentation végétale en céréales et graines, Ma Vie Sans Gluten, l’experte qui décomplexe la consommation sans gluten, Pain des Fleurs, l’alternative au pain craquant et sans gluten, et Bisson, le savoir-faire biscuitier authentique ».

Au coeur de l’engagement d’Ekibio,  il y a la volonté de défendre un terroir agricole, des filières, une diversité biovégétale, ainsi que des engagements envers les agriculteurs.

Créer et défendre des filières françaises

De cette « aventure » du quinoa est ainsi née une entreprise avec des fondamentaux forts, bien au-delà de l’entreprise de distribution que fut Euro-Nat à l’origine : « Avec le quinoa puis les céréales qui ont suivi, nous avons fait un travail de fond, portant à la fois sur la relation entre la terre, les peuples, les citoyens et les céréales, s’enthousiasme Thierry Chiesa. Une véritable force intérieure qui nous a nourris pour développer Ekibio, une entreprise 100 % bio et végétale, par laquelle nous défendons une alimentation biologique saine, avec des filières maîtrisées, cautionnées par un savoir-faire de fabricant céréalier ».
En évoquant ces filières françaises, le DG d’Ekibio pense bien sûr à la création – après celle du quinoa -à d’autres filières, comme celles du petit épeautre de Haute Provence, de la châtaigne d’Ardèche, du riz de Camargue, des pâtes issues de blé dur 100 % françaises : « Nous sommes le seul fabricant de pâtes 100 % françaises. Derrière tout cela il y a la volonté de défendre un terroir agricole, des filières, une diversité biovégétale et des engagements envers les agriculteurs, comme cela fut fait au départ en Bolivie. Et pour nourrir ces filières, nous nous appuyons sur une forte culture d’innovation interne adossée à des outils industriels 100 % bio ».

Une innovation centrée sur les outils de fabrication

Ekibio a une vision très holistique de ce mot « innovation », a priori classique : « Nous sommes reconnus pour notre innovation, qui se caractérise notamment par d’importants investissements sur nos outils de fabrication de céréales, biscuits et pâtes, et qui est centrée sur des piliers historiques.

La ‘‘BIOcréativité’’
Ekibio : une alimentation
végétale variée
et pratique à cuisiner.

D’abord la ‘‘BIOdiversité’’, avec la capacité à développer des produits issus du terroir, comme le millet ou le lin brun de France et la valorisation de différentes céréales et de leurs filières, en mettant sur le marché des variétés en voie de disparition et/ou peu connues, comme nous l’avons fait récemment avec le freekeh, un blé encore vert, pas encore totalement mûr.

Ensuite la ‘‘BIOcréativité’’, avec la mise en place, en tant que fabricant, d’outils industriels pour continuer à innover. Il y a aussi la ‘‘BIOpraticité’’, qui nous permet de proposer au consommateur une alimentation bio végétale complète, déclinée sous des formes variées, pour en faire des produits pratiques, se cuisinant et se consommant facilement ».

« Il y a enfin la ‘‘BIOnutrition’’ : chaque produit développé chez Ekibio apporte un équilibre nutritionnel. Nous avons même pris la décision, d’aller vers le légume, à travers nos veloutés, nos sauces tomates et aussi les conserves. Ceci grâce au fait que nous nous avons rejoint un groupe de fabricants régionaux français, Compagnie Bio Diversité, au travers duquel nous disposons de 3 pôles métiers aux outils industriels 100 % bio : les céréales et les graines, sur lequel nous sommes le plus expert, les plantes, et les fruits et légumes ».

‘‘Tartine Domino’’ : des recettes gourmandes pour promouvoir les valeurs et les qualités de la bio.

Ekibio : « Citoyens de la bio »

Pour mieux souligner ces fondamentaux, en affichant une nouvelle dimension, le nom Euro-Nat disparaît en 2017, pour laisser complètement la place au nom Ekibio, traduisant mieux l’ADN de l’entreprise. Un « nouveau » nom renforcé par le slogan que l’on verra dorénavant, « Citoyens de la bio », qui symbolise ce qui fait la singularité de l’entreprise et de sa fondation.

« Il y a en effet, dans les fondamentaux d’Ekibio, cette rencontre avec la terre et les citoyens et une volonté de participer à un monde meilleur, en prenant soin de soi, des autres et aussi de la planète, souligne Thierry Chiesa. C’est dans ce sens que nos marques sont bio-citoyennes et que nous sommes ‘‘citoyens de la bio’’. Cela se traduit par un vaste ensemble d’engagements déployés au sein de l’entreprise, comme la mise en route d’un management différent et collaboratif, l’implication de nos salariés dans notre stratégie, l’environnement de travail que nous leur offrons, notre démarche RSE et bien sûr nos choix en matière de développement durable. Cela se traduit également par notre participation et implication auprès d’entreprises de l’amont agricole comme le décorticage de matières premières. Sans oublier la Fondation Ekibio, créée en 2008, dont l’objet est de promouvoir une alimentation saine et durable, à laquelle nous donnons 3 % de notre résultat net annuel et qui accompagne plus de 50 associations, à la fois locales et nationales, avec un événement fort chaque année, ‘‘La Bio dans les Etoiles’’ ».

« L’aspect partage et échange se retrouve aussi dans la promotion de la biodiversité végétale auprès des citoyens consommateurs. Notre volonté d’essaimer, de communiquer ce choix au plus grand nombre repose sur le développement de recettes élaborées soit par notre service innovation, soit par notre chef cuisinier, soit encore par des blogueuses, ainsi que par ‘‘les Toques Bio’’, notre concours culinaire amateur bio végétarien, qui permet de découvrir de nouvelles recettes ».

Ekibio donne 3 % de son résultat net annuel à la Fondation qui porte son nom pour accompagner plus de 50 associations locales et nationales.

Choisir le monde de demain…

« Nous sommes convaincus chez Ekibio que ‘‘choisir ce que l’on mange c’est choisir le monde de demain’’ ajoute Thierry Chiesa. Nous voulons apporter un tout cohérent, à la fois avec la santé des hommes, la planète et l’alimentation ».

Une campagne pour soutenir le bio dans les cantines avec le soutien des magasins.

Un engagement qu’Ekibio veut porter auprès des magasins bio avec l’opération « Soyez bio et engagés » en mars 2017, pour soutenir, via la vente des produits Priméal, l’association ‘‘Un Plus Bio’’ militant pour l’introduction de la bio dans les cantines. « Quand on choisit une marque d’Ekibio, on n’achète pas qu’un produit végétarien, on s’approprie une citoyenneté, un engagement, un projet de fondation, conclut Thierry Chiesa. Avec la force d’une entreprise présente dans 45 pays, en nous appuyant sur notre philosophie et nos engagements envers le monde agricole, en développant une relation de confiance avec nos partenaires distributeurs et nos collaborateurs, et en misant sur notre capacité d’innovation, nous défendons les magasins bio en leur offrant des marques bio-citoyennes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here