NUMERO : Septembre – Octobre 2015

Forum des Bio Tendances

De nombreux sujets seront abordés, dont :

● Les tendances actuelles : sans gluten, vegan, crudivorisme, snacking, etc.

● Le comportement des nouveaux consom’acteurs, des seniors, des baby-boomers, des générations x, y et z,… et le magasin bio 3.0 de 2025.

● Le grand retour de la Phytothérapie

● Les différentes formes de force de vente : agents commerciaux/agence commerciale, force de vente intégrée/direction commerciale externalisée, etc.

● Le bio et le local : la nécessaire adaptation des magasins bio aux « locavores ».

● La réglementation : Comprendre la loi Hamon et ses conséquences.

● Les outils à mettre en place pour réussir un lancement de produit : la promotion en magasin…

● Cosmétique : l’évolution de la notion de cosmétique bio, et des attentes qui y sont liées, en particulier du côté des consommateurs, et la façon dont les fabricants ont évolué et doivent évoluer demain pour y répondre.

 Le programme du Forum des Bio-Tendance

Tendance actuelles :

Antoine Lemaire co-fondateur et rédacteur en chef de Bio Linéaires.

Les tendances actuelles : sans gluten, vegan, crudivorisme, snacking, etc. Jadis considéré comme « marginales » puis comme « effets de mode », certaines pratiques alimentaires comme le veganisme, le sans gluten et le raw food deviennent de plus en plus présents dans les habitudes alimentaires.

Avec des taux de croissance exponentiel depuis maintenant 5 ans, le marché se structure peu à peu.
En effet, de nouvelles références, plus innovantes les unes que les autres sont mises sur le marché chaque jour et les rayons spécifiques qui y sont dédiés prennent de plus en plus d’espace ! À l’occasion, du salon Natexpo, Bio Linéaires fera le point sur l’évolution de ces différents secteurs alimentaires à la fois sur le plan réglementaire, économique, sociologique et nutritionnel.

Prospective-innovation :

Sauveur Fernandez

Nouveaux consom’acteurs et magasins bio 3.0

1 – Les nouveaux consom’acteurs qui sont-ils ? Que veulent-ils ?
La bio a grandi avec les baby-boomers et la génération X (35-70 ans), qui évoluent et vieillissent tandis que se profilent les générations connectées Y et Z, âgées actuellement de 15-35 ans et qui seront les générations dominantes de 2025.

Biberonnées aux réseaux sociaux, elles brouillent les codes habituels : pas totalement bio dans le sens classique du terme, et fan de technologies connectées, elle sont aussi et surtout à la recherche d’une quête intérieure du bonheur qui révolutionne la notion même de consommation.
Une synthèse des mutations et des nouvelles attentes sera présentée, agrémentée de conseils pratiques pour mieux communiquer et créer des produits et points de vente adaptés à ces nouvelles demandes.

2 – Prospective-innovation : cap vers le magasin bio 3.0 de 2025

Le magasin spécialisé bio est appelé à muter profondément sous la pression d’une nouvelle génération de consom’acteurs qui bousculent les codes établis.
Des centaines d’initiatives spontanées naissent dans le monde qui préfigurent déjà le point de vente bio de troisième génération… qui ne sera plus un magasin dans le sens classique du terme, mais un centre de vie « tiers-lieu » propulsé par de nouveaux modèles économiques, avec un mélange équilibré de technologies digitales et de liens humains renforcés.
Des exemples internationaux de « Best–practices » et des conseils pratiques seront présentés.

Promotion :

Cédric Rousselet et François Labbaye de Bio Développement.

Quels outils mettre en place pour réussir un lancement produit ?

Choisir les outils adaptés à la cible consommateur visée reste la clé du succès. Chaque produit ayant un positionnement différent, il est important de comprendre les attentes des consommateurs afin de faire adhérer le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible au nouveau produit/concept.

La promotion en magasin spécialisé BIO : quelles sont les attentes du consommateur ? Comprendre les moments clés du cycle de vie d’un produit pour continuer à satisfaire le consommateur et soutenir la demande dans le temps.

Une découverte des attentes et des envies en terme de promotion d’un échantillon de consommateurs bio à travers une étude réalisée en juillet 2015 par BIO panel.

Étude sur le magasin :

Dr. Burkhard Schaer (Ecozept)

Le bio et le local : que font les magasins bio ?

La tendance « locavore » est la plus fortement observée sur le marché alimentaire depuis longtemps, elle bouleverse les habitudes d’approvisionnement et de commercialisation.
La distribution bio est au coeur du phénomène  : les exigences des consommateurs sont particulièrement élevées, les solutions apportées sont parfois très ambitieuses.
Ecozept a mis le focus de son enquête 2015 sur ce sujet : plus d’une centaine de magasins bio ont été interrogés sur leurs pratiques dans l’approvisionnement en produits locaux, sur leurs réussites, sur les obstacles à surmonter.
L’étude propose un état des lieux et une mise en perspective par rapport aux solutions porteuses : des recommandations pratiques pour tout acteur dans le secteur.

Santé Naturelle :

Dr. Jean Claude Rodet

Grand retour de la phytothérapie :

Après la vague du « Retour à la Nature » qui a caractérisé les débuts des magasins d’alimentation naturelle, nous assistons aujourd’hui à un retour en force de la phytothérapie sous toutes les formes d’utilisation depuis les « simples »  aux présentations de plus en plus affinées : gélules, élixirs, huiles essentielles, hydrolats, épices, cristaux…

Cette  augmentation constante de la demande du marché engendre une problématique dont il faut avoir conscience pour accompagner et développer toujours plus cette tendance. En effet, l’utilisation quotidienne des propriétés actives des plantes n’est pas sans conséquence et peut créer des interactions avec les médications prescrites.
Quelles mises en garde de base ? quels conseils élémentaires apporter à notre clientèle ?

À l’occasion du Salon Natexpo, Dr Jean-Claude Rodet et Alina Moyon, pharmacienne, souligneront les points essentiels de l’attention à avoir et porteront à la connaissance des participants les recommandations essentielles.

Réglementation & Juridique :

Maître David Reingewirtz

Comprendre la loi Hamon et ses conséquences

La loi « Hamon » du 17 mars 2014 a introduit plusieurs changements importants dans les relations commerciales visant à rééquilibrer celles-ci au profit des fournisseurs, et dont il est utile à chaque acteur économique d’avoir connaissance.

Avec le recul de l’application de ces nouvelles dispositions et le retour de certaines expériences, Maître David Reingewirtz reviendra sur les aspects les plus notables de cette nouvelle loi : conditions générales de vente, délais de paiement, facturation, nouveaux pouvoirs de la DGCCRF (…), ainsi que la création des indications géographiques de produits manufacturés.

Cosmétiques :

Michel Knittel.

Où en est-on avec la cosmétique naturelle et bio à l’aube de 2016 ?

Quels sont les « chantiers » actuels ou ceux qui se profilent à l’horizon, susceptibles d’intéresser les magasins, d’une part en se plaçant du côté des consommateurs et d’autre part de celui des fabricants ? En se basant sur les nombreuses interviews d’experts réalisées pendant deux ans pour Bio Linéaires, et après avoir présenté les résultats des récentes enquêtes consommateurs réalisées par L’Observatoire des Cosmétiques, Michel Knittel interrogera Betty Santonnat, Directrice du Développement de COSMEBIO pour évoquer en particulier les actions collectives entreprises pour améliorer la notoriété de la cosmétique bio. Enfin, il fera un petit retour en arrière sur les 20 dernières années pour essayer d’identifier le chemin qui reste encore à parcourir pour séduire encore plus de consommateurs.

Ressources humaines :

Jean de Paredes

Quelle force de vente adaptée  à votre entreprise bio ?

Depuis 2009, gestionnaire du site www.bio-emploi.com (diffusion d’offres d’emploi, création d’une base de données de CV) et réalisateur de nombreuses missions de recrutements constituent la spécificité de l’activité « Ressources Humaines » dans la filière bio française.

La diversité des entreprises de la filière bio fait que chacune n’a pas le même besoin en terme d’organisation de sa Force de Vente. Après un audit du catalogue produits, de la ventilation des ventes et des ressources de l’entreprise, il est plus aisé de définir la meilleure option de Force de Vente pour le marché national et/ou international (Salariés, Agents Commerciaux, Agence Commerciale, Direction Commerciale externalisée…). Cette phase d’audit permettra de définir la stratégie et opter pour de la mise en relation (grâce à nos bases de données d’agents et d’agences commerciales) ou a des recrutements en externe. Afin d’y voir plus clair sur les différentes possibilités, leurs avantages et leurs inconvénients et surtout leurs coûts, venez découvrir la présentation de ce nouveau service.

Le Forum des Bio Tendances est soutenu par le Synadis Bio. Créé en septembre 1999, le syndicat Synadis Bio défend et représente au mieux les intérêts des magasins de détail en produits biologiques. Il compte en son sein aussi bien des enseignes que de nombreux commerçants indépendants. Synadis Bio, le syndicat de toute une profession, a entre autre pour objet :

●  L’ étude et la défense des intérêts professionnels, matériels et moraux des distributeurs spécialisés,

●  La promotion d’une distribution éthique, de qualité et de proximité des écoproduits

●  De favoriser les liaisons, les contacts au plan national et international pour développer qualitativement et quantitativement l’activité de ses membres.

●  La formation

Innovation : 

Bio Linéaires met en place un nouveau service pour les Forums. Inscrivez-vous sur www.biolineaires.com/inscription. Vous recevrez une alerte SMS quelques minutes avant le début de votre forum.

Le planning du Forum des Bio-Tendances